> >

[] [ ]

Je vais encore enquter sur Mohamed Raouraoua

(Tags)
 
Nous ne connaissons pas encore les mobiles du crime Emir Abdelkader 0 2013-03-14 06:00 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-03-20
 
:: ::

  Emir Abdelkader   
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Je vais encore enquter sur Mohamed Raouraoua

Hichem Aboud. Auteur et directeur de la publication Mon Journal

Je vais encore enquter sur Mohamed Raouraoua





Lauteur du pamphlet La mafia des gnraux durant les annes 1990 a fait parler de lui cette semaine, suite la publication dune enqute sur le prsident de la FAF, Mohamed Raouraoua, quil accable de graves accusations de corruption et autres. Rencontr au sige de sa publication Mon Journal, Hichem Aboud nous explique ses motivations et promet dautres rvlations plus fracassantes.


-Vous avez publi, la semaine dernire, une longue enqute sur le prsident de la FAF, Mohamed Raouraoua, portant de graves accusations son encontre. Pourquoi Raouraoua et pourquoi maintenant ?
Au dpart, je dois prciser que ce ntait pas une enqute sur la personne de Raouraoua, car cela ne mintressait pas. Ctait un sujet dactualit parmi tant dautres, mais dont javais le plus dinformations pour le publier, notamment avec les lections la FAF, o on a vu une vritable parodie lectorale.Raouraoua a pratiquement t reconduit par forfait. Personne nest venu se prsenter. Voil les seules motivations de cette enqute. Cest ce qui ma interpell lancer cette enqute, notamment aprs son discours lors de lAG de la FAF, tenue Oran, o il a dclar ouvertement quil est irremplaable, alors que ce monsieur na rien fait pour le dveloppement du football en Algrie. Je prcise aussi que je nai fait que la moiti du travail.
-On peut sattendre donc dautres rvlations
Il y aura encore une suite. Revenons Raouraoua : cest le prsident de la FAF et le premier responsable du football algrien. Je ne le vois pas sous un autre angle. Et si jai parl de ses affaires, cest tout simplement quil les a faites alors quil occupait des postes de responsabilit.
-Vous navez pas prsent de preuves dans votre enqute pour tayer vos accusations, voquant plutt des sources. Avez-vous ces preuves ?
Ecoutez, je ne me suis pas aventur faire cette enqute sans en avoir au pralable vrifi mes sources et rassembl des preuves. Je ne me suis pas attaqu Raouraoua en tant que personne, que je ne connais dailleurs pas et avec qui je nai aucun lien. Cest un personnage public et cest le patron de la FAF. Et partant de l, nous sommes tous en droit de nous interroger, dcrire et de commenter son action. Maintenant, sil y a une fortune qui en dcoule, on est aussi en droit de se poser des questions sur son origine.
-Y a-t-il eu une rponse aux diffrents courriers que vous lui aviez adresss ?
Je ferai la mme chose avec toutes les personnes sur lesquelles je compte enquter. Je les solliciterai par crit avec accus de rception avant toute publication, comme je lai fait avec Raouraoua, qui na toujours pas rpondu. Je lui ai mme adress une autre missive, avec accus de rception, pas plus tard que ce matin (dimanche, ndlr).
-On imagine que vous avez eu tout de mme des chos de ses proches ?
Il y a eu, en effet, des ou-dire. Il aurait dit certains quil sait do est venu le coup. Je lui rponds tout simplement que cest sign Hichem Aboud. Et sil pense que cela vient dailleurs, je lui prcise que je ne sers de plume personne. Je suis trop dangereux pour ceux qui croient pouvoir mutiliser au risque de me retourner contre eux.
-Comment interprteriez-vous cette absence de raction de sa part ?
Je mattendais cela. Chaque fois quon sort des vrits sur une personne, cette dernire fait le mort. En plus, que voulez-vous quil dise.Aussi puissant quil prtend tre, il maurait cras si mon enqute et les dossiers que je dtiens ntaient pas du solide. Je tiens vous prciser une chose sur ma manire denquter. Le protg, je ne le prends pas en considration au dbut. Je vois son ou ses protecteurs et jamasse des preuves accablantes sur eux. Personne ny chappe. Cest ainsi que je travaille sur mes enqutes.
-Donc, vous vous tes dabord attaqu ses protecteurs, avant de cibler Raouraoua
Evidemment. Il a ses protecteurs et ses mentors, mais dans ce genre de situation ils se drobent. Le systme algrien est dune telle opacit quon permet des gens davoir une dimension de baron, alors quils ne sont que des ballons de baudruche. Ils se targuent de leurs relations parce quils se servent delles. Mais ds quil y a un petit couac, elles ne sont plus l, et le protg est lch.
-Et pourquoi juste Raouraoua et pas ses protecteurs dont vous dites dtenir des dossiers sur eux ?
Quant on fait dans le journalisme dinvestigation et quon rvle ce qui tait jusquici occult sous la loi de lomerta, on prend une cible et on lisole pour la fragiliser.
Et quiconque tente de lui prter main forte risque de se brler les doigts. Cest ma manire de travailler. Dans le cas de la FAF, ma cible ctait Raouraoua et je ne touche pas ses collaborateurs. Toutefois, si ces gens-l tentent dintervenir, je leur tape sur les doigts, en sortant leurs dossiers. Alors, il vaut mieux quils se taisent, mme sils ne font que retarder lchance, car leur tour viendra aussi. Mais je ne suis pas juge dinstruction ni la justice pour arrter un rseau. Etant journaliste, on reste quelque part fragile et la meilleure manire de se protger est de ne pas tirer toutes ses balles, en gardant des munitions qui vont permettre de rpliquer.

