> >

[] [ ]

Pourquoi la France est-elle intervenue seule au Mali ?

(Tags)
 
Seule la carte didentit pour le passage des frontires Emir Abdelkader 0 2013-01-06 04:51 PM
IL Ya 55 ans, Pourquoi Abane a-t-il t assassin? Emir Abdelkader 0 2012-12-24 04:54 PM
Mali. Des islamistes dtruisent les derniers mausoles de Tombouctou Emir Abdelkader 0 2012-12-23 02:42 PM
Lex-mir du GIA: 100 Algriens arms au Mali souhaitent se repentir Emir Abdelkader 0 2012-12-18 01:06 AM
Elle se suicide pour refuser... Emir Abdelkader 0 2012-09-06 04:19 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-01-13
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Pourquoi la France est-elle intervenue seule au Mali ?



Pourquoi la France est-elle intervenue seule au Mali

?

Pour justifier cette intervention militaire, Paris prcise quelle entre dans le cadre des rsolutions du Conseil de scurit de lONU, quelle a lappui de la communaut internationale. La dcision dintervenir, selon le prsident Hollande, a t prise vendredi matin dans le cadre de la lgalit internationale et en accord avec le prsident malien Dioncounda Traor. Les rsolutions existantes du Conseil de scurit de lONU permettent la France dintervenir militairement au Mali, indique-t-on. La France se rclame, par ailleurs, du soutien des pays de lAfrique de lOuest et des puissances occidentales mais elle est seule, jusquici, tre engage militairement sur le terrain. Le Conseil de scurit de lONU avait demand jeudi soir un dploiement rapide de la force internationale au Mali, mais dont lintervention devait prendre des mois.

Pourquoi cette intervention soudaine ?

Elle tait urgente, assure Paris. Elle est aussi justifie, affirme la classe politique, opposition comprise. La situation au Mali est grave, a indiqu hier matin le ministre de la Dfense, Jean-Yves Le Dran. Elle sest rapidement dgrade ces derniers jours, a-t-il ajout. Le prsident de la Rpublique, Franois Hollande, a confirm vendredi que la France tait engage depuis vendredi aprs-midi aux cts des troupes gouvernementales maliennes pour mener une contre-offensive destine chasser les troupes islamistes armes qui menacent la capitale, Bamako. Le chef de lEtat franais a considr que lavance des groupes islamistes vers la capitale malienne justifie une riposte rapide et dtermine. Le ministre des Affaires trangres, Laurent Fabius, a affirm vendredi soir que les groupes islamistes arms voulaient installer au Mali un Etat terroriste. Profitant du dlai entre les dcisions internationales prises et le moment de leur application, les groupes terroristes et criminels sont descendus vers le Sud, leur objectif tant de contrler la totalit du Mali, a-t-il ajout. Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a soulign son tour, hier matin, la ncessit de lintervention de larme franaise au Mali pour stopper la menace terroriste.

Il a rpt avoir tlphon ds vendredi soir aux responsables de tous les partis politiques, de lopposition comme de la majorit, et quil recevrait lundi les prsidents de lAssemble nationale et du Snat ainsi que les prsidents de groupes politiques et ceux des commissions des affaires trangres et de la dfense des deux assembles. La classe politique a apport son soutien lintervention militaire franaise au Mali. Il tait grand temps dagir pour entraver ltablissement dun Etat narcoterroriste, a dclar Jean-Franois Cop, prsident de lUMP dans un communiqu, tandis que, pour lancien Premier ministre Franois Fillon, la lutte contre le terrorisme exige lunit de la nation au-del des clivages partisans. Seules voix discordantes, celles de Jean-Luc Mlenchon et de Nol Mamre. Le coprsident du Parti de gauche a jug vendredi discutable lengagement de larme franaise au Mali et condamnable le fait que la dcision ait t prise sans en saisir pralablement ni le gouvernement ni le Parlement. Lintrt dune intervention militaire extrieure pour rgler le problme pos au nord du Mali est discutable. En dcider alors que les intrts fondamentaux de la France ne sont pas en cause, selon le chef de lEtat lui-mme, et alors que les troupes africaines sont engages, est discutable, crit M. Mlenchon dans un communiqu. De son ct, le dput cologiste Nol Mamre a dit stonner que le prsident de la Rpublique reproduise les mmes mthodes que son prdcesseur en ne saisissant le Parlement quune fois les oprations lances.

Paris souhaite une raction rapide de lONU

Lintervention militaire au Mali devait tre une opration africaine et non franaise. Toutefois, devant lurgence de la situation, Paris sest engag, seul, vendredi 11 janvier, dans une intervention militaire au Mali. Paris souhaiterait nanmoins que lONU ragisse vite son tour. Dans une lettre adresse au Conseil de scurit vendredi, la France demande quil acclre la mise en uvre de la rsolution 2085 qui avait t adopte le 20 dcembre et qui ordonne le dploiement dune Force internationale de soutien au Mali (Misma). Paris voudrait que le calendrier prvoyant le dploiement de la force africaine dici le premier semestre 2013 au plus tt soit avanc. Cette unit doit se composer denviron 3300 soldats issus des forces militaires dAfrique de lOuest, les armes europennes devant se contenter dun soutien logistique.



Franois Hollande : Notre mission nest pas acheve

La France, la demande du prsident du Mali et dans le respect de la Charte des Nations unies, sest engage hier (vendredi) pour appuyer larme malienne face lagression terroriste qui menace toute lAfrique de lOuest, a dclar le prsident Hollande dans une brve dclaration, lissue dun conseil de dfense restreint.
Franois Hollande a indiqu que dores et dj, un coup darrt a t port et de lourdes pertes ont t infliges nos adversaires, mais notre mission nest pas acheve. Et de rappeler quelle consiste prparer le dploiement dune force dintervention africaine pour permettre au Mali de recouvrer son intgrit territoriale, conformment aux rsolutions du Conseil de scurit, ajoutant que les moyens utiliss par la France doivent tre strictement limits par rapport cet objectif. Et de rappeler que la France dans cette opration ne poursuit aucun intrt particulier autre que la sauvegarde dun pays ami et na pas dautre but que la lutte contre le terrorisme.
Cest pourquoi son action est soutenue par lensemble de la communaut internationale et salue par tous les pays africains. Franois Hollande a prvenu que dans les jours qui viennent, la France poursuivra son intervention au Mali. Au plan national, pour prvenir toute action terroriste, le plan Vigipirate sera renforc.
Le prsident Hollande devait rencontrer le prsident de la Commission europenne, Jos Manuel Barroso, hier en dbut de soire, pour aborder la position europenne sur lintervention au Mali, a indiqu lElyse. A noter que le Burkina Faso a annonc quil allait envoyer un bataillon de 500 hommes, ainsi que le Niger, tandis que le Nigeria a fait part de lenvoi dune mission technique de larme de lair. 
El Watan





 

()

« ! | »

: 1 ( 0 1)
 

Pourquoi la France est-elle intervenue seule au Mali ?




10:42 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,