> >

[] [ ]

Algrie - Maroc : le match des armes

(Tags)
 
La course larmement continue entre le Maroc et lAlgrie Emir Abdelkader 0 2013-03-12 12:07 AM
Larbitre malgache du match Algrie-Togo mis au frigo Emir Abdelkader 0 2013-01-30 06:09 PM
Maroc - Algrie : on ne choisit pas son voisin Maroc - Algr Emir Abdelkader 0 2013-01-08 03:14 PM
Maroc-Algrie : la pointe du non-respect des droits humains Emir Abdelkader 0 2012-12-27 04:59 PM
LAlgrie, un modle pour les armes arabes Emir Abdelkader 0 2012-06-27 03:18 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-03-20
 
:: ::

  Emir Abdelkader   
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,951 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Algrie - Maroc : le match des armes

Algrie - Maroc : le match des armes




Mohammed VI (g) et Abdelaziz Bouteflika (d). AFP/Montage J.A
Depuis plusieurs dcennies, les deux voisins se livrent une coteuse course aux armements. Un rapport de force aberrant illustrant parfaitement ce Maghreb qui marche sur la tte...
C'est l'une des consquences les moins avouables, mais sans nul doute la plus lourde de risques, du non-Maghreb . Cette aberration selon laquelle l'Algrie et le Maroc seraient en quelque sorte condamns ne jamais s'entendre et vivre, frontires closes, en se tournant le dos se traduit de part et d'autre par la mise en oeuvre de politiques de dfense labores en fonction des intentions supposment hostiles du voisin et par la constitution d'arsenaux toujours plus onreux pour les finances publiques. Comme s'il fallait sans cesse se prparer la guerre tout en sachant qu'on ne la fera jamais, tant cette perspective serait suicidaire. Ce qu'il faut bien appeler une course aux armements entre les deux pays ne date pas d'hier. Au dbut des annes 1960, lors de la guerre des Sables, puis de 1975 jusqu' la fin des annes 1980, lorsque le conflit du Sahara occidental menaait de dgnrer en guerre ouverte, le Maroc et l'Algrie se sont largement approvisionns sur le march des armes, toujours plus modernes et donc toujours plus chres. En dollars constants 2013, les dpenses en la matire des deux frres ennemis ont ainsi doubl entre 1974 et 1986 : de 1,03 2,43 milliards de dollars pour l'Algrie, de 887,48 millions 1,57 milliard de dollars pour le Maroc. Aprs avoir connu une pause au cours des annes 1990 et au dbut des annes 2000, due la fois un climat international apais aprs la chute du mur de Berlin et la guerre civile qui frappait l'Algrie, la comptition, frntique, a repris partir de 2006. Et continue depuis lors.
>> Lire aussi "Stratgie militaire : Algrie et Maroc, les frres ennemis"
Addiction
Mais, alors que l'initiative en tait jusque-l partage, il est clair que c'est l'Algrie qui depuis sept ans a pris la dcision de mener la course aux achats, bien au-del des besoins dicts par sa scurit intrieure et extrieure. Volont de devenir la puissance militaire inconteste de la rgion ? Souci d'asphyxier financirement un rival marocain contraint de suivre sans disposer, loin de l, de la mme marge de manoeuvre financire et dj lourdement pnalis par la fermeture des frontires et la persistance d'un conflit saharien largement artificiel ? Jeu opaque d'une haute hirarchie militaire trs en pointe - et trs implique - dans la conclusion des gros contrats ? Toujours est-il que le tournant de 2006 ne procde pas d'un hasard. L'annulation, cette anne-l, de la dette militaire d'Alger envers la Russie - 4,7 milliards de dollars, soit 3,9 milliards d'euros - et sa reconversion partielle en accords commerciaux concernant directement la dfense nationale ont un effet direct sur le retour au galop d'une addiction terriblement onreuse. Entre 2006 et 2012, les dpenses militaires algriennes passent de 3,6 milliards de dollars 9,8 milliards de dollars et celles du Maroc, oblig de rpondre sans les revenus des hydrocarbures, de 2,4 milliards de dollars 3 milliards de dollars. Rien n'indique que cette inflation connatra en 2013 un moment de rpit.
>> Lire aussi "Maroc, Algrie : des clients militaires trs courtiss"
Coopration
Certes, la rivalit Algrie-Maroc n'explique pas tout. Toute arme a besoin de renouveler et de moderniser des matriels vieillissants et de tenir compte d'un environnement volatil - l'arc de crise sahlien et le chaos scuritaire libyen sont videmment des menaces asymtriques auxquelles il convient de faire face. Mais, y compris dans ce cas de figure, on ne peut s'empcher de voir combien serait plus efficace une coopration militaire algro-marocaine faite d'changes de renseignements, d'oprations conjointes et de mise en commun des matriels plutt que d'assister la concurrence stratgique sur fond de dfiance rciproque aujourd'hui de mise. Sans compter videmment l'utilisation qui pourrait tre faite, en matire de projets communs de dveloppement, des sommes considrables ainsi pargnes. Le document qui suit, tude indite sur un sujet trs rarement abord tant il est aujourd'hui encore tabou - le rapport des forces entre l'Algrie et le Maroc -, illustre parfaitement ce Maghreb qui marche sur la tte.

 

()


: 1 ( 0 1)
 

Algrie - Maroc : le match des armes




10:46 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,