> >

[] [ ]

la contestation stend en Tunisie

(Tags)
 
 
LinkBack
  : ( 1 )  
2012-12-02
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool la contestation stend en Tunisie



Difficile priode que traverse le gouvernement Ennahda, en Tunisie. Les vnements de Siliana prennent une autre tournure. Les heurts qui ont clat mardi dernier se poursuivent.


Les policiers posts dans la ville sont accuss de violation et de rpression. Les habitants demandent leur retrait et lentre de larme. Le mouvement de contestation sest tendu dautres localits. Dans la journe dhier, des jeunes, par centaines, indiquent des habitants lAFP, ont attaqu les policiers de cette ville dshrite qui se trouve 120 km au sud-ouest de Tunis. (Suite page 12) Mehdi Bsikri
Les jeunes ont jet des pierres sur les voitures de police qui partaient destination de Tunis. Un agent a t bless. Il est souligner que les violences en sont leur cinquime jour, avec un lot denviron 300 blesses, dont certains grivement. Pour apaiser la tension, le gouvernement Ennahda sest entretenu, dans la mme journe, avec le principal syndicat du pays, lUGTT, qui revendique le dpart du gouverneur local et llaboration dun plan daide conomique, ainsi que le retrait de la police. Daprs lAFP, qui rapporte les propos de trois policiers, lentre de larme Siliana a finalement t refuse par le ministre de lIntrieur.

Dans la localit de Bargou, 20 km de Siliana, des jeunes ont barr une route. Ils ont galement jet des pierres. Les agents de lordre ont rpondu par des gaz lacrymognes. Les contestataires ont dress des barricades laide de pneus et de branches enflammes. La presse locale voque, de son ct, des heurts qui ont clat dans la nuit de vendredi samedi. Des habitants de Kef (nord-ouest du pays) et ceux de Sbetla (centre ouest, rgion pauvre de Kasserine) staient respectivement opposs des policiers. Llan de solidarit avec Siliana a t remarqu Tunis, la capitale, o environ 200 personnes ont manifest sur lavenue Habib Bourguiba. Les citoyens dnoncent la rpression policire.
Ces villes, qui se trouvent lintrieur de la Tunisie, sont considres comme des zones de tension, au vu de la pauvret qui y svit et du manque de solutions socioconomiques que les citoyens attendent. Ces derniers ont t lavant-garde de la rvolution qui a dtrn lex-prsident tunisien, Zine El Abidine Ben Ali, en dcembre 2010. Les vnements de Siliana sont enregistrs la veille de la clbration du 2e anniversaire de lclatement de la rvolution tunisienne. Le gouvernement, dirig en majorit par Ennahda, semble ne pas rpondre aux dolances lmentaires des contestataires. Les problmes de chmage et de logement, de sant et de mal-vie nont pas t rsolus en deux ans dans les villes intrieures de Tunisie.


El Watan


 

()

« 2700 | ... »

: 1 ( 0 1)
 

la contestation stend en Tunisie




03:23 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,