> >

[] [ ]

LEtat face au statut des victimes de 1963

(Tags)
 
Ltat durgence dcrt en Libye Emir Abdelkader 0 2012-07-05 05:07 PM
1963 1954 1 2011-11-24 04:11 PM
1963 2009 ( ) djdjemal 4 2009-11-18 12:24 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2012-10-21
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,943 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool LEtat face au statut des victimes de 1963




Le FFS stait engag dans une opposition arme contre la dictature

LEtat face au statut des victimes de 1963






Prs de 50 ans aprs le dclenchement de linsurrection arme par le leader charismatique du Front des forces socialistes (FFS), Hocine At Ahmed, contre le rgime du couple Ben Bella-Boumedine, voil que la question du tandem des victimes de ces vnements, longtemps ignore, remonte la surface. Les anciens combattants des maquis du FFS ainsi que des cadres militants du parti rclament une reconnaissance, plutt politique, o il est fait place au statut de martyrs de la dmocratie.


Le 29 septembre 1963, des dirigeants politiques et militaires de la lutte de Libration nationale, conduits par Hocine At Ahmed, proclament Tizi Ouzou la naissance du Front des forces socialistes (FFS) comme parti dopposition la dictature qui commenait se mettre en place.
LAssemble nationale constituante (ANC), lue une anne auparavant, est ligote par un groupe men par le tandem Ben Bella-Boumedine qui affiche ses intentions dinstaller lAlgrie nouvellement indpendante sur les voies de la dictature. Dissolution du Parti communiste algrien, arrestation des figures de la lutte de Libration, tel Mohamed Boudiaf... LANC, qui a pour lgitimit de construire les fondations constitutionnelles et institutionnelles de lEtat, a t supplante par une autre assemble dofficiers saupoudre de cadres civils rvolutionnaires qui labore et adopte la Loi fondamentale en conclave dans un cinma. Son prsident, Ferhat Abbas, jette lponge le 12 aot 1963 ; suit une cascade de dmissions de dputs, dont celle de Hocine At Ahmed. Ce dernier entre dans une opposition ouverte au rgime de Ben Bella. Soutenu par des figures de la Rvolution comme Ali Yahia Abdennour, Medri Belad, Mourad Oussedik, le colonel Mohand Oulhadj, Yaha Abdelhafidh, Aboubakr Belkad et des centaines de maquisards issus essentiellement des Wilayas III et IV historiques, il fonde le premier mouvement dopposition, exigeant la mise en place dun rgime ouvert.
La proclamation du FFS, le 29 septembre 1963, provoque les foudres du rgime de Ben Bella qui, sous la pousse de son ministre de la Dfense, Houari Boumedine, envoie les troupes de larme en Kabylie pour rprimer lopposition dans le sang. Le rgime abat une impitoyable rpression. Fort dun soutien populaire, le FFS organise la riposte et met en place ses propres maquis, avec un commandement militaire appel tat-major des forces armes combattantes du FFS en Kabylie et dans la Mitidja. Le conflit prend une tournure violente et dure prs de deux ans. Le chef du FFS, Hocine At Ahmed, est arrt en compagnie de son bras droit, Ali Mecili, en octobre 1964. Les maquis du FFS, sous la conduite du colonel Mohand Oulhadj, rsistent aux forces de lANP. Le bilan est terrible. Plus de 400 morts ct FFS, prs de 3000 personnes arrtes. Des centaines de militants ou sympathisants sont torturs. Hocine At Ahmed est dfrr devant la Cour de sret de lEtat et est condamn mort.
Face des tensions au sommet du pouvoir, alors quun autre conflit souvre avec le Maroc, le rgime de Ben Bella est contraint de mettre un terme au conflit avec le FFS. Aprs des tractations, les deux parties (pouvoir et FFS) parviennent un accord de cessez-le feu. Aprs des ngociations, elles scellent un accord, le 15 juin 1965, stipulant entre autres la reconnaissance du FFS comme parti dopposition.
Trois jours aprs, le colonel Boumedine renverse le prsident Ben Bella, remettant ainsi en cause les accords passs avec le FFS, annihilant les espoirs dmocratiques. Le nouveau rgime de Boumedine installe lAlgrie dans une dictature cruelle. Prs de cinquante ans aprs cette guerre contre les militants du FFS, occulte par lhistoire officielle, lEtat est aujourdhui interpell et doit reconnatre les premires victimes de la dmocratie.


Hacen Ouali



El Watan

 

()


: 1 ( 0 1)
 

LEtat face au statut des victimes de 1963




06:31 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,