> >

[] [ ]

1.000 marocains arrts, 110 tonnes de kif saisies

(Tags)
 
Boudina aide les Marocains carter Zabana! des Oscars Emir Abdelkader 0 2012-10-23 02:41 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2012-11-19
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,947 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool 1.000 marocains arrts, 110 tonnes de kif saisies

1.000 marocains arrts, 110 tonnes de kif saisies et refoulement massif dAfricains vers le sol algrien Ce que le Maroc manigance nos frontires

Limmigration clandestine et le trafic de drogue, voil deux volets importants auxquels le Maroc tente de faire pression sur lAlgrie afin quAlger finisse par ouvrir ses frontires terrestres fermes depuis lanne 1994. Manipulation marocaine devant nos frontires.
Mille immigrants marocains ont t intercepts aux frontires Ouest et Sud-Ouest par les services de scurit depuis le dbut de lanne en cours. Plus de 110 tonnes de kif traits ont t saisies durant la mme priode. Voil ce que le Maroc nous offre en contrepartie de la politique algrienne. Une pression sur Alger pas plus que a.
Les autorits marocaines se disent prtes collaborer avec leurs homologues algriens, mais en ralit ce ne sont l que des discours faits pour tres consomms ailleurs. Avec sa politique malsaine, double-tranchante si nous osons le dire, le Maroc est en train denfoncer ses relations avec son voisin algrien.
En encourageant ses compatriotes se rendre en masse vers lAlgrie, le Royaume chrifien tente, de cette manire, dexercer des pressions sur Alger. Les chiffres sont alarmants. Depuis le dbut de lanne en cours nous y sommes dj plus de 1.000 Marocains ayant foul les pieds sur le sol algrien, cela dune manire illgale.
Ces Marocains, tous des jeunes, mais parfois en famille, arrivent regagner le territoire algrien via les frontires Ouest et Sud-Ouest du pays, la recherche dune terre salutaire, surtout que les conditions sociales ne sont pas clmentes au Maroc.
La preuve est reflte par les communiqus quotidiens des services de scurit (Gendarmerie et Police), o on indique, chaque fois, larrestation dimmigrants clandestins marocains dans plusieurs villes algriennes. Rien quau mois de novembre en cours, nous sommes dj plus de 50 immigrants marocains intercepts en Algrie.
Ces derniers souvent des maons, agriculteurs et sculpteurs de mtiers, choisissent de tenter laventure en Algrie. Ils arrivent passer les frontires algriennes avant de se rendre dans les villes de louest du pays, et cela dans des taxis, bus et trains.
Leur seul souci cest davoir de largent, par nimporte quel moyen et au dtriment de leur famille. Mais une fois en Algrie, ces immigrants marocains arrivent trouver un job raison dune moyenne de 2.000 DA par jour, nous expliquent diffrentes sources scuritaires ayant dj trait plusieurs affaires en liaison avec le flau de limmigration clandestine en Algrie.
Daprs ces mmes sources, les immigrants marocains tablissent, auparavant, des contacts avec leurs compatriotes, dj prsents et installs en Algrie. Grce ces contacts, les nouveaux dbarqus marocains arrivent, trs facilement, trouver une emploi, mme dans nimporte quelle ville algrienne.
Les employeurs sont souvent des particuliers ayant besoin dun trs bon maon pour rnover leur domicile ou carrment pour btir leurs nouvelles maisons.
HUMAN RIGHTS WATCH CRITIQUE LE MAROC

Dans un rapport rcent publi par Human Rights Watch, le Maroc est svrement critiqu pour sa politique dimmigration clandestine, aprs que les autorits marocaines aient procd et continuent toujours le faire, aux refoulements massifs et injustes des migrants africains hors de ses frontires.
En effet, les autorits marocaines ont trouv, durant ces deux dernires annes, une autre pression pour taquiner lAlgrie. Cette pression consiste en le refoulement massif dimmigrants clandestins africains vers les frontires algriennes et du coup ce sont les autorits algriennes qui prennent en charge le rapatriement des milliers dAfricains vers les frontires du Sud ou vers leur pays dorigine.
Une prise en charge qui cote trop cher financirement pour Alger. Ce comportement injuste et cette politique de fuite en avant dun pays voisin reflte bien les enjeux de tels agissements. En plus de cette situation, le Maroc continue sa sale politique dintroduction massive de drogue en lAlgrie. Les chiffres parlent deux-mmes. Nous sommes dj plus de 110 tonnes de kif saisies au cours des dix mois passs.
Des tonnes de rsine de cannabis qui, si par malheur, avaient russi de dbarquer vers les villes algriennes, auraient caus une vritable catastrophe pour la socit algrienne, surtout pour sa jeunesse.
Fort heureusement la vigilance des services de scurit (Gendarmerie nationale, Douanes et Police) tait prsente tout au long des dix mois passs. Voil ce que le Maroc est en train de manigancer aux frontires algriennes, cela pour se venger de la position de lAlgrie sur le conflit mettant en prise le Maroc et le Front Polisario.
En abritant le peuple sahraoui dans les camps de rfugis Tindouf, lAlgrie est doublement cible par les autorits marocaines. Un Maroc qui se dit prt cooprer avec lAlgrie dans le cadre de la lutte contre limmigration clandestine, la lutte anti-terroriste et la lutte anti-stups, mais derrire la vitrine, il se cache un Maroc veninimeux, haineux lgard lAlgrie.
LE 3 NOVEMBRE 2012 À TLEMCEN: 9 MAROCAINS ARRÊTÉS DANS UN TAXI INTERWILAYAS

