> >

[] [ ]

Un danger guette le secteur de la culture

(Tags)
culture, danger, guette, secteur
 
 
LinkBack
  : ( 1 )  
2012-06-27
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Un danger guette le secteur de la culture

Khalida Toumi prvient contre le siphonnage de largent public par des privs

Un danger guette le secteur de la culture









Un concert de lartiste libanaise est prvu le 2 juillet au stade Abdelkader Chabou de Annaba. Largent public va tre utilis pour payer une chanteuse quon ramne de ltranger et je nai rien contre ltranger 9,5 millions de dinars.
Je sais que la Banque dAlgrie ne donnera jamais le quitus pour une telle opration. Alors comment cela va tre rgl ? Cela veut dire quon va utiliser la chkara. Et cest un organisme public qui fait cela. LAPC de Annaba, pour ne pas la nommer. Comment pouvez-vous dvelopper lindustrie culturelle. Et ce nest quun exemple, a-t-elle dclar hier lors dune confrence de presse anime la faveur du forum Maouid ma al kalima (rendez-vous avec la parole) quorganise lOffice national de la culture et de linformation (ONCI).
Selon elle, des entreprises prives profitent du programme des festivits du cinquantenaire pour offrir des services, location de matriel notamment, en multipliant les prix par 200 et 300%. La rgle de loffre et de la demande fonctionne lorsque les choses sont nettes, transparentes et prcises. Pas lorsque tout le monde court derrire le siphonnage de largent public () Depuis deux ou trois ans, un danger guette le secteur de la culture. Si on ny prend pas garde, cela va empcher lEtat dassurer la mission de service public et lindustrie culturelle de se dvelopper. Le danger est li la tentative de certains oprateurs privs de siphonner le budget de lEtat sous prtexte que ces oprateurs ont des liens particuliers avec ou dans certaines institutions. Cest une vrit, a-t-elle appuy.
La ministre de la Culture a soutenu quelle prfre collaborer avec un secteur qui travaille dans la clart et la lgalit : Je crois un systme qui garantit un minimum de service public dans le domaine de la culture, particulirement en Algrie qui a subi une colonisation de peuplement dculturante de 132 ans. Elle a not quil existe trois programmes lis la clbration du cinquantenaire de lindpendance. Outre celui du ministre de la Culture, il sagit de ceux du ministre des Moudjahidine et de lENTV.
Elle a dtaill le programme de son dpartement. Il sagit notamment de la production dune trentaine de films et documentaires, lorganisation dune quarantaine de colloques et dune vingtaine dexpositions, ldition et rdition de 1001 titres dont une collection Les trsors des muses dAlgrie et la production dune quinzaine de pices de thtre.
Le prochain Salon international du livre dAlger (SILA), prvu du 20 au 29 septembre, sera consacr 50 ans ddition algrienne. Nous reviendrons en dtail sur ce programme dans notre prochaine livraison.

Fayal Mtaoui

( )


Emir Abdelkader ; 2012-06-27 03:01 PM
 

()


« 72 | " " »

: 1 ( 0 1)
 

Un danger guette le secteur de la culture




03:22 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,