> >

[] [ ]

Djaballah contre lofficialisation de tamazight

(Tags)
 
Crime contre lintelligentsia Emir Abdelkader 0 2013-05-26 03:08 PM
Des Tunisiens contre lingrence du Qatar Emir Abdelkader 0 2013-04-22 03:49 PM
Le front contre le terrorisme islamiste sinsurge contre lamnsie Emir Abdelkader 0 2013-01-11 11:01 PM
La violence contre les femmes saggrave Emir Abdelkader 0 2012-11-26 02:29 PM
Algrie: Les Fennecs contre la Libye Emir Abdelkader 0 2012-08-29 12:06 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-06-03
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Djaballah contre lofficialisation de tamazight

Il a prsent hier son projet de constitution,Djaballah contre lofficialisation de tamazight




Djaballah veut renforcer lapplication de lIslam
Le Front pour la justice et le dveloppement (FJD) plaide pour un rgime semi-prsidentiel.
Le prsident du Front pour la justice et le dveloppement (FJD), Abdellah Djaballah, a indiqu que la Constitution algrienne doit subir une rvision profonde et globale. Pour ne pas rester au stade de critiques, son parti a labor un projet de Constitution de 297 articles dont la rfrence est la proclamation du 1er Novembre 1954, visant linstauration dun Etat souverain, dmocratique et social dans le cadre des principes islamiques.
Ce projet a t prsent, hier, au Nadi El Moudjahid dAlger, par M.Djaballah qui a estim que toutes les Constitutions qua connues lAlgrie nont pas t fidles aux principes de la proclamation du 1er Novembre.
Dans son projet, le FJD reste attach aux constantes nationales. Cependant, il veut renforcer lapplication de lislam en proposant des articles inspirs du Coran. Sur ce chapitre, la Constitution du FJD dicte un article stipulant que lIslam est la religion dEtat. Article qui existe dans lactuelle Constitution.
Larticle 3 du projet stipule: LArabe est la langue nationale et officielle de lEtat. Tamazight est langue nationale.
Avec cette proposition, le parti de Djaballah a pris position contre lofficialisation de la langue amazighe.
Interrog ce propos,M.Djaballah a refus de rpondre, se contentant de rappeler que son ancien parti a vot pour la reconnaissance de cette langue comme langue nationale en 2002.
Faut-il rappeler que la langue amazighe a t introduite dans la Constitution aprs des dizaines dannes de lutte et de sacrifices, sanctionnes par des centaines de morts et de blesss lors du printemps noir de 2001.
La population qui a fait le printemps noir et ceux qui luttent depuis des dcennies pour tamazight rclament toujours lofficialisation de cette langue commune toute lAfrique du Nord.
Faut-il donc dautres luttes, dautres sacrifices et dautres morts pour officialiser cette langue?Des observateurs estiment quune occasion en or se prsente pour rgler cette question identitaire loccasion de la prochaine rvision de la Constitution. Dans son allocution, M.Djaballah a fait une confidence qui en dit long sur ce problme identitaire. Un ancien chef de gouvernement a dit M.Djaballah, quil recevait alors quil tait en exercice, que la langue arabe nest pas une constante nationale.
Qui est donc ce chef de gouvernement? Pourquoi a-t-il fait la promotion de la langue arabe (tous les gouvernement qui se sont succd depuis les annes 1970 ont fait ainsi) quil ne considre pas comme tant une constante nationale? Comment a-t-il pu dfendre une cause laquelle il ne croit pas, dautant plus que sur le plan de lhistoire, il a entirement raison?
Concernant la nature du rgime politique, le FJD propose un rgime semi-prsidentiel o les pouvoirs excutif, lgislatif et judiciaire seront rellement spars.
Pour M.Djaballah, le rgime actuel est super-prsidentiel. Le prsident de la Rpublique concentre tous les pouvoirs. Les pouvoirs lgislatifs et judiciaires ne sont en ralit que des fonctions lgislatives et judiciaires, a-t-il indiqu. Dans le projet du FJD, le prsident de la Rpublique naura pas le droit de lgifrer par ordonnance, ne sera pas le premier magistrat du pays et il exercera le pouvoir excutif avec le chef du gouvernement et quelques ministres.
Sur ce point, le projet de Constitution de ce parti chamboule toute larchitecture constitutionnelle actuelle.
Interrog sur son ventuelle participation la prochaine lection prsidentielle, M.Djaballah a rpondu quil ntait pas intress par ces chances dans les conditions actuelles qui ne garantissent pas une lection libre et transparente. Il a ajout quil ne souhaite pas que le chef de lEtat se prsente pour un autre mandat, rappelant quil sest oppos lui en 1999, 2004 et 2009.
Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Djaballah contre lofficialisation de tamazight




12:46 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,