> >

[] [ ]

Mali: aprs Abou Zeid, les Tchadiens annoncent avoir tu l'islamiste Belmokhtar

(Tags)
 
Belmokhtar veut ngocier avec lAlgrie et les Occidentaux Emir Abdelkader 0 2013-01-21 03:40 PM
Algrie Mali, lengrenage du pire Emir Abdelkader 0 2013-01-18 07:52 PM
Le front contre le terrorisme islamiste sinsurge contre lamnsie Emir Abdelkader 0 2013-01-11 11:01 PM
Le CTEA (ex-MNLA) confirme la mort de Mokhtar Belmokhtar Emir Abdelkader 0 2012-06-29 08:04 PM
29 juin 1992 aprÈs avoir accompli son forfait Emir Abdelkader 0 2012-06-27 06:51 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-03-03
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Mali: aprs Abou Zeid, les Tchadiens annoncent avoir tu l'islamiste Belmokhtar




Mali: aprs Abou Zeid, les Tchadiens annoncent avoir tu l'islamiste Belmokhtar




L'arme tchadienne a annonc avoir tu samedi le chef islamiste Mokhtar Belmokhtar dans le nord du Mali, aprs avoir affirm vendredi avoir tu l'un des principaux chefs d'Al-Qada au Maghreb islamique, Abdelhamid Abou Zeid ce qui, si ces morts taient confirmes, constituerait un srieux revers pour les jihadistes.
Mokhtar Belmokhtar avait revendiqu l'attaque contre le site gazier algrien d'In Amenas le 16 janvier, suivie d'une prise d'otages. Selon Alger, 37 trangers de huit nationalits diffrentes, dont trois Amricains et un Algrien, y ont t tus par un commando de 32 hommes, dont 29 ont t tus et trois arrts.
"Les forces tchadiennes au Mali ont dtruit totalement la principale base des jihadistes dans le massif de l'Adrar des Ifoghas, plus prcisment dans la valle d'Ametetai", samedi 12H00 locales et GMT, a affirm le mme soir l'arme tchadienne dans un communiqu, prcisant que "plusieurs terroristes" ont t tus", dont le chef Mokhtar Belmokhtar dit +le borgne+".
Le dcs de Belmokhtar a t salu - s'il est confirm - par le rpublicain Ed Royce, prsident de la commission des Affaires trangres de la Chambre des reprsentants amricaine. "Ce serait un rude revers pour l'ensemble des jihadistes oprant dans la rgion qui s'attaquent aux diplomates amricains et aux salaris du ptrole", a dclar M. Royce.
L'annonce de l'arme tchadienne intervient aprs celle vendredi par le prsident tchadien Idriss Dby de la mort d'un des principaux chefs d'Al-Qada au Maghreb islamique, Abdelhamid Abou Zeid, galement tu par l'arme tchadienne, ce qui n'a pas t confirme par Bamako, Paris ou Alger.
Mokhtar Belmokhtar est un ex-chef d'Al-Qada au Maghreb islamique (Aqmi), organisation avec laquelle il est entr en dissidence en octobre dernier en formant sa propre unit combattante.
Le prsident Idriss Dby a dclar vendredi soir que l'Algrien Abou Zeid avait t "abattu" par les soldats tchadiens au cours de violents combats dans les montagnes du nord-est du Mali, prs de la frontire algrienne.
"Pas de commentaire" concernant la mort d'Abou Zeid, a-t-on dclar laconiquement samedi la prsidence franaise.
Des rsultats de tests ADN, actuellement effectus en Algrie, devraient tre dterminants, selon la presse algrienne. Des officiers des services de scurit algriens ont identifi l'arme mais pas le corps prsent comme celui du plus radical des chefs d'Aqmi, a rapport samedi le journal algrien El-Khabar.
Ces officiers qui "traquaient depuis des annes Abou Zeid, ont authentifi son arme qui tait en possession des Franais, mais ils n'ont pas t en mesure d'identifier formellement le cadavre", crit El-Khabar, ajoutant que ni les forces franaises, ni maliennes, n'ont pu identifier le corps.
En Mauritanie, en l'absence de raction officielle, l'agence en ligne prive Sahara Mdias a crit samedi avoir "pu confirmer" partir de sources "extrmement bien informes" dans le nord malien la mort du chef jihadiste, sans cependant prciser ces sources.
Doutes sur la mort d'Abou Zeid
Mais des experts entretiennent des doutes sur la mort d'Abou Zeid.
Le journaliste mauritanien Mohamed Mahmoud Ould Aboulmaali relve que "les Algriens l'ont plusieurs fois annonce par le pass et que le prsident tchadien avait besoin d'une pareille annonce pour remonter le moral de ses troupes et de son opinion" aprs la perte de soldats.
Matthieu Guidre, un universitaire franais, professeur d'islamologie, note aussi que ni Aqmi, ni aucun rseau islamiste n'ont confirm l'information. "Or l'exprience montre que les jihadistes ne cachent jamais leurs morts et en font immdiatement un martyr".
Il souligne que la source initiale de l'information sont les renseignements algriens. "L'objectif serait d'obliger Abou Zeid communiquer pour dmentir sa mort (...) et ainsi relocaliser sa piste grce aux moyens de surveillance".
"Je suis extrmement dubitatif tant que ce n'est pas confirm officiellement par les Algriens", ajoute un autre spcialiste franais, consultant sur le terrorisme, Jean-Charles Brisard.
Quoi qu'il en soit, l'annonce de cette mort relance les inquitudes sur les otages franais au Sahel dont au moins six sont dtenus par Aqmi. Pascal Lupart, prsident du comit de soutien deux otages enlevs en novembre 2011 au Mali, dit craindre que les otages se retrouvent aux mains de "seconds couteaux", si c'est bien Abou Zed qui a t tu.
M. Guidre estime que "quand les jihadistes sont attaqus, les reprsailles sur les otages sont quasi systmatiques". C'est dans ce contexte militaire dfavorable aux jihadistes que se situe l'annonce de la mort d'Abou Zeid.
Un responsable malien de la scurit voque "un coup dur pour Aqmi", tout en prvenant qu'elle "ne signifierait pas du tout sa mort ou sa fin". Cette organisation "est trs structure et peut sans doute amortir le coup", fait aussi remarquer Mohamed Mahmoud Ould Aboulmaali, directeur de l'agence prive mauritanienne en ligne ANI et spcialiste d'Aqmi.
Les islamistes ne s'avouent pas vaincus pour autant.
"Nous avons livr un combat sans merci aux troupes maliennes avec leurs complices franais 60 km l'est de Gao vendredi", a dclar l'AFP le porte-parole du Mouvement pour l'unicit et le jihad en Afrique de l'ouest (Mujao) Abou Walid Sahraoui;
Un soldat malien a affirm au contraire que l'arme rgulire y avait "dtruit une base du Mujao" qui a eu "beaucoup de morts
".


AFP



El Watan
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Mali: aprs Abou Zeid, les Tchadiens annoncent avoir tu l'islamiste Belmokhtar




07:32 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,