> >

[] [ ]

Le jeu de la France: Dfense du pr-carr en tandem avec Isral?

(Tags)
 
Aprs isral, le Qatar, prochaine cible des hackers Arabes Emir Abdelkader 0 2013-04-14 03:20 PM
Collusion Isral/mercenaires islamistes: Emir Abdelkader 0 2013-03-24 03:57 PM
Timbre dIsral leffigie de Hassan II roi du Maroc Emir Abdelkader 0 2013-03-10 03:16 PM
Mehenni Hollande : La France doit admettre la Kabylie dans la dfense de ses intrts Emir Abdelkader 0 2012-12-18 05:18 PM
Allah se comportera avec toi comme tu te comportes avec autrui La louange appartient Allah et que abou khaled | french Forum 1 2012-02-03 10:07 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-04-20
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,930 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Le jeu de la France: Dfense du pr-carr en tandem avec Isral?

Le jeu de la France: Dfense du pr-carr en tandem avec Isral?




Chine/Afrique 3/4: Le jeu de la France: Dfense du pr-carr en tandem avec Isral ?

Paris- Lintervention de la France au Mali, en janvier 2013, relve dune stratgie de dfense du pr carr africain, face la politique de grignotage mene tant par la Chine que par le wahhabisme via les finances islamiques (Qatar et Arabie Saoudite).
Premire opration militaire en solitaire sur un thtre extrieur depuis la fin de la Guerre dAlgrie, en 1962, la France, via Serval, y joue son rang de puissance.
Une cible idale en ce que Le Mali constitue le plus grand pays musulman dAfrique occidentale, o la finance islamique y prospre, alors que les Maliens depuis une dcennie se dtournaient progressivement de la France vers les ptromonarchies et que la Chine jouit dun prestige certain du fait de sa restauration du centre de documentation islamique de Tombouctou.
Il en avait t de mme avec la mise en place de lEufor (1), le corps expditionnaire europen charg de sinterposer entre les belligrants aux confins soudano-tchadiens qui rpondait autant des considrations humanitaires quau souci des Occidentaux de crer un glacis stratgique au centre de lAfrique, proximit de la plateforme oprationnelle de la Chine dans la zone. Un cordon sanitaire identique celui que les pays occidentaux veulent tablir autour de lIran, lautre grand fournisseur dnergie de la Chine.
Dans ce contexte, le redploiement militaire franais en Afrique a constitu une opration double dtente visant associer des pays tiers (Afrique, Europe, ONU) aux oprations militaires franaises en Afrique dans le but de partager les cots et de diluer les responsabilits, tout en conservant la matrise des oprations.
Un chef duvre de ravalement cosmtique dun repositionnement militaire identique au dispositif amricain dans le Golfe (Arabie saoudite, Bahren, Qatar, Kowet et Irak), face lIran.
Lointaines rminiscences de ses dboires coloniaux, lactivisme de la France au Soudan, puis en Libye, en Syrie et au Mali, vise scuriser son ravitaillement nergtique, ses exportations militaires et ses centrales nuclaires. Dune manire sous-jacente, rpondre son souci de purger son complexe de Fachoda (2), le dsastre militaire et diplomatique franais subi dans ce pays contre les Anglais au XIX me sicle durant la phase de conqute coloniale cartant durablement la France des eaux du Nil.
Le Mali, la porte dentre dIsral en Afrique, via la France?

Dans un mouvement de fuite en avant destin occulter les responsabilits de la classe politico-militaire malienne dans le dsastre national qui frappe le Mali depuis un an, lintention est prte lquipe dirigeante transitoire du Mali de mettre profit lexpdition militaire franaise pour faire du Mali, la porte dentre dIsral en Afrique.
Un coup de bluff? Un chantage? Une volont relle damorcer une nouvelle politique en contradiction avec la ligne traditionnelle du Mali, premier pays africain avoir dpch ds son indpendance, en 1960, un contingent en Algrie pour sceller dans lordre symbolique la fraternit darmes des peuples opprims?
Sur les conseils de la France, qui sest mthodiquement applique travers ses porte-voix mdiatiques, Bernard Kouchner et Bernard Henri Lvy, favoriser la scession du Sud Soudan, pour en faire une plateforme oprationnelle dIsral sur le cours du Nil?
Pour rditer lancien scenario franais de relier les deux anciens Soudan de lpoque coloniale, le Soudan franais et le Soudan anglais, via le sud Soudan prcisment et qui valut la France lune de ses plus cuisantes dfaites militaires Fachoda (1898)?
Linstrumentalisation de la justice internationale des fins politiques plaiderait en ce sens. CF. ce propos le cas du gnral Omar al Bachir.
http://www.renenaba.com/justice-pena...-ou-imposture/
Une alliance avec Isral? Lalli indfectible du rgime dApartheid dAfrique du sud? La garde prtorienne de tous les dictateurs francophones qui ont pill lAfrique. De Joseph Dsir Mobutu (Zare-RDC), Omar Bongo (Gabon), Gnassingb Eyadema (Togo), Paul Biya, le prsident off-shore du Cameroun), le vacancier privilgie des pturages suisse, et, mme Flix Houphout-Boigny (Cte dIvoire), le prtendu sage de lAfrique qui ntait sage que par ce quil tait le meilleur serviteur de ses anciens colonisateurs et de ses allis israliens.
Isral dont lexprience de la colonisation de la Palestine la conduite coloniser des terres travers le Monde reprsentant vingt fois sa superficie au dtriment des populations et de lenvironnement des pays pauvres. En Rpublique Dmocratique du Congo pour la culture de la canne sucre; au Gabon pour la culture du Jatropha, ncessaire la production de biocarburants; en Sierra Leone o la colonisation isralienne reprsente 6,9 pour cent du territoire de ce pays de lAfrique de lOuest (3).
La bataille des eaux du Nil et Le Canal Ben Gourion (4).

