> >

[] [ ]

La LFP radie vie Omar Ghrib

(Tags)
 
Quand Omar Ghrib se substitue au porte-parole de la Prsidence Emir Abdelkader 0 2013-05-05 04:46 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-05-08
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Post La LFP radie vie Omar Ghrib

La LFP radie vie Omar Ghrib




La commission de discipline (CD) de la Ligue de football professionnel (LFP) a cltur le traitement de laffaire MCA dans la matine dhier, aprs laudition de Kamel Amrouche, prsident du conseil dadministration de la SSPA/MC Alger qui ne stait pas prsent mardi la LFP en raison dun empchement.


Avec son audition, la commission de discipline a dispos de tous les lments du dossier pour se prononcer.
Les sanctions prononces lencontre des personnes signales par les officiels de match convoqus par la Ligue ont t prises en conformit avec les textes et rglements du football, a indiqu un membre de la commission. Selon ce dernier, la commission de discipline a pris soin de prononcer des sanctions uniquement contre les individus signals et qui ont comparu devant la commission, savoir le responsable de la section (le coordinateur), les deux joueurs et lentraneur cits dans les rapports des officiels.

La commission juridictionnelle a pris soin, bien sr, de fonder ses dcisions sur un socle rglementaire afin de ne pas outrepasser ses prrogatives et avec le souci vident de faire face tout ventuel recours qui sera vraisemblablement introduit par les personnes sanctionnes. Lhabillage rglementaire des sanctions a guid la dmarche des membres de la commission. Prsent comme un cas non prvu par la rglementation, la commission juridictionnelle de la Ligue a largi son champ dinvestigation pour trouver la parade.
Daprs un autre membre de la Ligue, ce cas nest pas exceptionnel, comme beaucoup lont prsent. Son traitement ou rglement est prvu dans notre code disciplinaire et plus prcisment larticle 79 outrage la fdration, aux ligues ou lune de leurs structures et/ou de leurs membres et/ou atteinte la dignit et lhonneur de leur membre. Cest sur la base de cet article et bien sr des rapports des officiels (arbitres, commissaire au match) que la commission de discipline a tabli les attendus et les sanctions y affrentes.

Ainsi, le plus lourdement sanctionn est le coordinateur du MC Alger, Omar Ghrib, qui elle a inflig une interdiction vie dexercer toute fonction et/ou activit en relation avec le football pour le responsable concern du club, conformment larticle 79, titre en cas de rcidive. Lintress, qui a dj cop dune suspension de 6 mois ferme au titre de la saison en cours quil a purge en avril dernier, est de facto cart dfinitivement du football. En vertu de larticle 79, la FAF et la LFP nont nul besoin de proposer sa radiation vie au ministre de la Jeunesse et des Sports (MJS) qui est appel habituellement rendre ce lourd verdict aprs consultation du Comit olympique algrien (COA) et de lObservatoire national des sports (ONS). Omar Ghrib aura toute latitude dintroduire un recours auprs des juridictions comptentes, plus particulirement le Tribunal arbitral du sport (TAS), il nobtiendra pas gain de cause dans la mesure o sa sanction est prvue dans les rglements de la Fdration.
Lentraneur et les deux joueurs, eux aussi, ont t sanctionns sur la base du mme article. Chaouchi devrait coper dune suspension dune anne pour rcidive (alina 44) et 6 matchs pour Babouche (alina 40). Djamel Menad, pour sa part copera de deux matchs ferme (alina 50).

Se prononant sur le verdict, prpar dans la journe et dont la publication sur le site a t retarde de quelques heures afin de permettre au MCA de prparer et de jouer son match face lESS dans les meilleures conditions psychologiques possibles, a indiqu une source proche du dossier, ajoutant dans la foule : La commission a pris soin de se focaliser uniquement sur les personnes signales par les officiels de match en veillant scrupuleusement au respect et lapplication du rglement. Le MCA, en tant que personne morale, a t pargn par la commission de discipline qui a jug que le Doyen est la principale victime de ce qui est arriv. On ne pouvait le mettre sur le mme panier que les auteurs identifis du comportement scandaleux de ceux qui ont pouss vers le malheureux pisode vcu le 1er mai dernier au stade du 5 Juillet, confie notre interlocuteur.
La conduite et le comportement exemplaires (avant, pendant et aprs la finale) des supporters du Mouloudia ont t salus par la commission, qui a pris en considration ce fait pour ne pas sanctionner le club en lui dfalquant des points ou en lui interdisant de prendre part la prochaine dition de la Coupe dAlgrie.
Toutefois, le MCA sera priv des indemnits lies sa participation lpreuve populaire, et ce, en considration du prjudice caus au sponsor de la comptition, cest--dire Nedjma, qui porte bout de bras lpreuve populaire.
A noter que pour se prmunir contre dventuelles rserves que lESS formulerait contre la participation de Chaouchi et linscription sur la feuille de match de lentraneur Djamel
Menad, la commission de discipline a pris soin de mentionner que les sanctions infliges aux membres du MCA entreront en vigueur aprs le match MCA-ESS.


Yazid Ouahib





El Watan
 

()


: 1 ( 0 1)
 

La LFP radie vie Omar Ghrib




02:07 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,