> >

[] [ ]

Algrie : pourquoi Droukdel court toujours

(Tags)
 
Pourquoi lAlgrie a autoris des avions franais traverser son espace arien Emir Abdelkader 0 2013-01-15 03:15 PM
IL Ya 55 ans, Pourquoi Abane a-t-il t assassin? Emir Abdelkader 0 2012-12-24 04:54 PM
Toujours bon savoir ! Emir Abdelkader | french Forum 2 2012-11-25 06:49 PM
Pourquoi ne peut-on pas se chatouiller soi-mme? Emir Abdelkader | french Forum 2 2012-09-30 06:35 PM
...l'algerie mon amour l'algerie pour touhours dark_lordulk 12 2010-04-23 07:54 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-03-19
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Algrie : pourquoi Droukdel court toujours

Algrie : pourquoi Droukdel court toujours




Abdelmalek Droukdel dirige le GSPC, devenu Aqmi, depuis juillet 2004. AFP
Recherch depuis plus de huit ans par l'antiterrorisme, l'mir d'Aqmi Abdelmalek Droukdel a russi djouer plus d'une vingtaine de tentatives d'arrestation et d'limination. Contrairement ses homologues dans le nord du Mali...
Depuis plusieurs annes, Amricains et Britanniques ne tarissent pas d'loges sur l'expertise algrienne en matire de lutte antiterroriste. Mais l'annonce de la mort des chefs jihadistes au Sahel Abdelhamid Abou Zeid et Mokhtar Belmokhtar, mme si elle n'tait pas encore confirme l'heure o nous mettions sous presse, jette un srieux discrdit sur les forces de scurit algriennes. Avec des moyens beaucoup plus modestes, des soldats tchadiens auraient russi liminer, en moins d'un mois, deux chefs terroristes recherchs depuis prs de vingt ans par la justice algrienne. Mokhtar Belmokhtar figurait sur la premire liste des personnes recherches pour terrorisme tablie en 1992. Quant Abdelhamid Abou Zeid, de son vrai nom Mohamed Ghedir, il fait partie, depuis une quinzaine d'annes, des cibles prioritaires de la cellule antiterroriste, un organe de coordination des forces de scurit dirig par le patron du contre-espionnage algrien, le gnral Bachir Tartag.
Moquerie
Qu'en est-il de l'mir actuel d'Al-Qada au Maghreb islamique (Aqmi) ? Identifi en 1998, au moment de la cration du Groupe salafiste pour la prdication et le combat (GSPC), dont il devient le mufti (chef doctrinal), Abou Moussab Abdelwadoud, de son vrai nom Abdelmalek Droukdel, 42 ans, n'est devenu une cible prioritaire qu' partir de 2004, quand il a succd Nabil Sahraoui la tte du GSPC, avant de faire allgeance Oussama Ben Laden un an plus tard et de transformer le GSPC en Aqmi. S'il a pu rchapper plus d'une vingtaine de tentatives d'arrestation ou d'limination, explique un colonel de l'arme de terre algrienne, il ne le doit pas uniquement aux caractristiques complexes du relief de sa tanire, localise dans le massif du Djurdjura, en Kabylie.
Il a su viter les erreurs qui avaient provoqu l'limination de ses prdcesseurs.
Au dbut des annes 1990, la dure de vie d'un mir (chef terroriste) n'excdait gure plus d'une anne. Avec Djamel Zitouni, la longvit est double, puisque son rgne sanglant durera deux ans, entre juillet 1994 et juillet 1996, date de son limination par l'arme. Son successeur, Antar Zouabri, de sinistre mmoire, a pulvris le record de longvit (de juillet 1996 fvrier 2002), aujourd'hui dtenu par Abou Moussab Abdelwadoud, chef d'Aqmi depuis juillet 2004. Dbute il y a plus de huit ans, sa traque infructueuse est dsormais raille par certains observateurs en regard de la clrit dont ont fait preuve les militaires tchadiens. Manque de volont politique pour en finir dfinitivement avec le terrorisme rsiduel ? Inefficacit des soldats algriens ? Des questions que n'a pas manqu de soulever la presse algrienne au vu des rsultats de l'opration Serval au Mali et particulirement de l'opration Panthre (forces franaises et tchadiennes) dans le massif de l'Adrar des Ifoghas. Membre de la cellule antiterroriste, notre colonel ne semble pas prendre ombrage de ces moqueries. La traque de Ben Laden a dur prs de dix ans. A-t-on voqu un manque de volont politique de la part de la Maison Blanche, du Pentagone ou de Langley [sige de la CIA, NDLR] ? A-t-on raill l'efficacit du renseignement amricain ou la combativit des GI ?
