> >

[] [ ]

Disparition de Maurice Audin

(Tags)
 
 
LinkBack
  : ( 1 )  
2012-12-18
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,971 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Disparition de Maurice Audin

Disparition de Maurice Audin

Vers la vrit, enfin !

Le prsident Hollande, qui rendra hommage demain Maurice Audin, accde la demande de sa famille pour que la vrit sur la disparition du jeune militant communiste algrois pour lindpendance de son pays soit connue et reconnue.


Paris.
De notre correspondante


Plus de cinquante ans aprs la fin de la guerre dAlgrie, lEtat franais doit faire face ses responsabilits et au devoir de vrit qui lui incombe envers vous et votre famille dabord, mais galement envers lensemble des citoyens, crit le chef de lEtat franais dans une missive reue vendredi matin par Josette Audin. Jai par ailleurs demand Jean-Yves Le Drian, ministre de la Dfense, de vous recevoir afin de vous remettre en mains propres lensemble des archives et documents en sa possession la disparition de votre mari, conclut Franois Hollande.
Cette lettre de Franois Hollande fait suite celle que lui avait adresse, en aot dernier, Mme Josette Audin, dans laquelle elle rappelait : Comme pour beaucoup dautres Algriens, les militaires franais, responsables de son assassinat, ont prtendu quil (Maurice Audin, ndlr) stait vad au cours dun transfert. Les autorits civiles, militaires, juridiques franaises sen sont toujours tenues cette thse. Pourtant, des historiens, dont Pierre Vidal-Naquet, ont tabli que mon mari tait mort sous la torture. Une journaliste, Nathalie Funs, a trouv rcemment, dans les archives dune universit amricaine, des lments nouveaux. Il est temps, plus de cinquante ans aprs la fin de la guerre dAlgrie, que la vrit soit connue et reconnue. Pour commencer, il faut que les historiens puissent avoir accs toutes les archives de toutes les personnalits civiles et militaires franaises en charge du maintien de lordre en Algrie et tous les niveaux.
Nathalie Funs*, journaliste au Nouvel Observateur, met la main sur un document indit dans lequel un haut grad de larme, le colonel Godard (qui est mort en 1975) rfute la thse officielle de lvasion de Maurice Audin et rvle lidentit probable de son meurtrier. Par le document crit de la main du colonel Godard, il y a une reconnaissance par larme de lexcution de Maurice Audin, indique Nathalie Funs El Watan (lire ldition du 19 mars 2012). Ce texte indit, conserv avec les archives de Yves Godard, luniversit Stanford, en Californie, est le premier document sign dun officier de larme franaise confirmant que le mathmaticien algrois a bien t excut par un militaire. Le colonel Godard donne un nom qui nest pas celui cit dans Laffaire Audin, ouvrage de rfrence de lhistorien Pierre Vidal-Naquet, selon lequel lhypothse la plus probable de la mort de Maurice Audin est que le lieutenant Charbonnier la tu par strangulation dans un accs de fureur.
Lhomme cit par le colonel Godard est aujourdhui g de quatre-vingt ans. Nathalie Funs lui a adress deux courriers, rests sans rponse ; elle sest prsente devant son domicile, la porte est reste close. Il vit en Bretagne aprs avoir fait carrire dans larme. Il a travaill aux cts du gnral Massu Alger avant de rejoindre, comme sous-lieutenant, le groupe du commandant Paul Aussaresses, alors coordonnateur des services de renseignement (dans le Nouvel Observateur dat du 1er mars 2012). La petite quipe stait installe la villa des Tourelles o lon se chargeait des basses besognes et o lon se dbarrassait discrtement des prisonniers encombrants, crit Nathalie Funs dans le Nouvel Observateur. Le gnral Aussaresses, contact lui aussi par la journaliste, a rpondu par la ngative, mais dans sa ngation il donne des aveux puisquil dit ce nest pas moi qui ai donn lordre dexcuter Audin, ce qui veut dire quil y a eu un ordre dexcution dAudin et quil ntait pas l au moment des faits, a-t-elle prcis El Watan.
Et dajouter : Le colonel Godard crit dans son document quil y a eu un agent dexcution et il soulve une autre hypothse, celle dune confusion avec Henri Alleg, lancien directeur dAlger Rpublicain qui tait intern au mme moment au centre de triage dEl Biar.
Par ailleurs, Yves Cuomo, le chauffeur qui conduisait la jeep suppose transporter Maurice Audin le 27 juin 1957 vers le centre de triage dEl Biar pour y tre interrog, selon le rapport officiel, a rvl au Nouvel Observateur : Je ne savais pas qui je transportais larrire du vhicule. Lhomme tait cagoul. Je nai jamais vu son visage. Dailleurs, il y a quatre, cinq ans, un des militaires en poste Alger ma tlphon. Il ma dit que lopration tait un simulacre, que Maurice Audin tait ce moment-l dj mort. La famille Audin souhaite que le document du colonel Godard puisse contribuer relancer devant la justice laffaire de la disparition de Maurice Audin. Les historiens Mohammed Harbi et Benjamin Stora avaient adress un courrier au prsident Sarkozy, alors en exercice, linitiative de lAssociation Maurice Audin qui a succd au Comit Audin, pour rclamer la leve du secret-dfense sur tous les documents relatifs laffaire afin de rtablir la vrit historique sur un vnement marquant de la Guerre dAlgrie.Nadjia Bouzeghrane


*Nathalie Funs, auteure de Le camp de Lodi. Algrie 1954-1962 (ditions Stock, mars 2012). Elle est aussi lauteure de Mon oncle dAlgrie (ditions Stock, 2010).



Nadjia Bouzeghrane



elwatan.com
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Disparition de Maurice Audin




05:06 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,