> >

[] [ ]

Arabie : le hijab aux fillettes partir de deux ans ?

(Tags)
 
Syrie : deux ans aprs, la spirale infernale Emir Abdelkader 0 2013-03-15 06:00 PM
Syrie : deux ans de conflit en cinq cartes Emir Abdelkader 0 2013-03-15 05:54 PM
LArabie Saoudite exporte un nouveau FIS vers lAlgrie Emir Abdelkader 0 2013-01-13 04:00 PM
Une enseignante coupe les cheveux de deux lves Emir Abdelkader 0 2012-10-19 10:16 PM
Deux amis abou khaled | french Forum 1 2012-04-20 10:48 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-03-20
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Arabie : le hijab aux fillettes partir de deux ans ?

Arabie : le hijab aux fillettes partir de deux ans ?

La proposition d'un prdicateur saoudien fait scandale.


Un prdicateur saoudien a prconis de voiler intgralement les fillettes partir de l'ge de deux ans pour viter le harclement sexuel.

Lors d'une intervention sur la chane d'missions religieuses Al-Majd, cheikh Abdallah Al-Daoud a estim qu'il fallait "imposer le hijab (voile) aux fillettes partir de deux ans", ajoutant qu'il fallait prendre exemple sur "les pays du sud-est asiatique".




Selon la tradition musulmane, les filles doivent porter le voile couvrant les cheveux partir de la pubert.
"Si la fillette peut susciter un certain dsir, ses parents doivent lui couvrir le visage et lui imposer le voile (...) pour ne pas tenter" les pervers, a estim le prdicateur. "La fillette peut tenter les agresseurs sans le savoir", a-t-il encore dit, dplorant le grand nombre de cas d'agressions et de viols d'enfants dans le royaume.


Les propos du prdicateur, relays sur les rseaux sociaux, ont suscit de vives protestations.
"Nous souhaitons que de tels propos ne soient pas grossis et interprts comme tant une fatwa" (dit religieux), a dclar l'AFP l'influent prdicateur Salman Al-Audah.


Pour sa part, l'crivain Badria al-Bicher s'est tonne, dans un ditorial publi par le quotidien Al-Hayat, que le prdicateur "appelle voiler les fillettes au lieu de proposer une loi contre les agressions sexuelles et une campagne de sensibilisation dans les coles et les mdias".


Les propos du prdicateur ont t galement violemment critiqus sur Twitter. "C'est la victime qui est blme", s'est insurg un internaute.



Il tue sa fille... et n'cope que d'une courte peine de prison
Cette affaire intervient alors que l'opinion publique dans le royaume ultra-conservateur est encore sous le choc de la lgre condamnation d'un prdicateur reconnu coupable du viol et du meurtre de sa fille de cinq ans.


Ce prdicateur a t en effet condamn une courte peine de prison et verser une compensation financire, ont rapport samedi dans un communiqu trois militantes saoudiennes des droits de l'Homme.
Selon ces militantes, la petite lama, hospitalise le 25 dcembre 2011 avec le crne fracass, des ctes casses, des traces de brlures et un ongle arrach, a succomb ses blessures le 22 octobre.
La mre, qui tait divorce et n'avait pas pu voir sa fille dans les mois prcdant l'hospitalisation, et une assistante sociale ont aussi voqu des squelles de viols particulirement cruels, selon ces militantes.

Le pre qui participait rgulirement des missions de tlvision sur les prceptes islamiques, a reconnu tre l'auteur de ces atrocits.
Le 26 janvier, il a t condamn verser une compensation financire la mre, appele "prix du sang" dans la jurisprudence saoudienne base sur la charia (loi islamique), et une peine de prison correspondant la dure de sa dtention prventive, selon les militantes.

En Arabie saoudite, qui procde chaque anne des dizaines d'excutions, le viol et le meurtre sont passibles de la peine capitale, mais un homme ne peut pas tre condamn mort pour le meurtre de son enfant ou de son pouse, qui valent en gnral entre 5 et 12 ans de prison leurs auteurs.

Dans leur communiqu, les trois militantes saoudiennes ont dnonc la mansutude du jugement l'gard du pre, l'estimant rvlatrice du statut des femmes en Arabie saoudite, o une interprtation rigoriste de l'islam les place sous le tutorat des hommes.
Les Saoudiennes sont interdites de volant, doivent sortir couvertes et ne peuvent voyager l'tranger qu'accompagnes d'un proche parent. La mixit reste interdite sur les lieux de travail et l'cole.


 

()


: 1 ( 0 1)
 

Arabie : le hijab aux fillettes partir de deux ans ?




06:11 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,