Fief imprenable
Abdelmalek Droukdel n'est pas plus rus que ses prdcesseurs, mais il a su viter les erreurs qui avaient provoqu leur limination. Selon un officier de l'antiterroriste, il sait que les services de scurit disposent de moyens d'coute sophistiqus. C'est pourquoi il n'utilise jamais de tlphone, cellulaire ou Thuraya [satellitaire], pour communiquer, prfrant dpcher des missaires pour transmettre ses instructions. Son prdcesseur, Nabil Sahraoui, a pu tre localis en juin 2004 grce son utilisation frquente de l'internet. Lui se l'interdit . Sa garde prtorienne, compose d'une cinquantaine de compagnons, tous dignes de confiance, n'a jamais t largie pour viter toute tentative d'infiltration. Plus que toutes ces prcautions, ce qui lui a rellement permis de djouer toutes les oprations de traque tient la complexit de la configuration gographique de son fief, un triangle de massifs montagneux, cheval sur trois wilayas ( prfectures ) Boumerds, Tizi-Ouzou et Bouira.
Que ceux qui doutent de cet argument mditent les difficults rencontres par l'arme franaise lors de la traque des maquisards durant la guerre d'indpendance , plaide notre colonel. Un avis confort par le gnral Henri Poncet, ex-patron du commandement des oprations spciales de l'arme franaise : Pendant la guerre d'Algrie, les katibas parvenaient rgulirement percer les encerclements mis en place par l'arme franaise. Est-ce dire que la fort de Yakouren ou les monts Zberber sont plus compliqus approcher que la valle d'Ametetai dans le Nord du Mali (o Abou Zeid aurait t tu) ou la colline de Tigharghar dans l'Adrar des Ifoghas ? Ngatif, rpond, martial, notre colonel, la diffrence est ailleurs. S'il y a autant de grottes, de cavernes et d'alternance entre valles et monts imprenables en Kabylie que dans l'Adagh [appellation utilise par les Algriens pour voquer l'Adrar des Ifoghas], on doit relever deux diffrences. La tanire de Droukdel en Kabylie se distingue de celle d'Aqmi dans le Nord-Mali par une muraille verte [les forts de l'Akfadou et de Sidi Ali Bounab] qui complique la surveillance arienne et par la densit de la population habitant la rgion.
L'avnement de Droukdel la tte du GSPC a t marqu par l'adoption du mode opratoire d'Al-Qada.
Difficult oprationnelle
Si les Tchadiens ont la possibilit d'utiliser leur puissance de feu pour fixer l'ennemi, puis le bombarder par hlicoptre, les forces de scurit algriennes ne disposent pas d'une telle facilit oprationnelle. Selon une estimation des services de renseignements, cite par le site d'information en ligne TSA, les effectifs d'Aqmi en Kabylie s'lveraient environ quatre cents hommes, soit autant que le nombre de combattants d'Aqmi replis dans l'Adrar des Ifoghas. À une diffrence prs : ces derniers voluent dans un massif montagneux non peupl, alors que leurs homologues en Algrie se trouvent au milieu de populations civiles occupant les villages et dechra ( hameaux ). Si la traque du chef jihadiste est infructueuse, les militaires chargs de la mener ont au moins une certitude : aucun armement en provenance des arsenaux libyens n'est venu renforcer la puissance de feu d'Aqmi en Kabylie.
L'avnement de Droukdel la tte du GSPC a t marqu par l'adoption du mode opratoire d'Al-Qada, maison mre : les attaques-suicides contre des objectifs gouvernementaux (Palais du gouvernement Alger, en avril 2007) et contre des intrts trangers (reprsentation des Nations unies Hydra en dcembre 2007). Depuis, le dispositif policier a russi djouer toutes les oprations kamikazes organises par Aqmi. Mais son chef, Droukdel, court toujours. Demain, dans un mois ou dans un an, ce ne sera plus le cas , assure notre colonel.


 

()


: 1 ( 0 1)
 

Algrie : pourquoi Droukdel court toujours




04:13 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,