> >

[] [ ]

Hollande au Maroc : le coeur ou la raison

(Tags)
 
que dira Franois Hollande ? Emir Abdelkader 0 2013-04-04 12:52 PM
Maroc - Algrie : on ne choisit pas son voisin Maroc - Algr Emir Abdelkader 0 2013-01-08 03:14 PM
A Alger, Hollande reconnat... Emir Abdelkader 0 2012-12-20 02:31 PM
Un coeur gurir Emir Abdelkader | french Forum 0 2012-10-25 11:03 PM
Hollande interpell par un dput socialiste Emir Abdelkader 0 2012-07-06 07:56 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-04-04
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Hollande au Maroc : le coeur ou la raison

Hollande au Maroc : le coeur ou la raison


Aprs sa visite "historique" en Algrie fin 2012, Franois Hollande est attendu dans le royaume chrifien les 3 et 4 avril. L'occasion de dissiper certains malentendus. Mais aussi de marquer un rapprochement avec Mohammed VI, qu'il connat mal.
Entre nous, a va tellement bien que l'on n'a mme pas besoin de se voir ! Adresse son homologue franais Jean-Marc Ayrault, la boutade du chef du gouvernement marocain Abdelilah Benkirane prterait sourire. En pleine visite Casablanca, mi-dcembre 2012, elle soulignait en tout cas la bonne sant de la relation bilatrale, quelques jours de la visite historique du prsident Franois Hollande en Algrie. Partenariat d'exception , runion de haut niveau , confiance , les termes employs devant un parterre de quatre cents patrons des deux pays dnotaient une pointe d'autosatisfaction. Alors, mthode Cou ? La patronne des patrons marocains, Miriem Bensalah Chaqroun, relevait mme, sans qu'on puisse la dmentir, que, entre le Maroc et la France, il n'y a pas de passe difficile ni de conflit douloureux . Ces dfinitions ngatives visent bien sr le voisin algrien. Quelques jours plus tard, Franois Hollande s'est rendu de l'autre ct de la frontire hermtiquement ferme de Zouj Beghal pour sa premire visite d'État au Maghreb. Dire que la prfrence - chronologique - donne Alger a dplu aux Marocains serait exagr. Mais il est vrai que la bouderie a t vite de justesse. Reu en audience au palais royal de Casablanca, Jean-Marc Ayrault avait anticip la raction du roi. Pour lui, a ne pose aucun problme que le prsident de la Rpublique rende une visite Alger et au peuple algrien. Et ensuite, il viendra au Maroc , expliquait-on du ct de Matignon.
En juillet 2007, le Palais s'tait fch tout haut de la visite en sauts de puce projete par Nicolas Sarkozy dans les trois pays du Maghreb. L'tape marocaine avait alors simplement t reporte. Au dbut de son quinquennat, Sarkozy a eu l'illusion de pouvoir ouvrir une nouvelle page avec Alger, en oubliant Rabat. La suite des vnements lui a donn tort , note un diplomate marocain. Équilibre est donc aujourd'hui le matre mot du ct franais. Ce n'est pas un jeu sommes nulles. Pas besoin de se fcher avec les Marocains pour gagner la confiance des autorits algriennes , renchrit, un brin optimiste, un socialiste qui connat bien le dossier.
Funambule
Pour la gauche franaise, l'Algrie a longtemps t la destination de coeur, tant que l'idal progressiste occultait les errements du socialisme FLN. Jusqu' l'arrive de Franois Mitterrand l'Élyse, en 1981, les socialistes ont totalement vcu sous un tropisme rsolument pro-Algriens et vaguement antimonarchiste, analyse Ali Bouabid, dlgu gnral de la Fondation Abderrahim Bouabid et l'une des chevilles ouvrires de l'unique visite qu'avait effectue Franois Hollande, l'poque premier secrtaire du Parti socialiste (PS), en 2006. Les rformes entreprises par Hassan II dans les annes 1990 et le blocage politique en Algrie ont depuis chang cette perception. Avec l'ouverture politique voulue par notre ami le roi , les socialistes franais ont commenc dcouvrir le Maroc, et pas seulement les fastes de la Mamounia. Lionel Jospin et Jean-Pierre Chevnement, entre autres, qui s'intressaient aux affaires internationales, ont fini par prendre leurs distances avec les thses du Polisario, dont le conflit avec le Maroc autour du Sahara occidental continue de peser sur les relations entre Paris, Rabat et Alger.
