> >

[] [ ]

Lenfant algrien nest pas en scurit dans son environnement

(Tags)
 
Lenfant est dtenu au Maroc, depuis le 11 fvrier Emir Abdelkader 0 2013-03-09 01:05 AM
Les scandales financiers en Algrie menacent la scurit nationale Emir Abdelkader 0 2013-02-19 02:48 PM
tu es algrien si....... Emir Abdelkader | french Forum 4 2012-07-07 08:10 PM
Lenfant algrien et internet Emir Abdelkader 0 2012-06-25 02:55 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-03-14
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,930 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Lenfant algrien nest pas en scurit dans son environnement

Abderrahmane Arar. Prsident du rseau NADA pour la protection de lenfance

Lenfant algrien nest pas en scurit dans son environnement




Le prsident du rseau NADA pour la protection de lenfance appelle repenser la gouvernance locale et mettre en place un mcanisme de prvention contre la criminalit et la violence dans les quartiers, les cits et les villes.


- Lenlvement et lassassinat denfants prennent de lampleur ces derniers mois. Sommes-nous face un nouveau phnomne et une nouvelle forme de criminalit en Algrie ?

Le phnomne du kidnapping devient une ralit. Les cas enregistrs, ces derniers mois, confirment que le phnomne de viol, de criminalit et de violence lgard de la population juvnile prend de lampleur. Il sexprime par diffrentes formes et divers scnarios. Les criminels ne font plus de diffrence ; ils imposent leurs propres rgles et ils nont peur ni de la prison ni de la mort. Ce qui veut dire quaujourdhui, nous sommes devant une situation complexe et alarmante la fois. Il faut donc aller au-del de lanalyse de la situation et agir immdiatement, en renforant nos relations et en conjuguant nos efforts afin de trouver des solutions concrtes sur le terrain. Nous sommes face une situation de violation dun droit fondamental, consacr par le droit international et les pactes internationaux ratifis par lAlgrie, qui est le droit la vie. Il faut protger ce droit. Nous en sommes dj 15 victimes (enfants enlevs et assassins) et cest trop. Nous devons agir en prenant des mesures concrtes.

- Peut-on dire aujourdhui que lenfance est en danger ?

Bien sr ! Je peux vous dire que le cas de Constantine nest pas le premier et il ne sera pas le dernier. Parce que les problmes auxquels fait face lenfance algrienne sont multiples et cela tous les niveaux. Donc, il est urgent de ragir pour la protger, tout en agissant en amont par le traitement des facteurs qui aggravent le risque et les menaces sur les enfants. Il ne suffit plus de construire des logements et doffrir un travail aux gens. Il faut un accompagnement de la famille et une sensibilisation de la socit pour prparer un espace public favorable pour lpanouissement de lenfant. Aujourdhui, lenfant algrien nest pas laise dans son environnement ; lespace public dans lequel il se trouve est gr par des forces informelles qui mettent en place des rgles hostiles lenfance qui se retrouve, par consquent, expose tous les dangers. Les chiffres officiels confirment cette situation. En 2012, nous avons enregistr 32 000 femmes et enfants victimes de violences. De ce fait, je pense quil ne faut pas attendre quil y ait de nouvelles victimes et le pourrissement de la situation pour agir.

- Quels sont, selon vous, les facteurs qui ont conduit cette situation ?

Il y a en premier lieu lchec social, individuel et collectif. Il y a une dtresse sociale qui est la rsultante de la fragilit des liens sociaux. Et cela, dans la famille et au sein de la socit. Ce facteur favorise la criminalit. Cest cette question de liens sociaux quil faut aujourdhui traiter en urgence, afin de rparer et de redfinir les rapports entre lenfant et son environnement (famille, socit, institutions et adultes). L, il faut mettre en avant lintrt de lenfant. En second lieu, les personnes vulnrables deviennent de plus en plus nombreuses et cela aggrave encore la situation.

- Les autorits et la famille ne sont-elles pas aussi responsables de cette situation ?

Il est vrai que les acteurs que sont la famille, la socit, les parents dlves et limam existent. Mais le problme qui se pose est linexistence de coordination entre eux. Il ny a aucun programme et aucune stratgie de travail. Regardez nos quartiers, comment ils sont organiss ! Ce sont des dlinquants qui imposent leur loi. Cest pour cela que nous avons toujours dit quil faut mettre en place dautres mcanismes pour la prvention contre la dlinquance et la criminalit.
Dans ce sens, il faut impliquer la socit civile dans la gouvernance locale pour arriver une gestion durable de nos cits et de nos quartiers. Quel est le vis--vis de lenfant aujourdhui ? Personne !
O sont lducateur et les animateurs de quartiers ?
O est lassistance sociale qui peut identifier un malaise ou un conflit familial pour prmunir lenfant des dangers ventuels ? Nous navons pas tout cela.

Madjid Makedhi



El Watan
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Lenfant algrien nest pas en scurit dans son environnement




06:35 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,