> >

[] [ ]

mare humaine pour les funrailles du...

(Tags)
 
Moncef Marzouki accus de travailler pour Al Jazeera pour un salaire de 50.000 euros Emir Abdelkader 0 2013-03-10 02:45 PM
Pour Toi Mon Ami(e Emir Abdelkader | french Forum 2 2013-02-24 06:02 PM
pour toi ma soeur daoudi03 | french Forum 2 2012-03-29 08:08 PM
Aime pour ton frere ce que t'aime pour toi-mme abou khaled | french Forum 3 2012-03-25 09:15 AM
Pour toi ma soeur ... abou khaled | french Forum 8 2012-02-25 10:54 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-07-28
 
:: ::

  Emir Abdelkader   
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,940 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
mare humaine pour les funrailles du...

Tunisie: mare humaine pour les funrailles du dput de gauche Brahmi




Une mare humaine de plusieurs milliers de personnes venues de tout le pays a particip samedi aux funrailles de l'opposant assassin Mohamed Brahmi, dans un climat tendu Tunis o l'enterrement a termin en manifestations anti-gouvernementales.
Un dput d'extrme gauche a t bless par un coup de matraque lors d'une manifestation brutalement disperse par la police devant l'Assemble nationale Constituante (ANC), peu aprs les funrailles.
La tristesse mais aussi la colre se lisaient sur les visages dans la procession funbre, partie sous escorte militaire samedi matin du domicile de Mohamed Brahmi.
M. Brahmi, 58 ans, tu jeudi, a t mis en terre la mi-journe au cimetire d'El-Jellaz dans "le carr des martyrs", au ct de Chokri Belad, un autre opposant de gauche assassin en fvrier dernier.
"Par notre me, par notre sang, nous te vengerons", criait la foule au passage du cortge dans le centre de Tunis, tandis qu'un hlicoptre militaire survolait la capitale.
Un manifestant tu
Le dfunt tait accompagn d'environ 10.000 personnes selon une source policire, alors que les autorits ont dploy un trs important dispositif de scurit.
De nombreux dirigeants syndicalistes et politiques taient prsents, contrairement aux responsables du gouvernement, dont la prsence n'tait pas souhaite par la famille. Le prsident Moncef Marzouki a charg le chef dtat-major de larme de terre, le gnral Mohamed Salah Hamdi, de prsider ces funrailles.
Opposant nationaliste de gauche, Mohamed Brahmi a t tu de 14 balles tires bout portant devant son domicile, sa famille accusant le parti islamiste au pouvoir, Ennahda, qui dment. Le gouvernement a nommment dsign un salafiste jihadiste, ajoutant que la mme arme avait servi pour le meurtre de Chokri Belad.
L'assassinat de Mohamed Brahmi a choqu les Tunisiens qui ont manifest par centaines ces trois derniers jours dans la capitale et dans les rgions contre le gouvernement qu'ils dsignent comme responsable.
Un manifestant a t tu dans la nuit de vendredi samedi Gafsa (sud-ouest).
Un scnario l'gyptienne ?
Des notables de Sidi Bouzid, ville natale du dfunt et berceau du soulvement qui a renvers le rgime de Ben Ali en 2011, ont mis en place un conseil pour grer les affaires de la ville "jusqu' la chute du pouvoir" actuel, mot d'ordre des manifestants qui y sont mobiliss depuis lassassinat du dput.
"Un scnario l'gyptienne est-il possible?" crivait le quotidien Le Temps, affirmant que la Tunisie est menace de manifestations massives.
"Les masques sont tombs, o va la Tunisie" s'inquitait de son ct le quotidien anti-gouvernemental le Maghreb.
Quarante-deux dputs ont annonc dans la nuit de vendredi samedi leur retrait de l'Assemble nationale constituante (ANC), appelant un sit-in jusqu' la dissolution de la Constituante et la formation d'un gouvernement de salut national.
Aprs l'enterrement, la foule a pris le chemin du Bardo (ouest de Tunis) pour un sit-in devant l'ANC, appelant sa dissolution et la dmission du gouvernement.
Les manifestants ont lanc des pierres sur les forces de police avant d'tre brutalement disperss coup de gaz lacrymognes.
Mongi Rahoui, lu de l'extrme gauche, qui a reu un coup de matraque sur la tte, a t transport l'hpital. La police a tir d'importantes quantits de gaz lacrymogne, a constat une journaliste de l'AFP.
Selon Khemaies Ksila, dput du parti Nidaa Tounes, principal rival d'Ennahda, la police a brutalement empch l'installation d'une tente et l'organisation d'un sit-in.
"Mais cela ne va pas nous dcourager, nous sommes dtermins, ce gouvernement doit dgager et laisser la place des gens plus comptents", a-t-il dclar l'AFP.
Auparavant, dans le cimetire, des milliers de partisans de Brahmi avaient scand "Le peuple veut la chute du rgime", ou "Ennahda, bande de terroristes", derrire un leader du Front populaire, une coalition comprenant des nationalistes et laquelle appartenait le dfunt.
A ct du cercueil envelopp du drapeau national, la veuve de l'opposant, Mbarka, se tenait debout faisant tantt le V de la victoire, levant tantt l'index, geste symbolisant l'unicit de Dieu pour les musulmans.
Un vhicule de la Garde nationale (gendarmerie) a t vis tt samedi par l'explosion d'un engin pig La Goulette, prs de Tunis, a indiqu le ministre de l'Intrieur. Un gendarme a t lgrement bless, selon un rsident.



AFP



El Watan
 

()


: 1 ( 0 1)
 

mare humaine pour les funrailles du...




10:52 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,