> >

[] [ ]

Tunisie : les islamistes radicaux d'Ansar al-Charia dfient le gouvernement

(Tags)
 
Tunisie : le gouvernement interdit le rassemblement d'Ansar al-Charia Emir Abdelkader 0 2013-05-17 12:00 AM
Moines de Tibhirine, comment les islamistes les ont tus Emir Abdelkader 0 2013-05-12 11:18 PM
Collusion Isral/mercenaires islamistes: Emir Abdelkader 0 2013-03-24 03:57 PM
La Tunisie, prise au pige des islamistes Emir Abdelkader 0 2012-12-26 08:56 PM
Naissance du premier gouvernement algrien Emir Abdelkader 0 2012-09-30 05:53 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-05-17
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Post Tunisie : les islamistes radicaux d'Ansar al-Charia dfient le gouvernement



Tunisie : les islamistes radicaux d'Ansar al-Charia dfient le gouvernement


La tension est son comble entre les salafistes d'Ansar al-Charia et les autorits tunisiennes. Par la voix de son porte-parole, le mouvement islamiste radical a annonc, jeudi 16 mai, qu'il maintenait son congrs annuel, prvu dimanche Kairouan (centre), malgr l'interdiction annonce la veille par le gouvernement.
Mis jour 11h46.
Nous ne demandons pas l'autorisation du gouvernement pour prcher la parole de Dieu et le mettons en garde contre toute intervention de la police pour empcher la tenue du congrs . Jeudi, lors d'une confrence de presse, le porte-parole d'Ansar al-Charia, Seifeddine Ras, a vivement rpondu aux autorits tunisiennes qui ont interdit le rassemblement annuel de son organisation prvu dimanche Kairouan.
La veille, Rached Ghannouchi, chef du parti islamiste Ennahdha au pouvoir, avait annonc que le gouvernement interdisait ce rassemblement sous prtexte que les organisateurs n'avaient pas obtenu d'autorisation comme l'exige depuis peu la loi. De son ct, le ministre de l'Intrieur Lotfi Ben Jeddou avait aussi menac de poursuivre toute personne appelant au meurtre, incitant la haine (...) ou plantant des tentes de prche , en allusion au dispositif utilis par les salafistes pour prcher et diffuser leurs ides. Le week-end dernier, les forces de scurit ont ainsi empch des salafistes de dresser des tentes Tataouine, Mdenine et dans des quartiers de Tunis.
"Condamnation du terrorisme"
J'attends des cheikhs salafistes en Tunisie une condamnation claire du terrorisme , a dclar quant lui le prsident tuniesen Moncef Marzouki, ajoutant que l'État tait dtermin agir contre les drives et recourir tous les moyens militaires et scuritaires dont il dispose. () La Tunisie fait face dsormais une menace terroriste en provenance des zones d'instabilit proches et lointaines , a-t-il ajout, faisant rfrence l'Algrie et au Mali, notamment.
Ce durcissement du ton face aux salafistes n'a visiblement pas contrari les plans des responsables d'Ansar al-Charia. D'aprs eux, prs de 40 000 personnes sont attendues dimanche Kairouan pour le troisime congrs annuel du mouvement. Selon Seifeddine Ras, des jeunes sans appartenance salafiste ont notamment propos de se joindre au rassemblement pour dnoncer l'oppression des autorits.
Menaces ouvertes
Les leaders d'Ansar al-Charia dfient dornavant ouvertement les autorits tunisiennes. Dans un communiqu publi en dbut de semaine sur internet, le chef de l'organisation, Abou Iyadh, recherch depuis septembre 2012 par la police, a menac de faire la guerre au gouvernement et accus Ennahdha de mener une politique contraire l'islam. Jeudi, Seiffedine Ras s'est mme montr particulirement menaant. Ali Larayedh (le Premier ministre, NDLR) rpondra de sa politique devant le seigneur et le gouvernement sera responsable de toute goutte de sang qui sera verse , a-t-il averti sur un ton martial.
Les menaces d'Ansar al-Charia sont prises trs au srieux par les autorits. Selon une source ministrielle, une runion avait lieu jeudi soir au ministre de l'Intrieur pour dterminer la rponse apporter aux islamistes radicaux. Vendredi matin, la posture gouvernementale l'gard du congrs d'Ansar al-Charia n'tait visiblement toujours pas arrte. Cette dcision dfinitive sera prise aujourd'hui ou demain , a dclar le ministre Lotfi Ben Jeddou au micro de radio Kalima, tout en prenant soin de souligner que l'État n'acceptera pas les menaces de mort .
___
Benjamin Roger
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Tunisie : les islamistes radicaux d'Ansar al-Charia dfient le gouvernement




05:03 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,