> >

[] [ ]

La Tunisie retient son souffle

(Tags)
 
Tunisie : que faire des salafistes ? Emir Abdelkader 0 2013-06-03 06:02 PM
Or-Tunisie : Une opration de diversion ? Emir Abdelkader 0 2013-03-10 03:03 PM
Crise en Tunisie... Emir Abdelkader 0 2013-02-11 11:06 PM
la situation dgnre en Tunisie Emir Abdelkader 0 2012-12-31 03:29 PM
la contestation stend en Tunisie Emir Abdelkader 0 2012-12-02 02:00 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-07-09
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool La Tunisie retient son souffle

Evolution sanglante de la transition politique en Egypte

La Tunisie retient son souffle




Les incidents dEgypte sont survenus alors que lAssemble nationale constituante (ANC) en Tunisie devait commencer dbattre du projet de Constitution, article par article, en sance plnire.


Tunis.
De notre correspondant


La Tunisie se retrouve ainsi condamne finaliser sa Constitution en trouvant les consensus ncessaires afin de russir sa transition dmocratique et viter le chaos. La classe politique parviendra-t-elle toutefois tirer les leons de ce qui se passe en Egypte ?
La position des islamistes dEnnahdha a par ailleurs volu depuis la destitution de Morsi par larme, survenue le mardi 2 juillet.
Leur leader, Rached Ghannouchi, a par ailleurs multipli les interventions mdiatiques pour essayer dloigner londe de choc populaire de la Tunisie. Il a dabord insist sur les diffrences entre la Tunisie et lEgypte et sur les concessions faites par le mouvement Ennahdha dans lexercice du pouvoir et la rdaction de la Constitution. Ctait dans ses interviews accordes Al Chark Awsat et Le Monde de mercredi 3 et jeudi 4 juillet. Le leader dEnnahdha avait commenc par reconnatre implicitement des erreurs dans la gouvernance des Frres musulmans en Egypte avant quil ne change de registre, samedi laube, quand il a appel le peuple gyptien la rsistance. Le sort du Printemps arabe est entre vos mains, leur a-t-il lanc.

Et si le leader dEnnahdha a senti le besoin dappeler les Egyptiens rester dans les rues jusquau retour de Mohamed Morsi au pouvoir, cest que Ghannouchi est convaincu que, sans ce retour, la Tunisie est menace dune onde de choc dvastatrice. Rached Ghannouchi a pleinement compris limpact dangereux de la stabilisation de la situation en Egypte aprs la destitution de Morsi, si on lassocie aux checs constats en Syrie, au flottement en Libye et au dpart de lmir du Qatar. Les islamistes dEnnahdha seront seuls dans larne et, au mieux, ils seront appels faire des concessions sans fin par rapport leurs desseins initiaux. Cest cette lecture qui a t derrire la monte des multiples voix dEnnahdha et de ses allis dans la troka gouvernante en Tunisie pour dfendre la lgalit. Morsi va reconqurir son pouvoir, comme Chavez au Venezuela, a insist Ghannouchi. Ce qui se passe en Egypte pourrait engendrer une anarchie inextricable, ou une guerre civile. Nous sommes de tout cur avec lEgypte, mais nous ne voulons pas que la Tunisie se retrouve dans la mme situation, a indiqu Mouldi Riahi, prsident du groupe parlementaire dEttakatol, alli dEnnahdha au sein de la troka gouvernante. Mme son de cloche du ct du CPR. Son secrtaire gnral, Imed Dami, considre que larme est une ligne rouge. Depuis hier, ils montent tous au crneau en accusant lopposition de soutien aux militaires qui font des carnages contre la population dsarme.

Lopposition aux aguets

Face la position affiche par Ennahdha et ses allis au pouvoir pouvoir acquis grce aux lections du 23 octobre 2011 , lopposition voit dans le renversement de Morsi un retour de la lgitimit au peuple gyptien qui a retir sa confiance son prsident lu, comme lont indiqu les communiqus de Nidaa Tounes, le parti de Bji Cad Essebsi et celui du Front populaire de Hamma Hammami. Nidaa Tounes a appel la dissolution du gouvernement et la formation dun cabinet de salut national compos de comptences nationales aprs les consultations dusage au sein de la classe politique. Il a galement revendiqu la prparation dune feuille de route claire pour le droulement des lections ; la formation dune commission technique pour procder aux rectificatifs ncessaires au projet de la Constitution. Par ailleurs, Nidaa Tounes a appel discuter avec les jeunes de Tamarod, dont les slogans traduisent limpatience du peuple de voir se raliser les objectifs de sa rvolution.

La Tunisie retient donc son souffle en observant lvolution du processus en Egypte. Pour Mohamed Bennour, le porte-parole de Tamarod, la classe politique a rat le coche un certain 6 fvrier au soir de lassassinat de Chokri Belad. Elle na pas suivi lappel de Bji Cad Essebsi marcher sur le pouvoir pour corriger le parcours. Lhistoire et le peuple gyptien nous offrent une nouvelle chance quil ne faut pas rater. Les ptitions de Tamarod sont dj plus de 200 000 signataires, selon leurs sources. Donc, chaque clan politique en Tunisie croise les doigts pour lEgypte. Mais pas dans le mme sens.

Artistes poursuivis : le parquet ordonne un complment denqute

Le parquet tunisien a ordonn, hier, la police denquter sur lattaque par des salafistes dont 19 artistes disent avoir t victimes alors que les policiers rclament des poursuites pour atteinte la pudeur contre ces comdiens, selon leur avocat. Le parquet a dcid de renvoyer les procs-verbaux au commissariat pour que lenqute se poursuive et que la police entende les artistes aussi en tant que victimes, a expliqu matre Ghazi Mrabet, prcisant que le procureur na pas encore dcid sil engageait ou non des poursuites contre les membres de la troupe de thtre.
Les artistes doivent recevoir maintenant une convocation de la police, a-t-il ajout. Les artistes participaient, samedi soir, un spectacle dans un petit thtre de la ville du Kef (ouest), lorsque des salafistes les ont agresss. Les militants islamistes nont pas t inquits par la police, selon les partisans des acteurs alors que les artistes ont t interpells et la police a demand louverture de poursuites contre eux pour atteinte la pudeur, dlit passible de six mois de prison. Les procs-verbaux des policiers nont pas encore t transmis la dfense des acteurs, si bien que la nature exacte des faits quon leur reproche nest pas encore connue.
Le spectacle en question avait t organis pour soutenir un petit thtre du Kef qui a t vis rcemment par une tentative dincendie criminel. La performance rendait aussi hommage Chokri Belad, un farouche opposant anti-islamiste assassin par la mouvance salafiste, selon la police, le 6 fvrier. Cette affaire intervient juste aprs celle du rappeur tunisien Weld El 15, condamn pour une chanson insultant la police deux ans de prison ferme, une peine rduite six mois avec sursis en appel.
Les militants des droits de lhomme avaient dnonc alors une atteinte la libert artistique et dexpression. Les artistes tunisiens sont aussi rgulirement la cible dattaques de la mouvance salafiste. En juin 2012, des islamistes radicaux avaient attaqu une exposition prs de Tunis, dclenchant des troubles dans plusieurs villes qui avaient fait un mort et plus dune centaine de blesss.  R. I.


Mourad Sellami



El Watan
 

()


: 1 ( 0 1)
 

La Tunisie retient son souffle




09:01 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,