Un homme a jou un rle primordial dans la grande rvision des socialistes vis--vis du royaume : Hubert Vdrine, qui fut secrtaire gnral de l'Élyse (1991-1995) puis ministre des Affaires trangres du gouvernement Jospin (1997-2002). Il conserve des liens solides avec le pays dont son pre, Jean Vdrine, a ardemment dfendu l'indpendance, et a encore l'oreille du prsident. Car Franois Hollande est arriv la plus haute fonction de l'État sans avoir de connexion au Maroc. Ce n'est pas le cas de nombre de ses camarades du PS : Martine Aubry, Dominique Strauss-Kahn, Élisabeth Guigou. Sauf que ceux-l ne sont pas des hollandais historiques. Hormis une confrence la fondation Bouabid en 2006, une escapade prs de Tanger, qui avait dvoil sa liaison avec Valrie Trierweiler, l't 2007, le royaume et ses arcanes ne sont gure familiers au rpublicain Hollande, qui connat bien mieux l'Algrie.
>> Lire "France - Maroc : une idylle de quarante ans"
On peut compter, d'ailleurs, quelques Franais d'origine algrienne dans le premier cercle prsidentiel, comme Faouzi Lamdaoui ou Kader Arif. L'ide que la gauche est moins proche du Maroc est aussi conforte par les froides relations entretenues par tous les prsidents de droite avec Alger. Il faut que l'on sorte des clichs, s'agace presque un proche du prsident franais. La gauche n'est pas plus algrienne que la droite serait marocaine. Mais il faut bien reconnatre que le chemin parcouru avec le Maroc ferait plir les plus enthousiastes des algrophiles. Au Maroc, nous clbrons notre amiti, nous sommes en phase sur la plupart des sujets, poursuit la mme source. Une visite en Algrie, c'est toujours pour se rconcilier.
Tte--tte
Comme ses prdcesseurs, l'ambassadeur de France Rabat, Charles Fries, arriv en juin 2012, s'est employ dminer le terrain en affirmant tous ses interlocuteurs marocains que l'embellie de la relation franco-algrienne ne peut nuire celle existant avec le Maroc. On part de tellement loin en Algrie que l'on ne peut parler de rquilibrage , affirme-t-il. Les diplomates savent marcher sur des oeufs sans clabousser leurs souliers vernis. Cette visite prsidentielle sera en tout cas utile, ne serait-ce que pour dissiper certains malentendus. Ainsi, Rabat aurait pari sur une rlection de Nicolas Sarkozy, aprs avoir d'abord mis sur DSK puis sur Aubry. Sans succs. Tout cela est oubli. M6, en voyage priv Paris, n'a d'ailleurs pas manqu d'aller rencontrer le nouveau locataire de l'Élyse, le 24 mai 2012. Au tlphone, ils se sont parl deux reprises avant la rencontre de leurs chefs de gouvernement respectifs puis le dclenchement de l'opration Serval au Mali. Les communiqus trs arides sortis de ces deux entretiens ne permettent pas de saisir la qualit de leur relation.
D'aprs une source au Chteau, le courant passe entre les deux hommes . Sans plus. Ces deux-l sont encore loin d'afficher la complicit que pouvaient avoir Hassan II et Chirac ou la camaraderie bling-bling entre Sarkozy et M6. C'est l'un des enjeux de cette visite : rapprocher les deux chefs d'État. Pour les prsentations, les Marocains sortent le grand jeu. Rception Casablanca, accueil intimiste du prsident et de sa compagne, le 3 avril, par le roi, sa femme et ses frres et soeurs la rsidence royale d'Anfa, o ils passeront la nuit. Le soir mme, l'occasion d'un grand dner rassemblant quatre cents invits, les deux chefs d'État prendront la parole. Est galement prvu un tte--tte o seront abords le dialogue politique, la diplomatie, l'conomie. Ce n'est pas parce que l'on est en phase sur tous les sujets qu'il n'y a rien construire, ajoute le proche de Hollande. Ce n'est pas une visite banale.