Lors dun service de police de la route sur le tronon de lautoroute Est-ouest, dans la circonscription communale de Hennaya, les gendarmes de lescadron de scurit routire de Tlemcen ont interpell neuf immigrants clandestins marocains, voyageant bord dun vhicule taxi de Maghnia vers Sidi Bel-Abbs. Ils ont t remis aux gendarmes de la brigade locale pour enqute.
LE 6 NOVEMBRE 2012 À MAGHNIA: 5 MAROCAINS INTERCEPTÉS DANS UN TAXI

Lors dun service de police de la route sur la RN35, reliant Remchi Maghnia, les gendarmes de lescadron de scurit routire de Tlemcen ont interpell cinq immigrants clandestins marocains voyageant bord dun vhicule taxi de Maghnia vers Oran. Ils ont t remis aux gendarmes de la brigade de Remchi pour enqute.
LE 9 NOVEMBRE 2012 À MAGHNIA: 5 IMMIGRANTS MAROCAINS INTERCEPTÉS DANS UN BUS

Par ailleurs, lors dun service de police de la route sur le tronon de lautoroute Est-Ouest, dans la circonscription communale de Hennaya, les gendarmes de lescadron de scurit routire de Tlemcen ont interpell, avant-hier, cinq immigrants clandestins marocains, voyageant de Maghnia vers Sidi Bel-Abbs, bord de deux vhicules. Ils ont t remis aux gendarmes de la brigade dAn Youcef pour enqute.
LE 10 NOVEMBRE 2012 À SIDI BEL-ABBÈS: 8 CLANDESTINS MAROCAINS EN ROUTE POUR ALGER ARRÊTÉS

A Sidi Bel-Abbs, les gendarmes de la section de scurit routire en service de police de la route sur le tronon de lautoroute Est-ouest, ont interpell huit immigrants clandestins marocains, voyageant de Maghnia vers Alger, bord de deux vhicules de marques Chevrolet Aveo et Alto. Ils ont t remis aux gendarmes de la brigade de Sidi-Ali Boussidi pour enqute.
LE 11 NOVEMBRE 2012 À AIN TEMOUCHENT: 7 MAROCAINS INTERPELLÉS DANS UN TAXI

Durant la journe du 11 novembre pass, les gendarmes de la brigade de scurit routire de Remchi, en service de police de la route sur la RN22, reliant Tlemcen An Temouchent, ont interpell sept immigrants clandestins marocains bord de deux vhicules taxis se dirigeant de Tlemcen vers Oran. Ils ont t remis aux gendarmes de la brigade de Remchi pour enqute.
LE 12 NOVEMBRE 2012 À SIDI BEL ABBÈS: CINQ AUTRES CLANDESTINS MAROCAINS ARRÊTÉS

Lors dun service de police de la route sur le tronon de lautoroute Est-ouest, dans la circonscription communale de Sidi Ali Boussidi, les gendarmes de la section de scurit routire de Sidi Ali Boussidi ont interpell cinq immigrants clandestins marocains bord de deux voitures conduites par deux citoyens, se dirigeant de Tlemcen vers Oran. Ils ont t remis aux gendarmes de la brigade de Sidi Ali Boussidi pour enqute.
LE 13 NOVEMBRE 2012 À TLEMCEN: 5 MAROCAINS INTERCEPTÉS À BORD DE DEUX VÉHICULES

Lors dun service de police de la route sur le tronon de lautoroute Est-ouest, dans la circonscription communale de Hennaya, les gendarmes de lescadron de scurit routire de Tlemcen ont interpell cinq immigrants clandestins marocains et deux citoyens, se dirigeant de Maghnia vers Chlef bord de deux vhicules. Ils ont t remis la brigade de Gendarmerie nationale de Hennaya pour enqute.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source

 

()


: 1 ( 0 1)
 

1.000 marocains arrts, 110 tonnes de kif saisies




01:37 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,