> >

[] [ ]

Emploi du temps en Algrie 40% des hommes dclarent soccuper du mnage

(Tags)
 
lAlgrie compte plus dhommes que de femmes Emir Abdelkader 0 2013-04-18 02:58 PM
Tizi Ouzou : Il est temps que les gens sachent ! Emir Abdelkader 0 2013-03-12 07:13 PM
Gendarmes, militaires, hommes politiques impliqus, La drogue gangrne le Maroc Emir Abdelkader 0 2013-01-29 04:38 PM
La science et la perte de temps abou khaled | french Forum 1 2012-11-08 04:42 PM
JOLIMENT BIEN DIT L'emploi du pronom indfini... lamya64 0 2012-01-25 12:38 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-07-01
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,944 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Emploi du temps en Algrie 40% des hommes dclarent soccuper du mnage

Emploi du temps en Algrie 40% des hommes dclarent soccuper du mnage

Prs de 40% des hommes en Algrie dclarent consacrer une partie de leur temps quotidien des activits mnagres. Les femmes regardent la tlvision en moyenne durant 2,7 heures par jour. Cest ce que dmontre une enqute nationale sur lemploi du temps en Algrie, effectue en mai-juin 2012 par lOffice national des statistiques (ONS).
La socit algrienne est normale, linstar dautres socits dans le monde. Le constat mane du directeur gnral de lOffice national des statistiques (ONS), Mounir Khaled Berrah, hte, hier, de lInstitut national de la sant publique (INSP).
Un constat qutayent les premiers rsultats, restitus hier, de lenqute nationale sur lemploi du temps (ENET Algrie), effectue en mai-juin 2012 auprs de 9 015 mnages rpartis sur le territoire national, avec la collaboration de 22 quipes de lONS et par le biais de 31 383 questionnaires.
Cette enqute sinscrit dans le cadre du programme Al-Insaf Promouvoir lgalit entre les sexes et lautonomisation des femmes, mis en oeuvre en partenariat entre le gouvernement algrien et les agences des Nations unies et sign en fvrier 2009.
COMMENT LES ALGÉRIENS DÉPENSENT-ILS LEUR TEMPS ?
Objectif de cette enqute, comme le rappellera le DG de lONS, connatre comment les Algriens dpensent leur temps (travail, les activits mnagres, les activits physiologiques, la participation sociale, les activits de loisir, les soins des enfants et autres personnes, le temps pass dans les transports et les dplacements).
LES HOMMES TRAVAILLENT PLUS LONGTEMPS QUE LES FEMMES
Ainsi, lenqute indique que les Algriens de plus de 15 ans consacrent en moyenne 6,4 heures par jour pour le travail, avec des diffrences notables selon le sexe (7 heures en moyenne pour les hommes contre 4 heures pour les femmes). En ce qui concerne le travail au sens du Bureau international du travail (BIT), lon relve que les Algriens y consacrent 7,2 heures tandis que les Algriennes 5,4 heures.
Des diffrences qui peuvent tre imputes une plus grande concentration des activits fminines dans des professions fort taux de fminisation (enseignement, paramdical) et qui ncessitent un nombre dheures relativement plus amnag.
Mais aussi lexercice par une catgorie de femmes de certaines activits conomiques domicile quelles soient rmunratrices ou non, mais qui peuvent tre assimiles un travail au temps partiel vu le temps relativement rduit qui leur est consacr (2,2 heures).
LES COURSES PLUS LONGUES POUR LES HOMMES QUE POUR LES FEMMES
Concernant les activits mnagres, lENET indique quen moyenne, 92,7% des femmes sondes et 39,7% des hommes interrogs ont consacr une partie de leur temps pour faire la cuisine, les travaux domestiques, les courses ou autres travaux apparents.
Voire, lon observe que le rle des hommes est plutt concentr dans les courses (1,4 heure) contrairement aux femmes (1,3 heure) pour lesquelles cest plutt la cuisine et les autres travaux mnagers (5,7 heures contre 2,8 heures pour les hommes). Cependant, pour les personnes engages dans ces activits, les femmes y consacrent 5,3 heures en moyenne contre 1,8 heure pour les hommes.
LES ALGÉRIENNES DORMENT ENVIRON 10 HEURES
Concernant les activits physiologiques, lENET indique que les Algriens gs de 15 ans et plus passent 9,3 heures dormir et 1,8 heure pour se dtendre, se reposer. Quant aux Algriennes, lENET constate quelles dorment plus, soit 9,8 heures, et se dtendent, se reposent plus (2,1 heures).
