> >

[] [ ]

Frontire algro marocaine,Aux portes du crime organis Tlemcen est-elle en passe de devenir la pla

(Tags)
 
Elle se suicide pour refuser... Emir Abdelkader 0 2012-09-06 04:19 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2012-09-17
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Frontire algro marocaine,Aux portes du crime organis Tlemcen est-elle en passe de devenir la pla




Tlemcen est-elle en passe de devenir la plaque tournante des rseaux qui oprent partir du lautre ct de la frontire ? Du trafic de drogue, la contrebande, en passant par limmigration clandestine, la fausse monnaie et les filires de passeurs et de harraga, le crime organis sinvite au quotidien dans la capitale des Zianides.

Samedi 15 septembre. Il est 6h00 du matin. Tlemcen se rveille. Lentement, certes, mais le rythme ne tardera pas prendre sa dose dadrnaline. Le match qui devait opposer le Widad de Tlemcen au Mouloudia dAlger plante le dcor. Celui dune fte qui ne durera que lespace de deux mi-temps. Dans les deux sens de lautoroute est-ouest, des barrages de contrle sont dresss. La ville est quasiment boucle. De lautre ct de la ville, des dizaines de voitures et dautobus affluent. Cette foule est du pain bni pour les trafiquants et autres contrebandiers qui tiennent passer inaperus. A peine les premiers rayons du soleil et voil quun vhicule vol en Espagne et charg de cannabis, transgresse la frontire du ct de Boukanoune. Le clash ne tardera pas avoir lieu entre les garde-frontires et les convoyeurs qui finiront par abandonner la partie, prfrant dtaler vers le Rif marocain. La saisie de 4,3 tonnes de kif trait fera vite le tour de lextrme ouest. Echec et mat, les narcotrafiquants nont finalement pas pu sinfiltrer parmi les supporters pour acheminer leur cargaison Alger.
BAB EL-ASSA, UN REMPART A HAUTS RISQUES
Sur le trac frontalier, coll aux douars et villages algriens qui se confondent avec les reliefs du Maroc, une nette impression se dgage : la porte du crime transnational. Des pistes, des routes secondaires, des raccourcis boiss, des lieux-dits peupls, des routes de wilaya Bref, les ingrdients se greffent au jour le jour pour favoriser tous les trafics dans cette partie de la frontire algro-marocaine. Les narcotrafiquants ont chang non seulement de stratgie, mais aussi ditinraire suite au verrouillage de la frontire sud-ouest , fait remarquer, depuis Bab El Assa, le chef du groupement de la Gendarmerie de Tlemcen, le colonel Noureddine Boukhebiza. Lobjectif des narcotrafiquants demeure le mme : faire parvenir la drogue en Libye et au Moyen-Orient, selon lofficier suprieur. Mais linscurit dans la rgion ne facilite pas la tche aux convoyeurs. Do cette connexion entre les narcotrafiquants et les groupes terroristes. Les groupes arms contrlent aussi le trafic de drogue qui est leur principale source de financement , affirme le colonel Boukhebiza. Pour briser ce deal, les forces de scurit effectuent, depuis des semaines, une vaste opration de ratissage sur les monts Asfour, Fellaoussen, Bni Boussad et Mizab et ce, jusqu Bni Snouss sous la supervision du chef dtat-major de la 2e rgion militaire. Cette opration vise resserrer ltau autour des lments terroristes dAqmi. Elle intervient suite un attentat qui a cout la vie 4 lments des Groupements des garde-frontires (GGF) durant le mois de ramadhan. Ctait le premier acte terroriste commis dans cette rgion frontalire depuis plus de 10 ans. Ainsi, pour empcher des actes similaires, de grands moyens ont t dploys.

DROGUE ET TERRORISME, UNE CONNEXION BIEN ETABLIE
Le dispositif scuritaire au niveau des frontires est mis jour , prcise le chef du groupement de la GN de Tlemcen. Tout en affirmant un net recul de lactivit terroriste dans cette rgion, lofficier suprieur fait part de cellules dormantes qui guettent le moment de baisse de vigilance pour agir. Nous sommes conscients du danger que reprsentent les rseaux de trafic de drogue qui constituent une source de financement du terrorisme. Dailleurs, nous avons renforc le travail de renseignement pour dmanteler ces rseaux de soutien , prcise le colonel Boukhebiza. Rsultat : le groupement de Tlemcen a mis hors dtat de nuire plus de quatre rseaux de soutien au terrorisme. L mir de la zone ouest, Halfaoui Lahcne, alias Hodefa Abou Abderahmane, tente de ractiver tout prix lactivit terroriste dans cette rgion frontalire en coordination avec les rseaux de la contrebande et du narcotrafic. Aqmi avait dj lanc une opration de recrutement dans les milieux des repentis et des familles des terroristes abattus pour ractiver les cellules de soutien logistique dautant que les contrebandiers, les hallaba et les narcotrafiquants ont des liens avec les rseaux criminels au Maroc pour sapprovisionner en armes et explosifs. La connexion entre le terrorisme et la contrebande existe depuis toujours, mais avec linscurit qui rgne dans la rgion du Sahel, elle a pris des proportions exponentielles , explique-t-on la gendarmerie

CARBURANT : LA SAIGNEE
Tlemcen reste aussi la plaque tournante du trafic de carburant. Malgr le renforcement du contrle et les mesures prises par les autorits, la saigne continue. Prs dun million de litres de carburant a t saisi par la GN de Tlemcen durant les premiers huit mois de lanne en cours. A cela sajoute le trafic de cuivre, un crneau juteux. En effet, 67 tonnes de cuivre ont t saisies par les gendarmes en 8 mois. La marchandise tait destine au Maroc. La GN a russi galement le dmantlement de six rseaux spcialiss dans le trafic de drogue dont 3 internationaux et 112 personnes furent interpelles. Les diffrentes units de la GN ont trait galement 1 020 affaires dans le cadre de la lutte contre la contrebande ayant conduit larrestation de 166 contrebandiers. Le contrle routier a t renforc. Lopration didentification des personnes et des vhicules a t intensifie au mme titre que les descentes dans les foyers de la dlinquance , souligne le colonel Boukhebiza. La lutte contre le crime organis et la scurit de lautoroute est-ouest est lune de nos priorits. Le haut commandement de la GN a renforc le dispositif de scurit en moyens humains et matriels. Nous sommes dtermins lutter contre le crime et traquer les narcotrafriquants et terroristes sans rpit , assure le premier responsable de la GN de Tlemcen.

Algrie 360


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Frontire algro marocaine,Aux portes du crime organis Tlemcen est-elle en passe de devenir la pla




08:16 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,