> >

[] [ ]

Les quatre vrits des gens du Sud

(Tags)
 
 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-02-26
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,948 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Les quatre vrits des gens du Sud

Sellal illizi

Les quatre vrits des gens du Sud




Ton grave, verbe acr et formules parfois assassines. Des notables et des reprsentants de la population dIllizi ont bien vid leur sac lors de la rencontre, dimanche aprs-midi In Amenas, avec les membres du gouvernement, leur tte le Premier ministre, Abdelmalek Sellal.


Aprs une allocution douverture de M. Sellal, dans laquelle il a insist sur lunit nationale, la justice et lquit, les notables se sont succd la tribune pour exposer les innombrables problmes dont souffrent les populations dIllizi. Chmage, exclusion sociale, misre, manque dinfrastructures, bureaucratie chronique, passe-droits, problmes de scurit La situation est alarmante, lancent-ils demble ladresse du Premier ministre. Monsieur le Premier ministre, la situation ne prte pas rire. Je vous assure que la ralit est beaucoup plus noire que vous ne le pensiez. Je suis un enfant de la rgion. Je ctoie la jeunesse dont je fais partie et je vous assure quelle est en proie tous les vents qui soufflent sur la rgion. Vous comprenez de quoi je parle. Les projets en cours de ralisation avancent en titubant. Les besoins sont de plus en plus pressants, lche un jeune Targui. Vous parlez, Monsieur le Premier ministre, dune Algrie unie et indivisible. Mais, dans la vie de tous les jours, nous constatons quil y a bien deux Algrie : le Nord et le Sud. Ne nous voilons pas la face. Cest une ralit quil faut affronter maintenant, tant quil nest pas trop tard.
La jeunesse dont je vous parle le pense rellement. Le rgionalisme existe. Tout le monde le dit ici. Et nous le vrifions nos dpens. De grce, arrtez donc vos discours sur lunit nationale qui est menace par des ennemis extrieurs de lAlgrie. Cette unit est bien plus menace par ce qui se passe en interne, par le ressentiment des populations du Sud par sa marginalisation et par le sous- dveloppement . Un autre notable, quinquagnaire, de Djanet, est revenu sur les problmes lis au logement, au travail et aux tlcommunications et la bureaucratie. Si vous voulez assurer la scurit nationale, il faut uvrer rapidement au dveloppement des rgions de lextrme Sud, livres elles-mmes et totalement coupes du Nord. La misre gagne du terrain au point o certains mnages ne mangent plus leur faim. Comment pouvez-vous convaincre ces gens, qui sombrent dans le dnuement et la pauvret, de la ncessit de prserver lunit nationale, eux, qui passent tous les jours devant des gisements ptroliers dont ils ne bnficient pas ? Le mal est profond. Il ne suffit pas dune runion pour tout rgler. Il faut un travail de longue haleine, clame-t-il.
Et daffirmer que les populations du Sud sont aussi attaches leur algrianit que celles du Nord. Nous aimons notre pays et nous sommes prts dfendre notre patrie contre le moindre danger. Nous rejetons et condamnons toute attaque criminelle et terroriste contre les intrts de notre pays. Nous sommes vos cts dans ce combat implacable contre le terrorisme et avec notre vaillante Arme nationale populaire, enchante-t-il. Les interventions se succdent et les propos se ressemblent. Certains notables reviennent sur la question de la scurisation des frontires et de la lutte contre le terrorisme. Lun deux fait mme des propositions au Premier ministre. Pour scuriser les frontires, vous savez, il ny a pas mieux, M. Sellal, que les enfants de la rgion qui connaissent bien le dsert et les techniques dinfiltration des mercenaires terroristes. Je vous propose ainsi dintgrer dans les rangs de lArme nationale populaire des Touareg de la rgion. Je vous propose galement de ractiver les rseaux de renseignement des mharistes en leur fournissant les moyens et les quipements modernes, soutient-il, arguant que les Touareg nomades sont prsents partout dans le dsert et mme au-del de nos frontires.
Beaucoup dintervenants ont insist sur le chmage et appel le Premier ministre intervenir pour que Sonatrach recrute des enfants de la rgion. Youcef Yousfi rpond sans tarder : Lindustrie ptrolire est trs pointue. Elle est difficile et dangereuse. Un travailleur pas ou mal form constituerait un danger pour soi-mme et pour ceux qui travaillent avec lui. Sonatrach a besoin de soudeurs quelle ne trouve pas. Elle est prte former dans cette spcialit des jeunes de la rgion. M. Sellal lui embote le pas en prcisant que tout le monde ne peut pas travailler Sonatrach. Un intervenant se demande pourquoi une rgion ptrolire et gazire comme In Amenas nest pas dote dun institut dans ce domaine. Dvelopper le Sud, cest aussi crer des instituts nationaux spcialiss notamment dans les hydrocarbures dans ces rgions. Pourquoi aller au Nord pour tre form dans une activit qui se trouve au Sud ?, sest-il interrog.
A travers leurs interventions, les habitants dIllizi ont exprim leur ras-le-bol et mettent en garde quant aux consquences de ce sous-dveloppement chronique de la rgion. Leur franc- parler vise secouer les dirigeants du pays pour agir rapidement afin dviter le pire pour lAlgrie. Leur message est limpide.
La balle est dsormais dans le camp du gouvernement, appel redoubler defforts pour sauver cette partie de lAlgrie. M. Sellal semble avoir bien compris ce message. Il na pas manqu de rappeler que lAlgrie jouit aujourdhui de stabilit politique, financire et conomique, ce qui ne plat pas certains, aussi devons-nous tre vigilants et nous entraider pour faire face toute menace la stabilit du pays.Les participants ont unanimement condamn lattentat contre le site gazier de Tiguentourine en exprimant leur solidarit avec lEtat dans ses efforts dans la lutte antiterroriste et la dfense de la souverainet, de la scurit et de la stabilit du pays.


Mokrane Ait Ouarabi





El Watan
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Les quatre vrits des gens du Sud




08:47 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,