La nomination la tte de lAgence franaise pour le dveloppement de M. Dov Zerah, pourrait donner un dbut de crdit cette hypothse en ce que la propulsion du prsident du consistoire isralite de Paris et secrtaire gnral de la Fondation France Isral au poste stratgique de dispensateur de laide financire franaise lAfrique est intervenue, le 2 Juin 2010, six mois avant lindpendance du sud Soudan, alors que la bataille du Nil sur la rpartition des quotas des eaux de ce fleuve africain battait son plein entre lEgypte et les allis africains dIsral: lEthiopie et le Kenya notamment. Il pose en filigrane la question de savoir si le verrouillage du pr-carr se fera en tandem avec Isral, face lexpansionnisme wahhabite, selon la formule consacre en usage dans les cercles dirigeants.
Lpisode de la rpartition des eaux du Nil et de la scession du Sud Soudan auront constitu la plus grosse pantalonnade de lhistoire gyptienne contemporaine. Pour atteindre cet objectif, Isral avait men une stratgie double dtente qui rvlera la cupidit des investisseurs gyptiens et coutera le pouvoir Moubarak et sa place dans lhistoire.
Isral avait ngoci avec lEgypte, tout en faisant des pressions indirectes sur lui, incitant les tats africains rclamer une majoration de leur quote-part dans la rpartition hydraulique du cours deau, allchant les Africains par des projets conomiques et les investisseurs gyptiens par des promesses dintressement aux projets israliens. En Ethiopie, Isral a financ la construction de dizaines de projets pour lexploitation des eaux du Nil Bleu. Le Mali avant son indpendance, en 1962, portait le nom de Soudan franais, par opposition au Soudan anglais, le Soudan actuel.
La revendication par la secte dissidente nigriane BOKO HARAM de lenlvement de sept franais au Cameroun, le 18 fvrier 2013, un mois aprs le dbut de lopration Serval plaide aussi en faveur de cette hypothse en ce que le mouvement a voulu adresser un message subliminal aux Franais en assumant son action au nom de Jamaatu Ansarul Musilimina fi Biladi Al Soudan, littralement le Groupement des partisans de lIslam au Soudan (au-del en Afrique noire).
Pour en savoir plus sur ce sujet : http://www.renenaba.com/le-quadrilla...-de-lafrique/
A lintention des lecteurs arabophones, ce lien du journal transarabe de Londres Al Qods Al-Arabi:Le Mali porte dentre dIsral?
http://www.alquds.co.uk/index.asp?fname=data\2013\02\02-14\14qpt999.htm&arc=data\2013\02\02-14\14qpt999.htm
Le Canal Ben Gourion.

