> >

[] [ ]

Retour sur le procs de lhorreur

(Tags)
 
Le retour de manivelle Emir Abdelkader 0 2013-07-01 02:53 PM
Lhorreur na plus de limite en Syrie Emir Abdelkader 0 2013-05-22 03:40 PM
Syrie: le stade suprme de lhorreur atteint par les mercenaires islamistes Emir Abdelkader 0 2013-05-13 03:16 PM
Amnesty International demande un nouveau procs Emir Abdelkader 0 2013-02-20 02:37 PM
Londres : Vaste campagne de sensibilisation sur le procs de 24 militants sahraouis Emir Abdelkader 0 2013-01-27 05:25 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-07-24
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,948 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Retour sur le procs de lhorreur

Assassinat des petits Haroun et Brahim Constantine : Retour sur le procs de lhorreur




Programm en dernire minute, le procs tant attendu des assassins des deux innocents enfants, Brahim et Haroun-Zakaria, kidnapps, squestrs, abuss sexuellement et lchement tus par leurs tortionnaires, deux repris de justice, pdophiles rcidivistes, a permis de lever le voile sur plusieurs zones dombre restes sans clairages au motif du secret de linstruction.
Ambiance dun procs indit
Une atmosphre de tristesse et dattente rgnait en ce jour de ramadan devant le palais de la justice de Constantine o devait se drouler le procs des assassins de Brahim et Haroun-Zakaria ravis aux siens dans la fleur de lge.

Dimanche donc et malgr la chaleur suffocante qui svissait sur la rgion depuis quelques jours et le jene, des dizaines de personnes se sont agglutines devant la cour dans lattente du verdict. Ils coperont de la peine capitale, ces fils de p Je vous lassure. Des instructions ont t donnes , marmonnait un vieillard assis ct de son ami prs du tribunal avant de poursuivre, cette fois-ci sur un ton plus grave : Oh, quand mme, ils ne vont pas oser nous
entuber (les autorits et la justice). Quoi, tu veux quune guerre clate. Ils resteront sur leur faim puisquils nassisteront pas laudience et ne verront pas arriver les deux bourreaux, ramens pour des raisons de scurit laube de la prison de Boussouf o ils taient incarcrs. En fait, si certes la tension est tombe dun cran depuis et les esprits se sont apaiss, la douleur rangeant les curs ensanglants des Constantinois qui se sont rus dans les rues pour rclamer
El Kissas est toujours vivace. Aussi, un impressionnant dispositif scuritaire a t dploy ds la nuit autour du sige de la cour de Constantine pris dassaut et saccag, rappelons-le, le jour de lenterrement des deux gosses par des milliers de personnes en colre.
Les mmes dispositions, mais plus discrtes, ont t prises la nouvelle ville Ali-Mendjeli. A lintrieur de la salle, noire de monde, notamment avec des avocats et des avocats stagiaires, les interventions taient pratiquement inaudibles et les journalistes, dont certains ont fait le dplacement depuis la capitale comme les quelques personnes autorises y assister ont trouv du mal couter ce qui se disait. Fait marquant de cette journe, labsence du pre de feu Brahim Hachich, qui, confient des proches, encore meurtri, na pas voulu revivre les atrocits qua endures son enfant.
La mre de Brahim, la voix tremblante et peine audible, entrecoupe par des sanglots quelle a tent vainement de dissimuler, tait incapable de sexprimer. Je veux .
Elle ne terminera pas sa phrase tant lmotion tait forte. La mre de Haroun, elle, se contentera de demander, en pleurs : Pourquoi nos enfants. Son mari, le pre Haroun-Zakaria, lui dira : Moi, je veux. Je veux comme echaab.
Il sera coup net par le juge qui lui rappellera quil tait l pour se prononcer au nom du peuple et rendre justice en toute quit. Autre fait saillant de ce procs indit qui sest ouvert tt dans la matine, lesprit de bnvolat et le sens de lhumanit des toges noires. Aussi, si des dizaines davocats du barreau de Constantine se sont engags pour dfendre la mmoire de leurs enfants , ce ntait pas le cas pour les mis en cause en cette affaire, dont les robes noires ne voulaient pas les reprsenter ntaient les menaces du btonnier dans un premier temps et celles du juge le jour du procs.
Il est noter le comportement des 30 tmoins charge et dcharge qui voulaient tous tmoigner bien que le juge les ait librs. Devant linsistance de lun dentre eux, il accdera sa demande et lajoutera sa liste. Moment dchirant du procs, le tmoignage, certes court, mais dchirant de lenfant qui a vu pour la dernire fois en vie Haroun et Brahim : Mes amis. Ils mont pas entendu la premire fois, jai cri fort, ils se sont retourns et mont fait signe. Ils taient en compagnie dune personne habille en noir portant une capuche sur la tte , se souvient le gosse d peine 11 ans qui tmoignait avant-hier la barre.
Trois nuits de svices
En rsum, deux personnes imperturbables et placides se sont prsentes devant le prsident de laudience dimanche. Catastrophe , nullement perturb et versatile, qui tentera de berner tout le monde.

