> >

[] [ ]

Gendarmes, militaires, hommes politiques impliqus, La drogue gangrne le Maroc

(Tags)
 
Maroc - Algrie : on ne choisit pas son voisin Maroc - Algr Emir Abdelkader 0 2013-01-08 03:14 PM
Ces personnalits politiques et artistiques qui nous ont quitts cette anne Emir Abdelkader 0 2012-12-30 03:22 PM
La drogue envahit lAlgrie Emir Abdelkader 0 2012-12-24 04:01 PM
Les gendarmes dvoilent laffaire du bb de 5 mois Emir Abdelkader 0 2012-11-22 02:52 PM
Drogue Emir Abdelkader 0 2012-07-02 04:23 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-01-29
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Gendarmes, militaires, hommes politiques impliqus, La drogue gangrne le Maroc

Gendarmes, militaires, hommes politiques impliqus, La drogue gangrne le Maroc

Au Maroc, la drogue est cultive ciel ouvert
Le PJD, Parti de la justice et du dveloppement, du chef du gouvernement marocain, Abdelilah Benkirane, qui a fait de la moralisation de la vie publique son cheval de bataille, vient dtre clabouss.
Le trafic de drogue dploie ses tentacules. Il tisse sa toile. Dans les mailles du filet, il ny a pas que du menu fretin. Le PJD, parti du chef du gouvernement marocain, Abdelilah Benkirane, qui a fait de la moralisation de la vie publique son cheval de bataille, vient dtre clabouss. Le tribunal de Casablanca a condamn un cadre local du Parti de la justice et du dveloppement (PJD), le parti islamiste au pouvoir au Maroc, six ans de prison ferme pour sa participation un rseau international de trafic de drogue, a rapport vendredi la presse marocaine.
Trois de ses complices, tous marocains rsidents en France, ont cop de peines de quatre cinq ans de prison. Ils ont t arrts au mois de janvier 2013 laroport de Casablanca. Ils avaient dans leur estomac, 429 capsules de cocane pure. Une affaire, loin de reprsenter un simple fait divers.
Le trafic de drogue est au coeur de la question de la rouverture de la frontire terrestre entre lAlgrie et le Maroc. Cela a t confirm par le ministre algrien des Affaires trangres. LAlgrie nest pas contre mais veut avant tout garantir la scurit ses frontiresmettre un terme au flux de stupfiants provenant du Maroc vers lAlgrieet matriser la question de la circulation des personnes et des marchandises, a expliqu le chef de la diplomatie algrienne, Mourad Medelci, dans une interview accorde au dbut du mois de dcembre 2012 la chane de tlvision saoudienne al-Arabiya. En 2012, plus de 51 tonnes de kif trait ont t saisies par les services de la suret nationale travers une douzaine de wilayas de lOuest du pays (Oran Mostaganem, Saida, An Tmouchent, Tiaret, Naama, El Bayadh) qui sont devenues une plaque tournante du trafic de drogue, de part leur proximit avec le Maroc, a indiqu un responsable de la suret de la wilaya dOran dans un bilan prsent aux journalistes. Pas moins de 3 130 personnes sont prsumes impliques dans 2456 affaires de narcotrafic a prcis la mme source. Des chiffres qui montrent lampleur prise par ce flau dont les ramifications se prolongent au-del des rives de la Mditerrane. Au mois de janvier 2009, quatre-vingt seize (96) personnes, bon nombre dentre elles appartenant aux Forces armes royales marocaines, ont t mises en examen suite au dmantlement dun important rseau de trafic de drogue entre le Maroc, la Belgique et les Pays-Bas via lEspagne. La mise sous mandat de dpt de tous ces suspects et la mise sous scells et le gel de leurs biens immobiliers et mobiliers, ainsi que leurs comptes bancaires et ceux de leurs conjoints et descendants, avaient t ordonnes selon un communiqu diffus par le procureur gnral du roi Casablanca. 26 civils, 29 lments de la marine royale, 17 gendarmes, 23 lments des forces auxiliaires et un soldat, figurent parmi les prvenus, avait indiqu le document. Les services marocains chargs de mener la lutte contre les narcotrafiquants ne sont pas au bout de leur peine. Et pour cause: le ver est dans le fruit. Un commandant, neuf grads et un gendarme, se sont retrouvs au milieu de rseaux de narcotrafic et de filires de migration clandestine au mois davril 2012, a fait savoir le ministre marocain de lIntrieur. La Gendarmerie royale a ouvert une enqute judiciaire sous la direction du parquet de Settat, suite limplication constate dlments des services de scurit aux cts de narcotrafiquants notoires voluant dans diffrentes rgions du royaume, avait prcis le communiqu.
Les trafiquants semblent avoir jet leur dvolu sur le port de Casablanca pour inonder le march europen. Entre le 30 novembre 2011 et le 3 juin 2012, soit en lespace de six mois, les services des douanes du port de Casablanca ont saisi, prs de 8 tonnes de drogue (haschich). Malgr ces prises considrables, les rvolutions arabes qui ont fragilis certains pays (Tunisie, Libye, Egypte) ont rendu plus permables leurs frontires et ouvert toutes grandes les portes, celle de la rgion du Sahel au cannabis marocain
Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source



 

()

« : | »

: 1 ( 0 1)
 

Gendarmes, militaires, hommes politiques impliqus, La drogue gangrne le Maroc




06:13 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,