Laccs dIsral au primtre du bassin du Nil, via le sud Soudan avec le concours franais et amricain, sest doubl de la mise en route de la construction dun Canal reliant la Mer Rouge la Mer Mditerrane, depuis Eilat. Disposant de deux voies de navigation, lun pour laller, lautre pour le retour, le canal isralien, contrairement lEgyptien concurrencera fortement le Canal de Suez et entrainera une perte de 50 pour cent des recettes gyptiennes de 8 milliards de dollars par an 4 milliards.
Dun cout de 14 milliards de dollars, il sera financ par un prt de trois banques amricaines, faible taux dintrt (1%) sur trente ans. 150.000 ouvriers majoritairement dAsie, principalement de Core du Sud, participeront aux travaux de construction qui dureront trois ans. Plus long de 50 mtres que son rival gyptien, le canal isralien pourra absorber les plus grands bateaux du monde (longueur 300 mtres, largeur 110 mtres).
Sur fond de guerre de religion de lIslam wahhabite contre la dissidence musulmane, sous couvert de Printemps arabe, (Syrie, Mord Mali), un tel projet pourrait constituer, nen pas douter, un casus belli pour lEgypte et entrainer sinon une rupture des relations diplomatiques, tout le moins une glaciation durable des rapports entre les deux pays.
Lenjeu essentiel de la question saharo-sahlienne ne se joue pas lchelle locale. Il concerne lconomie mondiale et le redcoupage des zones dinfluence entre les puissances internationales avec lentre en scne de nouveaux acteurs (amricains, chinois, indiens) qui bousculent lancien paysage colonial.
Laccs convoit aux richesses minires (ptrole, gaz, uranium, or, phosphates) dont regorgent le Niger, la Libye, lAlgrie, et le Mali daprs des prospections plus rcentes, est au centre de la bataille invisible qui se droule dans le dsert.
Exclue du Trait de Partenariat transpacifique en voie de constitution sous lgide des Etats-Unis, la Chine est en outre en butte une offensive visant contrecarrer son expansion, dont le signe le plus manifeste aura t le gel du financement des importants projets miniers chinois par la Banque Mondiale, doubl dune manuvre de contournement visant accentuer la prsence des firmes amricaines en Rpublique Dmocratique du Congo, considr comme le plus riche en matires premires stratgiques du continent africain.
Dans un livre blanc de 2010, Stratgie pour les minraux indispensables aux Etats-Unis, Washington plaidait, conjointement avec lUnion europenne, pour lurgente ncessit de constituer des rserves de cobalt, du niobium, du tungstne et naturellement le Coltn, indispensables pour la composition de matires de haute technologie.
Quatre-vingt pour cent (80%) des rserves mondiales du Coltn se trouvent en Rpublique Dmocratique du Congo (RDC-Kinshasa). Ressource stratgique essentielle au dveloppement des nouvelles technologies, le Coltn (par fusion des termes Columbio et Tantalio) entre dans la production des crans plasma, des tlphones portables, des GPS, des missiles, des fuses spciales, des appareils photos et des jeux Nintendo), dont les principaux bnficiaires sont les grandes firmes lectroniques et informatiques (Appel, Nokia, Siemens, Samsung).
Dans ce grand jeu des puissances, lAfrique merge comme champ de bataille stratgique, dont la Chine en a fait sa ligne de front dans sa recherche dune plus grande influence mondiale, triplant son commerce avec le continent, verrouillant ses ressources nergtiques, et, fait plus grave pour lavenir des Occidentaux, assurant lducation des futures lites africaines dans les universits chinoises.
Le nouvel humanitarisme slectif des anciennes puissances coloniales, qui fustigent le Soudan mais couvrent de mansutude daussi redoutables autocrates que le tchadien Idriss Deby, de mme que son prdcesseur Hissne Habr, parait sans consistance face au poids dune Chine, sans passif colonial avec lAfrique, dispensant de surcrot un important flot de liquidits, sans contrepartie politique.
Objectif sous-jacent, Serval vise prserver lespace francophone, dernier rduit de la puissance franaise, de tout nouveau grignotage arabophone ou sinophone, alors que la Francophonie est dsormais relgue au 12 rang mondial par le nombre de ses locuteurs (120 millions de locuteurs), que le chinois occupe le premier rang avec prs dun milliard de locuteurs, et larabe, le 6me rang mondial avec 400 millions de locuteurs.
En blanchissant la France de ses turpitudes coloniales, Serval au Mali apparat rtrospectivement comme une opration de verrouillage de la porte arrire du Maghreb, lultime digue francophone avant le dbordement chinois vers lEurope.
Rfrence

