> >

[] [ ]

Mohammed VI en flagrant dlit de laxisme

(Tags)
 
L'Istiqlal affole Mohammed VI Emir Abdelkader 0 2013-05-13 06:04 PM
Mohammed VI veut le clash Emir Abdelkader 0 2013-05-08 03:51 PM
Franois Hollande entre Mohammed VI et Bouteflika Emir Abdelkader 0 2013-04-05 09:46 PM
Brouille entre Doha et Rabat,Cheikha Moza boude le roi Mohammed VI Emir Abdelkader 0 2013-03-24 03:45 PM
Mohammed merah, une opÉration de propagande dÉtat Emir Abdelkader 0 2012-06-16 12:12 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-05-19
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,944 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Post Mohammed VI en flagrant dlit de laxisme

Sa gestion du Comit Al Qods conteste par les Arabes

Mohammed VI en flagrant dlit de laxisme

Accul par les critiques qui commencent se faire entendre sur lextrme passivit du Comit Al Qods face au processus de judasation de la ville lanc par Tel-Aviv, le ministre marocain des Affaires trangres a dcid de mettre en place une riposte mdiatique afin de prouver que le Maroc se proccupe rellement du devenir des Palestiniens.


Conue visiblement dans la prcipitation et truffe darguments tirs par les cheveux, cette riposte a nanmoins commenc battre de laile quelques jours peine aprs son lancement. Simple, lexplication rside dans le fait que Rabat na pu avancer aucune raison valable lhibernation prolonge dans laquelle est entr le Comit Al Qods. Et le roi du Maroc na en effet pas trouv mieux pour justifier cette panne que de mettre en avant la crise syrienne et le niveau de reprsentation trop lev de lIran, un pays avec lequel Rabat nentretient plus de relations diplomatiques. Comme toujours, il a accus aussi les islamistes de chercher dstabiliser son royaume.
En ralit, la raction intempestive et incontrle des autorits marocaines aux critiques qui ont man de nombreuses capitales arabes ne fait que confirmer que la problmatique de la judasation dAl Qods constitue le cadet des soucis du roi Mohammed VI. La preuve : le Comit Al Qods quil prside depuis la disparition de son dfunt pre, le roi Hassan II, qui la cr Fs en 1979, ne sest pas runi depuis une douzaine dannes. Entre-temps videmment, les Israliens mnent tambour battant, depuis toutes ces annes, une campagne de judasation de Jrusalem des plus agressives.
Inquiet de lactivisme isralien et pensant bien faire, lambassadeur de Palestine Rabat sest naturellement rapproch des autorits marocaines pour leur faire un tat des lieux et, bien entendu, les inciter (r)activer le comit en convoquant une runion durgence. Plutt que de lui prter une oreille attentive, le gouvernement marocain lui a carrment claqu la porte au nez. Pis encore, il la quasiment dclar persona non grata au royaume. Bref, son initiative a t perue comme un crime de lse-majest. Pourtant, cest le prsident Mahmoud Abbas en personne qui aurait mis, en 2012, le souhait de voir se tenir cette rencontre pour traiter des agissements israliens dans la cit sainte, des colonisations et de la judasation.
Des arguments tirs par les cheveux
Scandalis par lattitude marocaine et notamment par le double langage de M6, Essam El Erian, n2 du parti des Frres musulmans en Egypte, qui intervenait lundi dans un dbat du Parlement gyptien au sujet de la Palestine, a critiqu avec vhmence le travail du Comit Al Qods, se demandant ce quil apportait la cause palestinienne et la dfense de lidentit de la ville sainte. Quelques semaines auparavant, les condamnations avaient fus du Qatar, qui est pourtant lalli inconditionnel des monarchies arabes en gnral et du Maroc en particulier.
Cheikh Hamad, lmir du Qatar, ne stait en effet pas gn, lors du sommet arabe de Doha au mois davril dernier, pour reprocher publiquement son ami le roi Mohammed VI le rendement plus que mdiocre de Bayt Mal Al Qods. Il aurait mme parl de reniement du Maroc. La proposition du Qatar cheikh Hamad se considre dsormais comme le parrain du Monde arabe de crer un fonds quil doterait demble dun milliard de dollars au profit dAl Qods laisse penser que le Maroc est discrdit aux yeux des monarchies du Golfe, ses principaux pourvoyeurs de fonds.
Sollicit pour connatre la position de lAlgrie sur le dossier, un responsable algrien a lui aussi estim tout fait lgitime et pressante la demande palestinienne de ractivation de ce comit. Je considre que le pragmatisme dont on nous parle ne doit pas tre antinomique dune posture plus proactive et plus visible parce que dicte par la situation grave qui prvaut Jrusalem-Est, compte tenu des mesures radicales prises par Isral pour effacer le caractre arabo-islamique de la ville, a-t-il indiqu. Ce responsable qui a prcis ne pas vouloir entrer dans la polmique a expliqu en outre que la conjoncture impose une redynamisation de ce comit et nous estimons, mme si nous nen sommes pas membre, que les appels en ce sens, faits partir de certaines capitales arabes et islamiques, sont fonds et pertinents et ils mritent dtre entendus.
De son ct, le porte-parole du ministre algrien des Affaire trangres, Amar Belani, sest content de mettre laccent sur le fait que durant toutes ces dernires annes, lAlgrie na eu de cesse dappeler les pays arabes et musulmans arrter une stratgie claire et un plan daction robuste et srieux pour contrecarrer le projet isralien visant la judasation dAl Qods, son isolement de son environnement palestinien et pour assurer la protection et la sauvegarde de cette ville sainte contre les pratiques israliennes qui violent la lgalit et le droit international.
Avec la construction de nouvelles colonies juives Jrusalem-Est occupe, la politique dexpansion coloniale illgale mene avec constance par Isral constitue un dfi la volont de la communaut internationale et une atteinte aux droits du peuple palestinien. En ce triste anniversaire de la Nakba, nous insistons sur la responsabilit de la communaut internationale pour lever linjustice insoutenable qui est faite au peuple palestinien, a-t-il ajout.

Zine Cherfaoui





El Watan
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Mohammed VI en flagrant dlit de laxisme




04:06 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,