Il donnera plusieurs versions et scnarios de ce qui se serait pass. Son acolyte, Mamine , pour lequel on a dcouvert loccasion un autre surnom Bguine , sest montr glacial, lesprit absent, comme sil ntait pas concern, lui, qui a trangl Haroun jusqu ce que mort sensuive. Il refusera de rpondre aux questions du prsident de la sance qui prend sur lui et lui rappellera ses aveux. Gouasmia Yamine ne branchera pas et regagnera de suite sa place. Le rcit horrible des trois nuits quont passes les malheureuses victimes avec leurs bourreaux donne froid dans le dos.
Confront par les indices et notamment les expertises mdico-lgales, Catastrophe a admis avoir kidnapp les gosses la demande de son acolyte qui lui aurait suggr de ramener les deux enfants pour passer le temps tout en niant, cependant, avoir abus des enfants ou de les avoir trangls. Il sen tiendra cette version des faits tout au long du procs, niant toute implication dans les meurtres et le viol et rejetant toute la responsabilit sur Mamine qui lui aurait administr durant les trois fatidiques journes prcdant les meurtres des psychotropes son insu.
Evasif donc, il se contredira plusieurs reprises, mme sil avouera quil stait charg de jeter les corps des deux victimes non loin du domicile. Non, walah el adim, je nai pas agress sexuellement les deux enfants, jurait Catastrophe. Arrte de mentir, lanalyse des traces sminales trouves sur le corps des deux enfants prouve quil sagit de ton sperme et celui de ton ami , lui lana le prsident de la sance lui rappelant quil mentait comme il respire. Les enregistrements vido raliss par les enquteurs et le procureur de la Rpublique prs le tribunal dEl Khroub faisant foi.
Une mort atroce
Selon larrt de renvoi, lautopsie a conclu une mort par asphyxie mcanique. Aussi, le premier enfant assassin par Mamine a t asphyxi laide dun tuyau que le meurtrier lui a enroul autour du cou jusqu ce que sa jugulaire clate. La souffrance de lenfant tait atroce, puisque son assassin a tent quelques secondes avant de ltrangler mains nues, mais a chou devant la rsistance du gosse. Le second gamin a t touff par une ceinture quon a serre sur son petit cou.

