> >

[] [ ]

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-03-07
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 46,694 [+]
: 2369
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Égypte : Port-Sad, les violences continuent

Égypte : Port-Sad, les violences continuent




Depuis plusieurs jours, les affrontements ont redoubl d'intensit Port-Sad entre policiers et manifestants. Six personnes, dont trois policiers, ont trouv la mort dimanche.

Jets de cocktails Molotov contre tirs de chevrotine et de gaz lacrymognes. Depuis le dbut de janvier, les affrontements sont quasi-quotidiens en Égypte entre forces anti-meutes et manifestants. Dimanche Port-Sad, six personnes dont trois policiers ont perdu la vie. La nuit suivante, 420 personnes ont t blesses.
Le chef de la scurit de la ville, Mohsen Radi, a t relev de ses fonctions, mercredi 6 mars, pour calmer la situation , selon lun de ses responsables. Les habitants demandaient son dpart.
Ces affrontements ont clat aprs la dcision du ministre de l'Intrieur de transfrer hors de la ville 39 prisonniers attendant leur verdict, prvu samedi, dans le cadre du procs des violences qui ont fait 74 morts aprs un match de football Port-Sad, en fvrier 2012. En janvier, la condamnation la peine capitale de 21 personnes, en majorit des supporteurs de football, avait provoqu des affrontements dans la ville. Bilan : au moins 40 morts.
Dimension politique
Mardi, des heurts se sont nouveau produits entre policiers et manifestants dans cette ville portuaire du nord-est de l'Égypte. La tension tait particulirement vive aux abords d'un btiment des services de scurit, incendi la veille et nouveau en flammes mardi, a constat un journaliste de l'AFP. Des slogans hostiles la police taient peints sur les murs du quartier. Nous hassons la police, nous ne voulons plus de sa prsence , affirmait Chaaban, un manifestant de 25 ans.
Le quotidien cairote Al-Tahrir voit dans ces affrontements une dimension politique. Les rumeurs de soutien de larme aux manifestants y sont relayes en titre : La police et les Frres musulmans d'un ct, l'arme et le peuple de l'autre . Et de poursuivre : l'arme protge le peuple contre les balles de la police . La prsidence gyptienne dment ces allgations, affirmant dans une dclaration que la police fait son travail, et l'arme la soutient en pleine coordination .
(Avec AFP)








 

()


: 1 ( 0 1)
 


Les combats continuent pour liminer les derniers terroristes ... Emir Abdelkader 0 2013-01-18 07:26 PM
LAlgrien Sad Kanoun, le hros du mtro de Brooklyn Emir Abdelkader 0 2012-10-13 02:27 PM
Belgique : Graves violences au commissariat contre une femme en niquab Emir Abdelkader 0 2012-07-05 05:05 PM


05:57 AM

- -

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd

Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.