> >

[] [ ]

les Tunisiens branls par le terrorisme

(Tags)
 
Des Tunisiens contre lingrence du Qatar Emir Abdelkader 0 2013-04-22 03:49 PM
Cheikha Moza aux Tunisiens :... Emir Abdelkader 0 2013-04-13 03:18 PM
Terrorisme : la poudrire libyenne Emir Abdelkader 0 2013-03-12 08:26 PM
Quelque 132 jihadistes tunisiens tus Emir Abdelkader 0 2013-02-15 11:11 PM
les mausoles tunisiens en pril Emir Abdelkader 0 2013-02-11 11:15 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-07-31
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,971 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool les Tunisiens branls par le terrorisme

Aprs la mort de huit militaires : les Tunisiens branls par le terrorisme




Lembuscade terroriste tendue lundi soir sur les monts Chambi, Kasserine, constitue la premire attaque de front des djihadistes contre larme tunisienne. Huit militaires ont t tus sur le coup. Cette embuscade avait t prpare, comme lindique la mine qui a saut au passage de la voiture semi-blinde qui a essay de venir au secours des soldats attaqus.



Tunisie. De notre correspondant
Il sagit dune premire. Les autres incidents entre larme et les groupes djihadistes taient plutt le fruit du hasard des perquisitions pour les actes survenus durant les deux dernires annes (Rouhia en mai 2011, Bir Ali Ben Khelifa en fvrier 2012 et Friana en dcembre 2012). Alors que les autorits tunisiennes ne se sont pas exprimes pour linstant au sujet de lassassinat des huit membres dune unit dlite djebel Chambi, les autorits algriennes ont privilgi, selon Mosaque FM, la thse dune attaque mene par les membres du groupe terroriste Abou Fida, proche dAl Qada au Maghreb islamique (AQMI). Il sagirait du groupe dirig par Kamel Ben Arbia, plus connu sous le nom de Abou Fida, qui a t arrt la semaine dernire dans la wilaya dEl Oued (frontire tuniso-algrienne). Le groupe se serait infiltr en Tunisie et aurait commis cette attaque contre larme tunisienne en reprsailles de larrestation de son chef, toujours selon la mme source.
A lhpital de Kasserine, le docteur Chedli Mafkoudi du service de ranimation affirme que certains soldats ont t gorgs. Des tmoins oculaires ont affirm que les terroristes ont pris les uniformes et les munitions de la plupart des soldats abattus, qui ont t retrouvs et ramens la morgue en petite tenue. Suite ce carnage, les habitants de Kasserine se sont rus vers le local du parti islamiste au pouvoir Ennahdha pour y mettre le feu. Les Kasserinois ont cri leur colre contre les islamistes au pouvoir en Tunisie, leur faisant endosser toute la responsabilit des vnements terroristes. Cette tension a fait que la crmonie officielle, prside hier matin par le prsident Marzouki la caserne de Kasserine, sest droule en catimini.
La troka dfaillante ?
Il nchappe dsormais personne que la gestion de la question scuritaire constitue un vritable dfi pour la Tunisie. Aprs les assassinats de Chokri Belad et Mohamed Brahmi et le carnage subi Chambi, on ne saurait parler de russite ce niveau. Lex-secrtaire dEtat aux Affaires trangres, Touhami Abdouli, accuse laile radicale du parti Ennahdha dtre derrire la monte du terrorisme. Ennahdha est responsable moralement de ce terrorisme qui est dsormais bien install en Tunisie, a-t-il indiqu. Abdouli a rappel le laisser-aller du gouvernement et comment Khaled Tarrouche, porte-parole du ministre de lIntrieur du temps de Ali Larayedh, a longtemps ni lexistence de camps dentranement sur les montagnes de Kasserine et du Kef. Larayedh lui-mme a dit et redit maintes fois que la situation tait sous contrle et que le ministre de lIntrieur ne laissera aucune chance au crime organis.
Ny a-t-il pas de responsabilit morale suite toutes ces dfaillances ?, sest-il interrog. A rappeler que les trois prsidents Larayedh, Ben Jafar et Marzouki ont assur, le 25 juillet, une heure avant lassassinat de Mohamed Brahmi, que la situation scuritaire sest nettement amliore. Le chef du gouvernement, Ali Larayedh, avait ritr avant-hier cette mme valuation tranquillisante, une heure avant le carnage des monts Chambi. La direction politique persiste donc ne pas reconnatre lchec.
Par ailleurs, sur le plan mdiatique, Ennahdha sest limit un maigre communiqu qui a condamn cet acte terroriste et appel le peuple tunisien souder ses rangs. Par contre, les chanes tlvises proches des islamistes, Zitouna TV et Al Moutawassat, ont essay de vhiculer une thse impliquant les services secrets algriens. Cette ide a t vhicule sur Zitouna TV par le blogueur Yassine Ayari, sur un plateau anim par Mohamed Fourati, rdacteur en chef du journal Al Fajr, organe officiel dEnnahdha. Ayari est connu pour sa sympathie avec les milieux islamistes. Al Moutawassat a galement essay de diriger les analyses vers cette mme thse.
A bien lire le discours de Ali Larayedh, qui essaie daccuser des comploteurs de toutes parts dtre lorigine de ce qui se passe en Tunisie et dpargner son gouvernement et la troka, la thse dun complot tranger serait la bienvenue pour faire taire les dtracteurs. Mais la Tunisie a besoin de plus defficacit dans la gestion du problme scuritaire, dont la rsolution est la base de la russite de la transition. Sans scurit, pas de reprise conomique ni touristique.

Mourad Sellami





El Watan
 

()


: 1 ( 0 1)
 

les Tunisiens branls par le terrorisme




03:04 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,