> >

[] [ ]

Tournure sanglante

(Tags)
 
 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-07-09
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,947 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Tournure sanglante

Egypte

Tournure sanglante




Au moins 50 personnes ont t tues, hier laube, parmi les partisans des Frres musulmans et les soldats de larme.


Le Caire (Egypte).
Correspondance particulire

LEgypte sest rveille trs tt, hier matin, aprs le massacre dune cinquantaine de personnes entre partisans de Morsi et lments de larme, aux abords du sige de la Garde rpublicaine, au Caire. Une foule de partisans du prsident dchu tait en train deffectuer la prire de laube devant les locaux de la Garde rpublicaine, quand des soldats et des policiers ont ouvert le feu sur le tas, souligne un communiqu des Frres musulmans. Des manifestants ont fait tat de tirs balle relle et de grenades lacrymognes, dans des circonstances qui restent confuses. Dautres tmoins ont racont que les forces de lordre avaient tir en lair et que les tirs directs venaient dhommes de main en civil. Nous tions en train de prier vers 3h30 du matin. Un bon nombre de policiers et soldats de larme nous ont encercls, du club de larme jusqu la rue Salah Salem, ils ont commenc nous tirer dessus, faisant plusieurs blesss parmi nous, tmoigne Saber A Sabbahi, un ingnieur en gnie sur son lit dhpital Madinat Nassr.

Et dajouter : La police tirait dans tous les sens, il y avait mme des snipers, on a commenc nous protger en nous cachant derrire les arbres. Cet ingnieur affirme que les violences ont eu lieu de 3h30 8h. Nous tions pacifistes, on na rien fait, cest larme qui a commenc nous tirer dessus, elle tirait mme sur les ambulances qui essayaient de transporter les victimes et les blesss, conclut Saber. La situation a suscit la colre de la plus haute autorit de lislam sunnite du pays, limam dAl Azhar, cheikh Ahmed Al Tayyeb, qui avait cautionn le renversement de Morsi par larme et qui a annonc pour sa part quil se plaait en retrait tant que les violences continueraient. Les partisans de Morsi appellent un nouveau soulvement et invitent le peuple se rvolter contre cette transition afin dviter ce quils appellent une nouvelle Syrie. De fait, cette escalade de la violence, au demeurant prvisible, rend un peu plus complique la transition politique en Egypte. A fortiori avec le retrait du parti Al Nour, seul alli islamiste ayant soutenu le renversement de Morsi, les tractations pour la formation dun nouveau gouvernement de transition risquent de se retrouver dans limpasse.
Ahmad Al Mouslimani, porte-parole de la prsidence intrimaire, a dclar dimanche plausible loption Ziad Bahaa Eldine, un technocrate de gauche qui a dirig plusieurs institutions conomiques gyptiennes. Celui-ci est entr en politique aprs la chute de Hosni Moubarak, dbut 2011, comme lun des dirigeants dune formation laque de centre gauche, le parti social-dmocrate gyptien, et avait t lu dput dAssiout (sud) fin 2011. Nanmoins, ce choix ne trouve pas grce aux yeux des dirigeants du parti Al Nour. Nous rejetons fermement les deux nominations de Baradei et de Bahaa Eddine, ce sont des figures emblmatiques du camp lac, il sont tous deux membres de la coalition dopposants du Front de salut national, a dclar Younis Makhyoun, dirigeant du parti Al Nour. Ce parti a officiellement annonc, hier, son retrait des discussions sur le choix du Premier ministre, dnonant vivement le massacre commis hier contre les partisans du prsident dchu Mohamed Morsi. Nous avons dcid de nous retirer immdiatement des ngociations en rponse au massacre qui a eu lieu devant la Garde rpublicaine contre la foule de manifestants qui rclamait la lgitimit des lections et le retour de Mohamed Morsi.
Il est inacceptable dapprouver un geste pareil qui sest droul devant un btiment militaire, a affirm Nader Bakkar, porte-parole du parti. Il est clair que les deux hommes, favoris de Adly Mansour, ne font pas lunanimit, encore moins chez les membres du parti Al Nour. Les salafistes estiment en effet que ces deux hommes ne sont pas assez consensuels et rclament une personnalit compatible avec lensemble de la mouvance islamiste. Al Nour, jusque-l la plus importante formation politique salafiste dEgypte, et le seul partenaire islamiste de la coalition majoritairement laque qui soutient le renversement de Mohamed Morsi, issu des Frres musulmans, vient en effet de changer toutes les quations en se retirant des discussions.
Selon Shadi Hamed, directeur des recherches politiques et stratgiques linstitut Brookings Doha, le retrait dun parti qui prend de lampleur comme Al Nour serait une erreur fatale vu que le nouveau gouvernement de transition a besoin de rassurer la population quil compte un alli islamiste dans ses rangs. Le retrait dAl Nour inciterait directement les salafistes quitter les ngociations et rejoindre la rue, a-t-il expliqu. Al Nour raffirme tout de mme quil refusera tout rfrendum visant rendre la lgitimit lectorale Mohamed Morsi et que le seul moyen de sortir de cette crise est lorganisation de llection prsidentielle anticipe. Autant dire quil y a beaucoup dinconnues dans lquation gyptienne. 

Farah Souames



El Watan
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Tournure sanglante




05:16 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,