-Revenons aux preuves. Vous dites en dtenir, mais sans les avoir exposes. Ne pensez-vous pas que cela a jet du discrdit sur votre enqute ?
Quand le principal concern ne rpond pas, ne fait pas de dmenti, ne demande pas voir ces preuves et tre confront mes tmoins, pourquoi voulez-vous que je les exhibe. Ces preuves restent mes atouts.
Je ncris pas de bides. Je suis quelquun de crdible, qui travaille sur la base de dossiers et de preuves. Avant de publier, jenqute, jamasse des preuves et je vrifie tout. Javais dautres rvlations sur Raouraoua, je me suis toutefois tu pour la simple raison que je nai pas eu le temps denquter et de les vrifier. Cela pour vous dire que jai des preuves et quon pourra vrifier tout ce que jai rvl.

-On a pu constater deux genres de ractions chez des confrres et des lecteurs aprs cette enqute. Il y a ceux qui disent que vous avez le mrite dcrire ce que beaucoup de gens pensent de Raouraoua. Dautres estiment que vous navez fait que relater ce qui se disait sur lui. Un commentaire ?
Je sais que chacun y va de son propre commentaire sur cette enqute et cela ne changera pas le fait que jai bris le mur de la peur de ces barons en carton-pte. Ceux qui font des rflexions du genre : quon ma donn le feu vert, quon me protge ou mme quon ma utilis, ce ne sont que des incomptents, des mdiocres et des crtins. Les comptents mont remerci pour mon travail, et dautres le qualifient de courageux. Je ne suis pas du genre caresser dans le sens du poil.
-En exclusivit El Watan, pouvez-vous nous parler de votre prochaine enqute ? Toujours sur Raouraoua et la FAF ?
Je vais enquter sur les relations de Raouraoua avec Aspetar, la fameuse clinique qatarie qui travaille en troite collaboration avec la FAF. Je vais me rendre au Qatar. Jai eu des informations et je dois me dplacer pour les vrifier. Jenquterai aussi prochainement sur Mdia Algrie, lagence de publicit qui sert dintermdiaire entre les sponsors et la FAF, et qui peroit au passage un pourcentage des plus intressants.
Je voudrais savoir pourquoi un tel pourcentage et pourquoi les sponsors passent-ils par cette agence ? Pour ce qui est de Halilhodzic, le dictateur par excellence, ce qui est bizarre, cest que certaines de mes sources mont rvl quil ne sentendait plus avec Raouraoua. Je vais aussi parler de la manire avec laquelle il a atterri la tte de lquipe nationale et de son fonctionnement lintrieur de lquipe. Je suis donc prt livrer mes sujets et jaimerais voir mes confrres me devancer, sachant que dsormais ils nauront plus peur des reprsailles.
-Pour clore, il ny a pas eu de suite votre enqute. Un commentaire ce propos ?
La presse, aujourdhui, publie des dossiers accablants sur des gros scandales, comme ceux dAmar Ghoul et Chakib Khelil, preuves lappui. Malheureusement, les pouvoirs publics ne donnent pas suite. Aucun dentre eux na t, au moins, convoqu par la justice juste pour tre entendu. Je ne suis pas frustr pour autant et ma satisfaction, cest que cette enqute pousse les gens ragir. Certains mont sollicit et remis des documents sur certaines affaires. Rien que ce matin (dimanche, ndlr), jai reu un policier avec un lourd dossier sur une affaire. Et le dossier que jai en main, cest une grosse affaire sur le fameux Melzi, sur qui je me penche en ce moment.

Tarek At Sellamet

El Watan
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Je vais encore enquter sur Mohamed Raouraoua




10:18 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,