> >

[] [ ]

Le FLN a lanc la Bataille dAlger pour gagner ...

(Tags)
bataille, dalger, gagner, lanc, pour
 
Alger le 4 juillet 1962: La dclaration de Benkhedda prsident du GPRA Emir Abdelkader 0 2012-07-05 03:23 PM
pour toi ma soeur daoudi03 | french Forum 2 2012-03-29 08:08 PM
Aime pour ton frere ce que t'aime pour toi-mme abou khaled | french Forum 3 2012-03-25 09:15 AM
Pour toi ma soeur ... abou khaled | french Forum 8 2012-02-25 10:54 PM
Qatar vs alger ADEEM 3 2011-08-07 11:22 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2012-07-07
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,930 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Le FLN a lanc la Bataille dAlger pour gagner ...

Mattew Connelly : Le FLN a lanc la Bataille dAlger pour gagner la bataille de New York







. .

Matthew Connelly historien, professeur Columbia Unversity.

Lindpendance a t arrache non pas tant dans les maquis de


lALN que dans les coulisses des chancelleries trangres grce lhabilet des diplomates du FLN et leur remarquable travail de lobbying.


Ainsi pourrait-on rsumer la thse qui sous-tend lexcellent expos de lhistorien amricain Matthew Connelly dont lintervention a fait sensation au point de lui valoir des applaudissements nourris. Matthew Connelly est professeur Columbia University. Il est notamment lauteur dun ouvrage de rfrence : Larme secrte du FLN. Comment De Gaulle a perdu la Guerre dAlgrie (Payot, 2011). Et cest prcisment lintitul de sa communication. On comprendra que larme dont il est ici question na rien dun arsenal de guerre et que la mtaphore renvoie plutt son impact dcisif dans la gestion politique du conflit. Je vous demande pardon de poser cette question : comment lAlgrie a gagn son indpendance ? Les enfants ici apprennent, ds leur jeune ge, que le peuple algrien a chass les Franais par la force des armes. Mais est-ce vraiment sur le champ de bataille [que cette victoire a t arrache] ?, sinterroge le confrencier en titillant quelques certitudes bien ancres dans nos manuels scolaires.
Lhistorien amricain sattachera tout au long de son expos dconstruire un rcit fortement enracin dans la mmoire collective, et faisant la part belle aux prouesses militaires de nos valeureux maquisards. Daprs lui, les leaders du FLN avaient, ds le dbut de la lutte arme, intgr dans leur stratgie la dimension politico-diplomatique pour donner plus dimpact au combat librateur. Lorsque jai commenc travailler sur les archives du FLN, jai dcouvert que ce nest pas de cette faon (en privilgiant laction arme, ndlr) que les dirigeants pensaient la lutte. Mme avant 1954, ils prnaient dj une campagne internationale. En 1948, Hocine At Ahmed a rdig un rapport sur les aspects tactiques et stratgiques. () At Ahmed insistait sur la ncessit dobtenir le soutien dautres pays et disoler la France de ses allis. Il soutenait que la politique trangre devrait tre indpendante et minemment flexible.
Matthew Connelly nous sort rapidement du huis clos franco-algrien en faisant entrer dans larne un troisime acteur, et plutt de taille : les Etats-Unis. La France comptait sur le soutien militaire et conomique des Etats-Unis dans son effort de guerre et aussi pour empcher que la question algrienne fasse lobjet dun dbat lONU. Mais quand la Rvolution a commenc, les relations franco-amricaines taient dj tendues.
Un Dien Bien Ph diplomatique
Lhistorien indique ce propos que le secrtaire dEtat amricain John Foster Dulles sinquitait vivement de la situation en Algrie : En public, Dulles a dclar quil soutenait la France, mais en priv, il a dit trs clairement quil y avait une limite ce soutien. Il disait que cest peut-tre le problme le plus grave auquel nous soyons confronts, et que cela pouvait mme faire clater lOTAN. Pour Matthew Connelly, il y avait une influence rciproque entre le front militaire et le front diplomatique dans laction globale du FLN. Cest un phnomne de rsonance et de rciprocit, dit-il. Graphiques lappui, il tablit une corrlation entre le travail de lobbying dans les coulisses de lONU en 1955 pour inscrire la question algrienne lAssemble gnrale des Nations unies et les offensives de lALN du 20 aot 1955 dans le Nord-Constantinois.
Mme quand il tait au sommet de sa puissance militaire en Algrie, le FLN a dcid de donner la priorit la campagne internationale. Le FLN a lanc la Bataille dAlger non pas parce quil esprait prendre le contrle dAlger, mais pour gagner la bataille de New York, cest--dire le combat lAssemble gnrale de lONU, souligne le professeur de Columbia. Il citera au passage cette directive de Abane Ramdane : Les frres savent que notre infriorit vis--vis de larme coloniale en hommes et en matriel ne nous permet pas de remporter de grandes et dcisives victoires militaires. Vaut-il mieux pour notre cause tuer dix ennemis dans un lit de rivire de Telaghma dont personne ne parlera ou un seul, Alger, dont la presse amricaine parlera le lendemain ?
De fait, pour Matthew Connelly, la camra tait larme secrte du FLN. Elle tait plus puissante que le couteau ou le pistolet. Dautres armes comprenaient les rapports sur les droits de lhomme, les confrences de presse, les congrs de la jeunesse. Il y a aussi la bataille sur le front de lopinion mondiale et du droit international, appuie lorateur. Autant dinstruments qui faisaient du FLN une organisation rvolutionnaire moderne qui matrisait dj lart de la com et les arcanes du marketing politique.
Loffensive tous azimuts du FLN a le don dagacer srieusement la diplomatie franaise : Le ministre rsident Robert Lacoste a averti en 1958 que la France fait face un Dien Bien Ph diplomatique, rapporte lhistorien, avant dajouter : De Gaulle a accept lide que lAlgrie dispose dune certaine forme dautonomie mais pas lindpendance. Le FLN a rpondu par la cration du GPRA (19 septembre 1958, ndlr). Ctait quelque chose dentirement nouveau dans lhistoire du monde. Le GPRA a russi obtenir sa reconnaissance sans avoir libr le territoire national, pas mme une partie. Le GPRA avait ralli une majorit contre la France lONU. Il tait accueilli par 21 coups de canon dans beaucoup de capitales du monde.
Matthew Connelly le dit clairement : La victoire du FLN a t gagne sur la scne internationale. A travers ce prisme plus large, nous pouvons commencer comprendre comment, libre de ses fardeaux coloniaux, la France navait plus besoin de laide amricaine pour les prserver. Elle navait mme plus besoin de son alliance avec lOTAN. Et de marteler : Ce nest pas la France qui a donn son indpendance lAlgrie, cest lAlgrie qui a donn son indpendance la France. Salve dapplaudissements.


Matthew CONNELLY Historien est Professeur Columbia University. Il est lauteur de A Diplomatic Revolution: Algerias Fight for Independence and the Origins of the Post-Cold War Era, Oxford, Oxford University Press, 2002 (traduit en franais Larme secrte du FLN. Comment De Gaulle a perd la guerre dAlgrie, Paris, Payot, 2011) et de Fatal Misconception. The Struggle To Control World Politics, Harvard, Harvard University Press, 2008


( ).



Emir Abdelkader ; 2012-07-07 02:22 PM
 

()



: 1 ( 0 1)
 

Le FLN a lanc la Bataille dAlger pour gagner ...




08:04 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,