> >

[] [ ]

A quelques jours de lAid El Adha...

(Tags)
 
 
LinkBack
  : ( 1 )  
2012-10-03
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,930 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool A quelques jours de lAid El Adha...

A quelques jours de lAid El Adha le prix du mouton demeure inaccessible Flambe des prix



Aprs les dpenses faramineuses, durant le mois sacr du Ramadhan et la rentre scolaire, vient maintenant lAd El Adha pour donner le coup de grce aux familles algriennes qui se plaignent constamment de la chert de la vie et de la baisse du pouvoir dachat. En effet, le mouton de lAid est devenu un lourd fardeau pour les petites bourses algriennes, qui narrivent mme pas subvenir leurs besoins du quotidien. Ceci, en plus des des dpenses prcites sans oublier quen cette saison estivale riche en ftes de mariages et ftes pour la russite au Bac o il faut toujours, soit acheter des cadeaux, soit remettre de largent.
La problmatique ne se rsume pas seulement dans le pouvoir dachat qui constitue en lui mme un handicap majeur pour les citoyens, mais aussi il ne faut gure, ngliger la hausse des prix inexplique, exerce par les marchands de btail, en gros ou en dtail.
Ils ont tous le mme argument : la hausse du prix du foin et de lhbergement et le mouton se fait de plus en plus rare cause de la scheresse et il ne manquerait plus quils nous disent que cest un animal qui est en voie de disparition, rien que pour justifier les prix exorbitants quils infligent aux maigres salaires des citoyens algriens Cela devient vraiment pathtique !
Les marchs ambulants du mouton sont installs partout maintenant une vingtaine de jours de lAid El Adha : Chraga , Ouled Fayet, Bouzarea et bien dautres endroits o les citoyens se prcipitent pour voir la marchandise avant que les prix ne flambent davantage.
Nous avons rencontr un pre de famille dans un point de vente Chraga qui semblait tre dans un tat de torpeur et qui murmurait : Cest de la folie !. Nous avons galement interrog un jeune homme plutt chtif qui cherchait un gros mouton, avec de grandes cornes.
Il faut quil soit robuste et surtout mchant. Nous lui avons demand des explications sur son choix, alors que les familles cherchent en gnral quelque chose de moyen et pas cher. Sa rponse tait : Vous savez, moi cest pour organiser des combats entre moutons, en prsence de jeunes qui aiment parier de largent, et miser sur le mouton gagnant ; en vingt cinq jours je pourrais rembourser ce mouton et avoir mme un bnfice intressant.
Peut tre quil cherchait aussi satisfaire un besoin refoul et dissimul dans son subconscient, cause de son apparence qui pourrait trs bien se dvelopper en un sentiment dinfriorit. Ainsi, en achetant cette bte de combat il se sentirait suprieur et rduirait son complexe travers elle ; mais cela reste seulement une hypothse. Peut tre que seul largent le motive pour faire cela !
Un homme brun, plutt baraqu, tenant la main un petit garon, tait sur le point de saccrocher avec lun des vendeurs ! Et leurs voix slevrent : Aya ! Cest trop, ce petit chat 35000 DA.Vous plaisantez jespre .vous ntes que des voleurs vous allez o comme a. Vous cherchez gagner tout prix, vous navez pas la moindre piti, mais rappelez-vous une chose, vous nemporterez rien avec vous dans votre tombe.
Le vendeur lui a rpondu ironiquement en gardant son sang froid : Tu nas qu gorger une poule, personne ne toblige acheter. La vritable explication tout cela rside en deux faits, qui poussent ces commerants fixer de pareils prix.
La premire est que ces derniers achtent les moutons de Ouled Djellal, El Bayadh, Djelfa, Mecheria et Tiaret, et bien dautres rgions connues pour ce genre activits ; les moutons sont achets de 06 jusqu 08 mois lavance, car cela revient moins cher ( de 10 000 DA 18 000 DA la tte), transports dans des camions jusqu Alger et autres lieuxo ils sont mis ensuite dans des hangars lous, sans oublier de compter la nourriture et les produits vtrinaires en cas de necessit.
La deuxime raison, qui est la plus plausible, est que ces commerants sont cupides, et sans piti car dabord, ils ne payent pas dimpts, et deuximement le prix du mouton est multipli par trois, en tenant compte de tous les frais engags (transport,location de hangars,nourriture,etc). Les familles algriennes en gnral essayent quand mme de respecter les pratiques religieuses qui sont devenues de lourds fardeaux, et source de revenus pour les commerants occasionnels.
Fatouma,une vielle dame rsidant La Casbah que nous avons croise un arrt de bus en plein centre de la capitale, gardait toujours son hayek tout beau et tout blanc, et qui nous a mus avec ces propos tout en soupirant : LAid El Adha, tout le monde pouvait le fter ; le riche comme le pauvre.
On se cotisait et on achetait la ou les btes sacrifier ; puis les hommes sortaient pour faire la prire la mosque. Ensuite on gorgeait les moutons, et enfin on partageait ce quil y avait parts gales comme des frres. On allait au cimetire voir nos dfunts proches et on faisait manger, et chacun invitait son voisin, et on se pardonnait les uns aux autres Eh oui, ctait comme a lpoque. Cest loin maintenant tout a. LAid perdu sa saveur et son vrai sens moral.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source





 

()


: 1 ( 0 1)
 

A quelques jours de lAid El Adha...




04:23 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,