Lexpertise mdicolgale a dmontr que la deuxime victime a t tue par deux personnes, lune lui a bouch la bouche, tandis que lautre ltrangla par derrire. Leur macabre forfait commis, il sagissait pour les assassins pdophiles, dont notamment Catastrophe , de faire disparaitre les corps, surtout que la pression de la rue devenait de plus en plus pressante. Chose pas du tout aise pour Oubira Hamza, puisque Mamine , dont lascendant psychologique sur son acolyte est tabli, ne voulait pas participer et menaait de dnoncer son ami sil ne se dbarrassait pas des corps.
Ainsi, un cabas que Catastrophe, emprunte sa mre et des sachets noirs sont ramens. Lautre phase de lhorrible besogne commence. Aussi, aprs avoir nettoy les cadavres sans vie des deux enfants, Catastrophe les enroule dans des morceaux de couette et les charge dans des sacs en plastique. En tentant de se dbarrasser du premier cadavre, il aura lide, qui lui cotera cher, de demander laide dun ressortissant chinois, travaillant dans un chantier. Quelques secondes aprs, le Chinois dcouvre le cadavre de Brahim, dont le pied dbordait du sac et donnera lalerte. Pris de panique, Catastrophe met le deuxime corps dans la valise et le jette du haut du troisime tage de son apparentement. Une femme qui se tenait dans le balcon den face le verra et donnera de sitt son tour lalerte. Les deux assassins, qui se sont mls entre-temps aux nombreuses personnes la recherche du deuxime corps comme si de rien ntait, seront apprhends quelques minutes aprs par des citoyens et un policier en civil.
Le profil des assassins
Oubira Hamza alias Catastrophe et Gouasmi Lamine dit Mamine se sont connus il y a plus de quatre ans, alors quils purgeaient des peines de pison. Condamn lge de 18 ans pour vol de chaussures aux fidles dans une mosque, Catastrophe aurait t, ds son incarcration, apostroph par Mamine, emprisonn lui pour vol, agression et commercialisation de drogue. Tout de suite, il le prend sous son aile et abuse de lui sexuellement pour en faire par la suite son compagnon consentant et intime.

Leur relation intimiste et dviante , qui aura malheureusement abouti lun des plus odieux crimes jamais vcus par les Constantinois, se poursuivra lextrieur des murs de la prison et se consolidera au fil des ans. Du haut de ses 21 ans, Oubiri Hameza, tent par lexprience et le gain , dira le prsident de laudience, ira, en ce sens, jusqu louer, alors quil tait chmeur, un appartement pour sen servir comme repre pour ses activits dviantes.
Il laurait prt plusieurs fois son compagnon dinfortune pour y passer des nuits avec des filles de fortune. Les deux principaux accuss, imperturbables et placides, nirent cette version des faits. Un point sur lequel le juge a beaucoup insist, puisque permettant dtablir la cartographie des relations. Mamine, froid, le trait impntrable, ira mme jusqu nier connaitre son acolyte. Appele la barre en sa qualit de tmoin charge pour ce qui est de la valise utilise pour se dbarrasser des corps, la mre de Oubiri Hamza a dcrit un enfant drang et perturb moralement. Selon la mre qui rpondait aux questions du juge, son fils passait son temps, quand il sjournait chez elle, regarder des dessins anims et des films pornographiques. Le troisime homme, le complice qui copera de 10 ans de prison ferme, est vendeur de brochettes de son tat. Non seulement, il vendait de la nourriture ami son Catastrophe quil a appel plus de 22 fois la nuit de lenlvement, mais son compagnon intime occasionnel . Alors que sa relation avec Mamine, elle, trouve tout son sens dans les nuits de beuverie et dagression.
Ainsi, les assassins de Brahim Hachich, 9 ans, et Boudaira Haroun, 10 ans, en mars dernier Constantine, ont t condamns, comme il fallait sy attendre, la peine capitale alors que le troisime accus contre lequel le ministre public avait requis la rclusion criminelle perptuit a, lui, t condamn dix annes de prison ferme. Depuis la prononciation du verdict, dimanche, aprs le ftour, dans les cafs et les rues, dans les discussions des Constantinois une question revenait sur toutes les lvres : Excutera-t-on un jour les assassins ? . Le prsident le peut sil le veut. Il na qu signer Pensent certaines personnes. Le dbat est de nouveau relanc.
Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source



reporters.dz
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Retour sur le procs de lhorreur




02:59 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,