> >

[] [ ]

Le Premier ministre marocain sacharne contre lAlgrie

(Tags)
 
Le Premier ministre Ali Larayedh: le terrorisme menace la Tunisie Emir Abdelkader 0 2013-03-14 06:12 PM
Le Maroc reste le premier client arabe de lAlgrie en 2012 Emir Abdelkader 0 2013-02-20 03:04 PM
Hamadi Jebali, dmissionne Le Premier ministre tunisien, Hamadi Jebali, lors d'une réunion Emir Abdelkader 0 2013-02-19 09:50 PM
In Amenas : au moins 38 otages tus sur le site gazier, selon le Premier ministre algrien Emir Abdelkader 0 2013-01-21 05:15 PM
Algrie: Les Fennecs contre la Libye Emir Abdelkader 0 2012-08-29 12:06 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-03-19
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Le Premier ministre marocain sacharne contre lAlgrie

Il cherche bilatraliser le conflit sahraoui

Le Premier ministre marocain sacharne contre lAlgrie




Le porte-parole du ministre des Affaires trangres trouve spcieuses et caricaturales les dclarations de Benkirane.


La campagne de dnigrement ciblant lAlgrie, engage voil prs dun mois par le Premier ministre marocain, Abdelilah Benkirane, a connu dimanche un nouveau pic. Invit de lmission Hiwar ma kibar, diffuse samedi soir par une chane de tlvision publique jordanienne, M. Benkirane a rendu responsable lAlgrie du retrait du Maroc de lOrganisation de lunit africaine (OUA), lanctre de lUnion africaine (UA). Comment ? En soutenant, dit-il, une position inacceptable attentant lintgrit territoriale du Royaume. Bien videmment, lallusion est ici faite la position adopte par lEtat algrien lgard du dossier sahraoui.
Visiblement trs inquiet des consquences du forcing fait par lenvoy spcial du secrtaire gnral de lONU au Sahara occidental, Christopher Ross, pour trouver un pilogue au conflit qui respecterait le droit des Sahraouis lautodtermination, le Premier ministre marocain semble ainsi stre fix comme objectif prioritaire de trouver des arguments susceptibles de lui permettre dimpliquer lAlgrie dans le conflit du Sahara occidental. En panne darguments srieux, le responsable marocain ne semble pas avoir trouv mieux que de reprocher aux Algriens de soutenir justement le droit lautodtermination du peuple sahraoui, droit reconnu par ailleurs par de nombreuses rsolutions pertinentes du Conseil de scurit des Nations unies. Dans la foule, il a galement fait part de la position intransigeante de lAlgrie lgard de lintgrit territoriale du Maroc, soulignant que les Algriens savent pertinemment que le Sahara est marocain.
Au chapitre des relations algro-marocaines, Abdelilah Benkirane dont le gouvernement est actuellement dcri par la socit marocaine en raison de son incapacit juguler la crise conomique qui frappe le Maroc de plein fouet est galement dune extrme virulence. Occultant volontairement les raisons qui ont conduit la fermeture de la frontire entre les deux pays et les conditions poses par Alger sa rouverture, il a ainsi regrett lexistence dune logique dhgmonie en Algrie, qui veut que ces relations soient toujours tendues. Poussant la provocation jusqu son comble, M. Benkirane a soutenu que pour Alger, le Sahara est une question de rgime, alors que pour Rabat, il sagit de laffaire de toute une nation.
Questionn hier sur les dclarations du chef du gouvernement marocain, le porte-parole du ministre algrien des Affaires trangres, Amar Belani, qui semblait las de se rpter, a soulign : Je ne peux que confirmer ce que jai dj dclar au sujet du caractre rducteur, spcieux et caricatural de ce genre de propos qui visent cultiver la confusion et la diversion et polluent inutilement le climat des relations algro-marocaines. M. Belani a rappel en outre que lors de la visite du secrtaire gnral du MAE marocain Alger, la dlgation marocaine avait mis pourtant en exergue la volont claire et sincre des hautes autorits marocaines de renforcer les relations entre nos deux pays en vue de construire un modle de coopration fond sur le respect mutuel, le bon voisinage et la coopration la plus renforce possible et dans tous les domaines.
Aussi, explique-t-il, la multiplication de ce type de dclarations ne va assurment pas dans ce sens. Sagissant de la question du Sahara occidental, M. Belani a fait savoir une nouvelle fois que ce nest ni un diffrend rgional ni le rsultat dune prtendue logique dhgmonie et encore moins une question bilatrale algro-marocaine, comme on essaye de le faire accroire. La rfrence incongrue au rgime algrien est inconvenante car, je le dis haut et fort, il sagit de la position de lEtat algrien qui raffirme avec force son attachement la lgalit internationale et lapplication ferme de la doctrine des Nations unies en matire de dcolonisation et son soutien aux efforts de la communaut internationale en vue de la promotion dune solution fonde sur lautodtermination du peuple sahraoui, a indiqu le porte-parole du ministre algrien des Affaires trangres.


Zine Cherfaoui





El Watan
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Le Premier ministre marocain sacharne contre lAlgrie




08:56 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,