> >

[] [ ]

LAlgrien souffre dune grave crise de confiance

(Tags)
 
Crise en Tunisie... Emir Abdelkader 0 2013-02-11 11:06 PM
Il y a 24 ans, le printemps Algrien ! Emir Abdelkader 0 2012-10-06 03:15 PM
tu es algrien si....... Emir Abdelkader | french Forum 4 2012-07-07 08:10 PM
Lenfant algrien et internet Emir Abdelkader 0 2012-06-25 02:55 PM
tout les algerien smiley daily 4 2010-07-18 07:54 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-05-23
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
LAlgrien souffre dune grave crise de confiance

Abdelmalek Sellal Batna

LAlgrien souffre dune grave crise de confiance




Je ne suis pas un menteur. Lorsque le Premier ministre parle, cest sa parole contre celle des autres.


Batna.
De notre envoye spciale



Je vous ai dit que le Prsident tait malade et je vous ai dit galement quaujourdhui, il va bien. Il sest rtabli. Je ne vois pas pourquoi vous mettez ma parole en doute ! Cest une sorte de mise au point que vient de faire le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, partir de la wilaya de Batna o il tait, hier, en visite de travail et dinspection.
Visiblement agac par la grosse polmique autour de ltat de sant du prsident Bouteflika qui ne sestompe toujours pas, il reproche aux Algriens leur manque de confiance en leurs dirigeants et en leurs institutions. LAlgrien, a estim M. Sellal, souffre dune grave crise de confiance.

Devant un auditoire, compos de reprsentants de la socit civile, qui lui tait acquis, le Premier ministre va encore plus loin dans ses remontrances lopinion nationale en osant poser une autre question : Est-ce que le gouvernement est dans lobligation de rendre public quotidiennement un bulletin de sant du prsident de la Rpublique ? Doit-il le faire pour satisfaire la curiosit de certaines personnes ? Non, rtorque-t-il dun ton grave. Nous avons inform la population sur la maladie du Prsident, nous lavons rassure par la suite sur son rtablissement et sur les recommandations des mdecins. Cela suffit. Nous navons pas rabcher ce dossier chaque heure. Laissons de ct cette culture de la haine, fulmine Abdelmalek Sellal. En faisant cette mise au point, le premier responsable du gouvernement donne limpression dignorer que ce sont les dfiances de la communication officielle qui alimentent la spculation et les rumeurs. Poursuivant son discours, le Premier ministre formule une nouvelle mise au point. Mais cette fois-ci, adresse ceux qui croient que le ptrole est une richesse imprissable. Il appelle ainsi les Algriens se retrousser les manches et ne plus compter sur les hydrocarbures. Le ptrole est une maldiction. Je ne conteste pas que cette richesse nous a aids et nous a sauvs, mais le ptrole est une ressource phmre. Donc il est temps de prospecter dautres chantiers, dit-il.

Le ptrole est une maldiction

Durant son priple hier dans la rgion de Batna, M. Sellal na pas manqu, durant ses diffrentes escales, dinsister sur le rle que devrait jouer la jeunesse algrienne. Je trouve scandaleux et incomprhensible que nos villes dorment tt. Les jeunes, notre relve, ont le droit de vivre. Comme il est de leur devoir de travailler et de donner le meilleur deux-mmes. Les cybercafs ne peuvent pas fermer leurs portes 16h, ce ne sont pas des administrations, lance le Premier ministre, exhortant les autorits locales veiller ce que les cybercafs et les commerces soient ouverts jusqu une heure tardive de la soire. Le jeune Algrien doit profiter de la vie. Il est insens quil passe son temps entre la mosque et la maison. Il est ncessaire de redynamiser les centres culturels et de loisirs afin de permettre notre jeunesse de souffler, a-t-il dit.

En visitant le projet de ralisation dune unit de montage de tracteurs agricoles Fesdis, M. Sellal a demand aux responsables de cette usine daugmenter le taux dintgration pour faire travailler, en sous-traitance, les entreprises cres dans le cadre du dispositif Ansej. Pour lui, Batna, la capitale des Aurs, a jou par le pass un rle historique, rvolutionnaire et culturel et, aujourdhui, elle doit relever le dfi du dveloppement conomique. La jeunesse na pas le droit de nous dcevoir. Les moyens existent, il faut juste de la volont et la confiance en ses comptences, explique-t-il. Sans souffler mot sur la grve des praticiens qui paralyse le secteur de la sant depuis plusieurs jours, Abdelmalek Sellal rvle, lors de sa visite du centre anti-cancer la commune de Batna, que lEtat peut recourir lexpertise trangre pour la prise en charge des malades. 

Nabila Amir



El Watan
 

()


: 1 ( 0 1)
 

LAlgrien souffre dune grave crise de confiance




04:32 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,