> >

[] [ ]

Maroc: modernistes et ultra-conservateurs saffrontent sur lenseignement de lislam

(Tags)
 
Un inspecteur de lenseignement secondaire mis en dtention prventive pour une affaire de corruptio Emir Abdelkader 0 2013-04-15 02:05 PM
Azzeddine Khoualed. Pre dIslam, lenfant dtenu au Maroc Emir Abdelkader 0 2013-03-25 03:23 PM
Maroc - Algrie : on ne choisit pas son voisin Maroc - Algr Emir Abdelkader 0 2013-01-08 03:14 PM
La barbe en islam 0 2011-04-19 04:26 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-06-20
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,954 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Maroc: modernistes et ultra-conservateurs saffrontent sur lenseignement de lislam

Maroc: modernistes et ultra-conservateurs saffrontent sur lenseignement de lislam




Au Maroc, l'enseignement de l'islam est au cur d'une bataille entre modernistes et ultra-conservateurs. En particulier dans les coles, o il reste sujet polmique.
Pour lutter contre les interprtations fondamentalistes, le Maroc s'est lanc dans la fabrication de Corans locaux,"standardiss", destins promouvoir un islam marocain tolrant et pragmatique. Les autorits religieuses du pays veulent en effet viter la propagation des interprtations fondamentalistes du livre sacr des musulmans.
Pour autant, l'enseignement de l'islam dans les coles marocaines reste sujet controverses, entre les tenants d'une lecture moderniste de l'islam et les ultra-conservateurs. Ainsi, dans les coles publiques ou coraniques, l'enseignement de l'islam reste trs traditionaliste. Dans toutes les villes du Maroc, on trouve des coles coraniques, les Kouteb o les plus petits apprennent l'arabe et le coran par cur partir de lge de quatre ans. Or cet enseignement est dlivr principalement par des associations religieuses, proches des milieux salafistes.
Menace de mort
Mohammed Fizazi, un idologue salafiste emprisonn pendant huit ans aprs les attentats de Casablanca en 2003, souhaite que l'enseignement de l'islam dans toutes les coles, soit renforc. "Ces valeurs il faut qu'elles soient consolides, il faut qu'elles soient enseignes, largies aux coles et institutions d'enseignement au Maroc, indique-t-il FRANCE 24. La charia ce n'est pas juste couper les mains ou dcapiter, la charia c'est beaucoup plus large que a".
Cette situation inquite de plus en plus les lacs et les modernistes. Rcemment, Ahmed Assid, chercheur l'Institut royal de la culture amazighe (berbre) a t menac de mort aprs avoir critiqu le contenu de certains manuels scolaires. "On trouve par exemple des textes qui appellent l'application de la charia alors que l'État du Maroc n'applique pas la charia. C'est dire il faut couper les mains d'un voleur, il faut la lapidation, il faut couper les ttes, etc. Ce sont des choses qui ne sont pas pratiques aujourd'hui mais qu'on enseigne quand mme aux enfants, et a c'est dangereux", explique-t-il FRANCE 24.





 

()

« : | »

: 1 ( 0 1)
 

Maroc: modernistes et ultra-conservateurs saffrontent sur lenseignement de lislam




07:14 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,