> >

[] [ ]

Azzeddine Khoualed. Pre dIslam, lenfant dtenu au Maroc

(Tags)
 
Islam Khoualed: Je suis innocent Emir Abdelkader 0 2013-03-09 11:15 PM
Lenfant est dtenu au Maroc, depuis le 11 fvrier Emir Abdelkader 0 2013-03-09 01:05 AM
Sans pre ni repres ,Ces enfants ns dans les maquis islamistes Emir Abdelkader 0 2013-02-22 07:05 PM
Maroc - Algrie : on ne choisit pas son voisin Maroc - Algr Emir Abdelkader 0 2013-01-08 03:14 PM
Lenfant algrien et internet Emir Abdelkader 0 2012-06-25 02:55 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-03-25
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Azzeddine Khoualed. Pre dIslam, lenfant dtenu au Maroc

Azzeddine Khoualed. Pre dIslam, lenfant dtenu au Maroc

Les avocats ont prouv que les faits reprochs mon fils sont infonds

- Vous avez assist au procs de votre fils Islam, Agadir, au Maroc. Pouvons-nous savoir ce qui sest pass laudience ?

Ce procs avait t report de quelques jours avant quil ne se tienne, mercredi dernier, huis clos. Jtais avec lavocat constitu par la famille, matre Khaled Selam, ainsi que le btonnier marocain, matre Chahbi, auquel a fait appel notre consulat. A ce titre, je tiens remercier nos diplomates ainsi que les membres de la Fdration de voile pour leurs efforts et leur soutien. Cela tant, la veille du procs, nous avions tenu une runion pour prparer le dossier. Deux autres avocats avaient t constitus par le rseau Nada sans que jen sois inform. Personne na demand mon avis. Lun deux est venu la veille du procs et je lui ai bien expliqu que les seuls avocats habilits dfendre mon fils sont matres Selam et Chahbi. Jai refus quil plaide leur place ou avec eux. Le lendemain matin, nous nous sommes retrouvs au tribunal.


- Etiez-vous confiant ?

Bien sr. Le dossier tait bien ficel. Les avocats ont bien travaill. Mon fils est arriv avec la directrice du centre. Le plaignant nest pas venu, il tait reprsent par son pre et sa mre ainsi que ses avocats. Le juge a commenc poser des questions mon fils. Celui-ci sest bien dfendu. Il a rcus les accusations en expliquant quil na fait que jouer avec le plaignant. Le procureur du roi a requis la peine maximale de 20 ans de prison ferme en prcisant que la dcision du tribunal devait tre exemplaire.
Les avocats dIslam ont bien plaid. Se basant sur une enqute sociale, les trs bons rsultats scolaires obtenus par mon fils ainsi que les rcompenses quil a dcroches tout au long de sa scolarit, les avocats ont trs bien plaid. Ils ont dmontr que les faits reprochs Islam ne reposaient sur rien. Aprs un dbat de deux heures, le juge a mis laffaire en dlibr et nous a dit que sa dcision allait tre donne en fin daprs-midi.

Nous avons quitt le tribunal. Mon fils est parti au centre accompagn par la directrice. Dans laprs-midi, notre retour, celle-ci est venue, affole, avec Islam et un autre garon de son ge. Elle est monte voir le procureur.
Cest l que nous avons entendu parler dune bagarre, sans pour autant avoir les dtails. Jai pris Islam part et je lui ai demand de me dire ce qui stait pass. Il ma racont qu son retour au centre, il tait assis et lun de ses codtenus lui a jet une pierre. Il a fait semblant de se lever pour le rattraper, lagresseur en prenant la fuite a trbuch. La chute lui a caus une lgre ouverture au menton. Je me suis approch du garon, il avait un petit pansement au menton. Je lai questionn sur ce qui stait pass, il ma affirm tre tomb seul en courrant. Jai demand la directrice pourquoi elle avait fait autant de bruit autour dune simple affaire. Elle ma dclar quelle tait oblige dinformer les autorits judiciaires et de faire un rapport sur lincident. Elle ma avou que le contenu du rapport quelle tablira ne sera pas en dfaveur dIslam. Jai entendu dire queffectivement, son rapport relatait la vrit.



- Mais alors, pourquoi une telle condamnation ?

Je ne peux pas dire si oui ou non cette condamnation est lie lincident. Ce qui est certain, cest que la peine nous a terrasss. Nous ne nous attendions pas une telle dcision. Nous tions rassurs et confiants. Mme les avocats ont t surpris. Nous avons fait appel et nous esprons que lors du prochain procs, dont la date sera fixe cette semaine, la dcision sera plus clmente. Je me demande si les dclarations de certains responsables sur la justice marocaine ne sont pas derrire cette peine.


- De qui voulez-vous parler ?

Je vise les dirigeants du rseau Nada, qui se sont attaqus la justice marocaine et au Maroc. De tels propos ont port prjudice aux efforts consentis pour faire librer Islam. Jai lu leurs dclarations dans la presse.
Ils ont mme affirm avoir ngoci avec le pre du plaignant pour quil retire sa plainte. Or, ce dernier a non seulement ni, mais aussi affirm quil tenait son affaire. Il a dclar publiquement quil faisait confiance la justice de son pays. Avec du recul, je crois que ce sont ces dclarations qui sont lorigine du revirement du juge. Ils ont dit que les avocats ntaient pas la hauteur. Et les avocats quils ont dpchs ltaient-ils ? Notre dfense a bien fait son travail et la dcision revient au juge


- Comment la presse locale a-t-elle trait le sujet ?

A part les premiers articles travers lesquels mon fils a t prsent comme un violeur et un dlinquant sexuel, il ny a pas eu dautre crit jusqu lincident dans lenceinte du centre de dtention. Ils ont parl dune nouvelle affaire contre Islam pour violence physique contre un dtenu. Mais rien dautre.


- Quelle a t la raction dIslam ?

Il est traumatis. Je lai vu le lendemain. Il ne faisait que pleurer. Il a beaucoup maigri. Il sest repli sur lui-mme et les rares moments o il me parle, cest pour me poser des questions sur son devenir, sa scolarit, sur ses camarades, sils ont pass leurs compositions, sils sont en vacances...
Il me parle aussi de sa mre et de ses frres et surs qui lui manquent terriblement. Jessaie de le rconforter, de lui remonter le moral, mais croyez-moi cest difficile de faire comprendre un enfant de 14 ans que sa prsence en prison nest quune question de temps. Cela fait un mois que jai abandonn mon travail, jespre que cette histoire ne sera quun mauvais souvenir. 


Salima Tlemani



El Watan
 

()

« " ... | .. Ͽ »

: 1 ( 0 1)
 

Azzeddine Khoualed. Pre dIslam, lenfant dtenu au Maroc




05:08 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,