> >

[] [ ]

Lhomme le plus recherch dAlgrie

(Tags)
 
violation des droits de lhomme des Sahraouis Emir Abdelkader 0 2012-09-05 03:48 PM
Cet Homme prouve que le monde se trompe Emir Abdelkader | french Forum 2 2012-07-02 08:15 PM
Homme de mÉnage chez microsoft boogle | french Forum 1 2011-05-02 09:11 AM
..Algerie mOn amOur 2 2010-05-21 07:18 PM
...l'algerie mon amour l'algerie pour touhours dark_lordulk 12 2010-04-23 07:54 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2012-12-24
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Lhomme le plus recherch dAlgrie


Sur le net, cest lhomme le plus recherch dAlgrie : lhomme qui a embrass, en baisemain, la main de Franois Hollande lors de sa visite en Algrie. Qui est-il ? Que veut-il ? Qui a pris cette photo ? En face, en contrepoids, certains publient la photo dun jeune algrien qui escalade un lampadaire pour arracher un drapeau franais, plant sur la route du cortge officiel : le digne fils des martyrs commente-t-on. Sauf que le jeune homme voulait juste profiter de loccasion pour possder un drapeau franais agiter dans les stades. Loin de la guerre, de son souvenir ou de ses sens et ossements. Le tout illustrant bien la semaine politique algrienne coule : nationalisme de rflexe, schizophrnie de fond. La France reste un sujet ambigu en Algrie : on sy soigne mais on y crache. On refuse son retour mais on veut y aller. Elle signifie la fois le plus grand souvenir doppression et le sens de la libration et de la libert de lhomme qui y a fuit. On va lyncher lhomme qui a embrass la main mais le lendemain on y demande le visa au Consulat, dans la bousculade du boat-people terrestre. On dresse le bon peuple contre la France mais cest en France que lon va chercher le ok pour sa rlection. La raison ? On est pig entre le dsir et lhistoire. Entre ce que lon nous enseigne dans les coles et ceux quon voit la tl ? Entre lenvie de la vie et la mmoire des morts. Entre lide du salut individuel et le conditionnement du nationalisme collectif. Donc la fin, on y va, un par un. Mais on la refuse, collectivement.
La France est la matresse pas la femme. On sy installe en famille puis on revient en Algrie y faire la confrence de presse y lancer un il ny pas plus rien faire en France comme le fera un crivain algrien. On y dclare lhyper nationalisme affectif mais on y reste pour juger du pays comme un chec invivable, mais entre intimes . Du coup, quand un Prsident Franais dcide de faire son plerinage algrien (obligatoire pour donner un arrire-plan dhistoire tout mandat prsidentiel franais), cest cette ambigut qui est ravive jusqu limpasse. Du plus haut sommet de lEtat, au trottoir de lhumble passant. Bouteflika tait plus heureux par le plbiscite international que lui assure Hollande que par une usine Renault Oran.
A chaque fois, chaque visite, on y parle de refondation, de contrats et de relance, mais le fond reste le vrai : il sagit de reconnaissances rafrachir. On a souvent parl de complexe de no-colonis, mais on oublie de parler des complexes du d-colonisateur : celui qui a besoin de faire la guerre, de parler ladversaire, de revivre sa jeunesse, de montrer son indpendance et ses routes, son uvre positive de dcolonisation et qui ne peut pas vivre et avoir du sens hors du couple fondateur de son histoire. Donc, on se rencontre, on parle, on se heurte, on admet, on reconnait, on dit, puis on se repose. Le cycle long de la reproduction et du repos biologiques des disputes algro-franaises est de huit ans. Aprs, il y a toujours un moment de pause et damiti des mots nouveaux pour la mme vieille histoire ; puis on recommence.
Et les meilleures analyses pour dchiffrer lhypocrisie de ces rapports entre ex-colonisateurs et ex-d-colonisateurs, cest chez les voisins quon peut les retrouver : voyez ce que peut penser la presse marocaine de la visite de Hollande en Algrie ou ce que peut penser la presse algrienne si Hollande avait visit le Royaume. Cest l que la psychologie du Harem se rvle mieux que celle du drapeau. Donc la semaine algrienne a t consacre la visite de Hollande en Algrie. Lhomme qui na pas cess de parler et que Bouteflika na cess de montrer et dexhiber comme un bulletin de vote dlection rgionale.
Lhomme du baisemain, Hollande, Bouteflika. Reste donc un dernier homme de la semaine : A-Ahmed. Lui, il vient dannoncer quil ne sera pas Prsident. Ni de son parti, ni de lAlgrie. Cest une poque qui vient de finir et dtre close. Étrangement en Algrie, les Prsidents finissent comme les opposants ailleurs (morts, tus dans le dos, en prison, meurent jeunes ou sont mis en rsidence surveille mais discrte). Les opposants (rels ou de fiction) finissent comme des Prsidents : en exil mdical, en transmettant les pouvoirs au suivant (Sad Sadi et At Ahmed), en retraite au Qatar (Abassi Madani), en paisibles retraits (Boukhrouh), en raconteurs dhistoires (Ghozali), en bons poux (Djaballah), en frustrs ambulants (Solatani). A vous de complter la liste..

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source


 

()


: 1 ( 0 1)
 

Lhomme le plus recherch dAlgrie




11:18 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,