>> Lire "Les 'Marocains' du prsident Hollande"
Soutien
Ct marocain, on scrutera les mots employs par Franois Hollande sur le dossier numro un : le Sahara. Devant le Parlement algrien, en dcembre 2012, le prsident franais avait dit soutenir l'initiative onusienne pour sortir du conflit. Devant les parlementaires du royaume, runis en congrs pour un discours prsidentiel lors du deuxime jour de la visite, il devra trouver les mots justes pour ritrer son soutien aux pourparlers en cours, sans rien renier de la position trs avance dfendue par le Quai d'Orsay depuis Sarkozy : Le plan de large autonomie [propos par Rabat en 2007] est une base srieuse et crdible pour mettre fin au conflit. Toute formulation a minima serait considre comme un dsaveu ct marocain, quelques semaines du renouvellement du mandat de la Mission des Nations unies pour l'organisation d'un rfrendum au Sahara occidental (Minurso) au Conseil de scurit.
En Cte d'Ivoire, comme plus rcemment au Mali, la coopration entre les deux pays est totale en matire de renseignements.
Les diplomates se veulent confiants : L'Algrie a intrt maintenir le Maroc sous pression, explique l'un d'entre eux. C'est d'ailleurs toujours Rabat qui fait le premier pas. On doit encourager les deux pays se parler, car, un moment ou un autre, il faudra une solution ngocie avec le Polisario et l'Algrie. Le Mali, o Rabat apporte un appui humanitaire et militaire discret, sera au centre des discussions. Pour les Franais, il s'agit de voir avec leur partenaire quel rle il pourrait jouer dans le futur cadre onusien. En Cte d'Ivoire, comme plus rcemment au Mali, la coopration entre les deux pays est totale en matire de renseignements. Au point que la rumeur d'une prsence sur le sol de trois cents soldats des forces spciales marocaines n'a jamais t srieusement dmentie.
Pas de rupture envisage par le successeur de Nicolas Sarkozy sur l'apprciation faite par Paris de la transition dmocratique en cours au Maroc. Ce n'est pas encore la dmocratie idale, mais les autorits font de gros efforts et sont sur la bonne voie , explique un conseiller de Hollande. Paris devra encore se montrer disponible pour accompagner les rformes en cours. En somme, quoi qu'en dise Benkirane, le prsident franais devra certainement mditer la phrase prte Jean Cocteau : Il n'y a pas d'amour. Il n'y a que des preuves d'amour.
Sidi Sarkozy
Les rois du Maroc n'ont jamais coup les ponts avec les chefs d'État battus aux lections. Nicolas Sarkozy a bnfici, juste aprs sa dfaite en mai 2012, de l'avion royal pour venir se reposer Marrakech, o il avait prpar, avec ses proches et conseillers, la victoire lectorale de 2007. Depuis sa dfaite, il y est retourn plusieurs fois avec son pouse, Carla Bruni-Sarkozy. Il a vu le roi plusieurs reprises, a reu Abdelilah Benkirane, le Premier ministre, et a pass Nol 2012 au palais Antares. Il projetterait par ailleurs d'acqurir Marrakech une villa de 1 500 m2 avec vue sur l'Atlas, piscine et spa. Mais cela n'a pas t confirm. Ce qui est sr, c'est que les Marocains, dans leur majorit, n'apprcient gure le ct bling-bling de l'ex-prsident et prfraient le couple Chirac, qui passait de discrtes vacances Taroudant, dans le sud du pays. De plus, la politique restrictive de Sarkozy en matire de visas n'a jamais t vraiment gote...


 

()


: 1 ( 0 1)
 

Hollande au Maroc : le coeur ou la raison




03:31 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,