Globalement, les Algriens consacrent 10 heures et 24 minutes en moyenne pour le sommeil et le repos dont 9 heures 36 minutes pour le sommeil. En outre, lenqute dmontre que les hommes de mme que les femmes consacrent quasiment 2,7 heures pour les soins personnels, manger et boire.
LES ALGÉRIENS DAVANTAGE SOCIABLES ET PRATIQUANTS
Dautre part, lenqute fait ressortir que trois personnes sur quatre ont particip au moins une activit sociale (rencontres, rceptions, visites, conversations et conversations tlphoniques, pratiques religieuses), avec des carts significatifs en faveur des hommes (3 heures) contre 2,6 heures pour les femmes.
Notons que les Algriennes rencontrent, reoivent et visitent durant 1,9 heure alors que pour les hommes, cest 2,6 heures. Comme les hommes consacrent 1,4 heure pour les pratiques religieuses contre 1,2 heure pour les femmes.
LES HOMMES DAVANTAGE SPORTIFS
Concernant les loisirs, lon indique quen moyenne, plus de huit personnes sur dix (84,1%) de la population ge de 15 ans et plus ont pratiqu au moins une activit de loisir (regarder la tlvision, pratiquer du sport, se promener, lire).
Ainsi, les hommes font du sport plus longtemps (2 heures) que les femmes (1,5 heure). Mais les femmes consacrent plus de temps regarder la tlvision (2,8 heures) que les hommes (2,5 heures).
Par ailleurs, un homme sur dix dclare se promener, y consacrant 2,1 heures contre 1,9 heure pour les femmes. Concernant les loisirs informatiques (non professionnels et non scolaires), lENET relve que les hommes surfent et jouent durant 2,7 heures contre 2,4 heures pour les femmes.
LES FEMMES CONSACRENT PLUS DE TEMPS AUX SOINS DES ENFANTS
Autre indicateur intressant selon lenqute, le temps consacr aux soins des enfants et autres membres du mnage.
Ainsi, lon constate que les femmes consacrent plus de temps soccuper des soins des enfants (1,9 heure) et de lducation des enfants (1,5 heure) que les hommes (respectivement 1,1 heure et 1,4 heure). Soit plus dune femme sur quatre et 8,3% des hommes se sont engags dans des activits lies aux soins et lducation des enfants, ainsi que les soins prodigus dautres personnes.
Comme lENET constate que les hommes consacrent 1,6 heure pour les transports tandis que les femmes dpensent 1,2 heure pour les dplacements. Soit trois sur quatre (76,2%) et une femme sur quatre (25,8%) ont eu effectuer des dplacements. Quant au temps consacr la formation et aux tudes, lENET indique que les femmes y consacrent plus de temps (6 heures) que les hommes (5,7 heures).
CE QUE PEUVENT RÉVÉLER CES RÉSULTATS
Des rsultats rvlateurs de comportements, de diffrences et rles sociaux dfinis, diffrents selon le genre, mais aussi dune capacit dautonomisation fminine relativement importante (exercice dactivits non rmunres), la socit algrienne tant dans les normes, a indiqu le responsable de lONS.
Voire, et comme le relvera Mme Nalini Burn, experte du Bureau rgional Afrique du Nord, ONU Femmes, ces indicateurs permettent une meilleure apprciation du bien-tre, des opportunits et ressources, du niveau de dveloppement socio-conomique des populations que lapproche conomique classique en termes de revenus et produit intrieur brut (PIB).
À CHARGE DE VALORISER LES RÉSULTATS DE CETTE ENQUÊTE
A charge, cependant, dintgrer davantage ces rsultats dans le systme statistique, notamment sensible au genre, au-del de la dynamique dj engage en ce sens par lONS et que la reprsentante onusienne a salue. Mais aussi doeuvrer utiliser, valoriser ces rsultats dans le cadre des politiques publiques, des stratgies de dveloppement et de rsorption des ingalits.
Soit, repenser la faon dapprhender (la donne sociale), inverser la pyramide sociale et rendre visible le travail non rmunr, dira-t-elle en observant quil y a une pauvret mal-apprhende et quune bonne valorisation des activits non rmunres est davantage rentable que celle des activits rmunres.
Toutefois, des aspects o il y a un grand travail faire, relve Mme Nalini, indiquant au passage que sur les 185 enqutes du type ENET qui ont t effectues depuis 1990 dans le monde et dont 50% ont t effectues dans les pays en dveloppement, les rsultats ont t faiblement utiliss dans la plupart des pays africains.
C. B.
Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Emploi du temps en Algrie 40% des hommes dclarent soccuper du mnage




09:52 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,