> >

[] [ ]

Ce nest pas El Watan qui va me protger

(Tags)
 
 
LinkBack
  : ( 1 )  
2012-12-16
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,930 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Ce nest pas El Watan qui va me protger

Les aveux de Adel Sayad et Djamel Harize Tbessa

Ce nest pas El Watan qui va me protger !

Etre tmoin dans une affaire, cest une chose, tre confrre en est une autre, a dclar Djamel Harize, ancien journaliste au quotidien El Khabar et tmoin dans laffaire opposant les ayants droit de Beliardouh et El Watan Sad Garboussi et trois autres accuss, lors dune confrence de presse anime, hier, au bureau du journal El Youm, par le premier nomm et Adel Sayad, journaliste la radio locale de Tbessa, tous deux amis du dfunt Azza.


Il sest insurg contre les propos blessants mis contre lui et Adel Sayad dans journaux tels quEl Watan et Le Soir dAlgrie. Nous avons t traits damnsiques dans diffrents organes, notamment dans El Watan, a-t-il martel. Nous nacceptons pas cette campagne vorace mene contre nous par les avocats de la partie civile, sindigne-t-il. Nous sommes tenus de donner notre tmoignage, nous ne sommes pas obligs de donner des explications quiconque, dit encore Harize, niant avoir subi une quelconque pression de la part des accuss. Nous navons peur de personne, ajoute Adel Sayad, qui affirme ne pas avoir t contact. Nous ne sommes ni vendre ni acheter, disent-ils. Au contraire, ils affirment avoir tmoign honntement et sincrement car ils avaient jur de dire la vrit, rien que la vrit.
A la question de savoir pourquoi il a chang de ton dans son tmoignage lors du procs, Adel Sayad a rpondu : Changer de ton aprs tant dannes, je vois a normal, lessentiel cest que je nai pas chang le contenu de mes propos. Puis il enchane : Adel Sayad de 2002 nest pas celui de 2012, il a un foyer, des enfants. Je ne suis quun homme, je ne peux mopposer 20 000 mes Tbessa. Et de sinterroger : Et ce nest pas le journal El Watan qui va me protger, non ? Les deux journalistes soutiennent quils ntaient pas responsables de lacquittement des mis en cause, mais ils accusent clairement les avocats de la partie civile de navoir pas t capables de convaincre linstance judiciaire de la culpabilit des accuss et de prouver les faits qui leur sont reprochs.
Ils nont pas t la hauteur de leur tche, prcise Djamel Harize. Matres Bourayou ou Soudani auraient pu nous contrecarrer en sance plnire, devant lassistance, sils avaient senti un moment que nous avions chang notre tmoignage, ce qui na pas t fait, relvent les deux journalistes. Djamel Harize na pas mch ses mots. Il a par ailleurs lanc un appel aux avocats de la partie civile dengager un dbat pour les convaincre de sa position. Martelant quils ont t salis par divers quotidiens nationaux, les deux journalistes ont dclar quils allaient recourir la justice.



Lakehal samir

'El Watan
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Ce nest pas El Watan qui va me protger




02:27 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,