1-A propos des enjeux sous-jacents de lopration Serval. CF. Au Mali, La France joue son rang de puissance http://www.renenaba.com/interview-re...le-republique/
Et pour EUFO Cf. Le quadrillage en douceur de lAfrique
http://www.renenaba.com/le-quadrilla...%80%99afrique/ Eu for-Tchad/RCA est une opration militaire de transition charge notamment de la protection de la population en proie la guerre civile dans lEst du Tchad et dans le Nord-Est de la Rpublique centrafricaine. Sa mise en place a t dcide par lUnion Europenne le 28 janvier 2008, dans le cadre de la politique europenne de scurit et de dfense (PESD), en vue de faire face la crise du Darfour dans la zone frontalire soudano-tchadienne. Forte de trois membres, le contingent franais en constituait lossature (1.700 membres).
2-La crise de Fachoda: Dans limaginaire collectif franais, lpreuve de force qui opposa Paris et Londres, en 1898, demeure comme le plus important revers militaire et diplomatique, une profonde humiliation inflige par le Royaume uni la France sur le continent africain. Ce srieux incident diplomatique au retentissement considrable en pleine phase dexpansion coloniale entrana la fin des ambitions franaises sur lEgypte et la zone nilotique (Egypte, Soudan, Ouganda), alors quelle avait t le matre duvre du percement du Canal de Suez. Le site de Fachoda (ou Kodok) est situ 650 km au sud de la capitale soudanaise.
3-Israel et le contrle des terres dans le Monde Cf. Golias Hebdo N 275- semaine du 14 au 20 Fvrier 2013, se rfrant une tude de The Journal of the National Academy of Sciences of the United States, tude intitule Global Land and Water Grabbing (accaparement mondial de la terre et des eaux). Isral est la tte des pays qui contrlent les terrer dans les pays pauvres, avec les Etats Unis, la Grande Bretagne et la Chine. Selon ltude 90 pour cent de ces terres se trouvent dans 24 pays situes pour la plupart en Afrique, en Asie et en Amrique latine. En Colombie, Isral a pris le contrle dimmense superficie pour cultiver la canne sucre. Aux Philippines, la proportion des terres confisques atteint 17,2 pour cent de la surface des terres agricoles. Depuis la crise alimentaire de 2007-2008, les socits trangres semparent de dix millions dhectares annuellement de terres arables. Les nouvelles cultures se font souvent au dtriment des jungles et des zones dimportance environnementales, menaces ans leur biodiversit. Elles utilisent engrais et pesticides et librent dimportantes quantits de gaz effet de serre. Au final, le phnomne sape les bases de la souverainet alimentaire et dtourne en particulier les ressources en eau.
4- Canal Ben Gourion: Cf. Le journal transarabe de Londres Al Qods Al Arabi, 19 Mars 2013. Isral proposerait la Jordanie damnager des sites touristiques sur la voie deau afin de neutraliser une ventuelle raction de la part du deuxime pays arabe signataire dun trait de paix avec Isral. Sur les berges du canal isralien seront amnages des sites touristiques avec htels de luxe, lieux de distraction en vue den faire un gigantesque complexe touristique dont le primtre sera plac sous haute surveillance lectronique avec dtection Laser.
Le Qatar avait auparavant propos lEgypte de lui louer le Canal de Suez pour cinquante ans pour la somme de cinquante milliards de dollars afin de renflouer lconomie gyptienne, charge pour le Qatar dassurer la scurit de la navigation, notamment la pninsule de Sina des attaques terroristes et de rassurer ainsi les israliens.
La protection du Canal et de la Pninsule du Sina devait tre assure par des compagnies militaires prives. Le Qatar se proposait de dployer Black Water, les mercenaires amricains qui se sont illustrs en Irak, pour cette tche. En fait lEgypte perdrait sa souverainet. Lide en a t souffle par les isralo amricains et viserait empcher lEgypte de dployer des troupes supplmentaires, notamment une aviation dans le Sina.
Mais le projet battait de laile car depuis la 2 me attaque isralienne contre Gaza (Novembre 2012) et le rle jou par lEgypte, les Amricains taient satisfaits du rle de prestataire de service du prsident gyptien Mohamad Morsi. Youssef Al-Qaradawi, le prdicateur mdiatique, avait dailleurs menac lEgypte de lui couper une aide de 20 milliards de dollars promise en cas de mise en chec de Morsi par le protestataire anti constitution.
Sur le plan du camp palestinien de Yarmouk, dans la banlieue de Damas: Le Hamas qui avait bnfici de lhospitalit active de Hafez et de Bachar pendant seize ans, sest alli avec Al Qaida (alliance sunnite) pour semparer du contrle de camp et en faire un sanctuaire de lopposition et un vivier de combattants anti-rgime. Le Hamas a ainsi troqu une alliance stratgique pour une nouvelle alliance sur une base sectaire, le sunnisme, le seul point commun aux deux organisations, qui nont pas dautres points communs. Le saoudien transnational un est purement terroriste, cest dire pratiquant une politique de nuisance par la terreur, alors que le palestinien se veut un mouvement de libration nationale.
www.renenaba.com est un mdia indpendant qui ne peroit ni de rmunrations ni de la publicit, et ne relve ni dun diteur, ni dun groupe de presse. La vraie valeur ajoute du blog rside prcisment dans son indpendance tant intellectuelle que financire. Les sites relais qui rediffusent nos papiers ne rpercutent pas leurs recettes sur notre production, le prix de son indpendance, la marque de notre indpendance. La progression constante de notre lectorat, sa configuration, ses exigences, constituent pour www.renenaba.com une marque de confiance renouvele leffet de nous inciter aller de lavant, anims dune volont inbranlable de poursuivre sans concession le combat pour la dignit des hommes et la souverainet des peuples.



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Le jeu de la France: Dfense du pr-carr en tandem avec Isral?




02:42 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,