> >

[] [ ]

La Tunisie face ses dmons

(Tags)
 
Les militaires gyptiens, anges ou dmons ? Emir Abdelkader 0 2013-07-23 01:50 PM
La Tunisie face au pril jihadiste Emir Abdelkader 0 2013-05-08 03:19 PM
victoire de prestige de la Tunisie face l'Algrie Emir Abdelkader 0 2013-01-23 03:33 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-08-01
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,937 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool La Tunisie face ses dmons

DIX MILITAIRES ASSASSINÉS AUX MONTS CHAÂMBI

La Tunisie face ses dmons




La situation en Tunisie prend une tournure gravissime, depuis l'installation au pouvoir du parti islamiste Ennahda.
Si le contexte politique est en effervescence, sur le plan scuritaire, la Tunisie vient de franchir le Rubicon. C'est le dbut de l'apocalypse. Au moins dix militaires tunisiens ont t atrocement assassins aux monts Chambi, prs des frontires algriennes, lundi dernier. Il s'agit de membres d'une unit d'lite, a-t-on prcis. Les victimes ont t retrouves gorges, dpouilles de leurs armes et leurs uniformes. Suite cette attaque, le prsident tunisien, Moncef Marzouki, a dcid lundi soir d'un deuil national de trois jours avec la mise en berne des drapeaux. Selon des informations sres, un groupe terroriste compos de Tunisiens, Libyens et deux Algriens ont tendu une embuscade aux militaires qui tentent, depuis le mois de dcembre 2012, de neutraliser la bte immonde dans cette rgion particulirement boise. Le lche acte terroriste a t commis au lieudit Kasserine, prcisent des sources trs bien informes.
Ces dernires estiment que l'assassinat de l'opposant tunisien Mohamed Brahmi, est un signe rvlateur; donnant le feu vert aux terroristes dans les maquis de dclencher la guerre! Nos sources confient, que selon les informations en leur possession, connatre l'identit de quelques criminels l'origine de cette attaque odieuse. Ils ont t dmasqus suite la rcente arrestation d'un certain Abou Fida dont le nom rpond aux initiales de K.B.A, originaire d'El Oued. Les noms indiquent que ces terroristes sont majoritairement des Tunisiens et Libyens, contrairement ce qui est avanc par une presse qui ne rate aucune occasion pour impliquer l'Algrie. Mieux encore, certains ne se sont pas gns d'accuser directement les services de scurit algriens! Une accusation qu'on tente de suggrer de manire sournoise par le biais de certains mdias et les salafistes tunisiens. Il y a mme un moment, maintenant, que des personnalits publiques tunisiennes et des journalistes en manque de publicit essaient par tous les moyens de rpandre l'ide que les terroristes retranchs dans la montagne seraient en majorit des Algriens. Cette ide serait partage, selon des observateurs avertis, par de nombreux cercles influents proches d'Ennahda, parti islamiste au pouvoir qui voit dans ces vnements une bonne aubaine pour faire loigner l'arme tunisienne de la politique. Dans ce contexte intoxiqu par la manipulation, de nombreux intellectuels sous-traitants pour le compte d'officines trangres persistent aujourd'hui encore porter des accusations poignantes contre les services de renseignements algriens, malgr les aveux de plusieurs terroristes dont certains originaires de Kasserine, arrts dans le cadre de la lutte antiterroriste. La majorit des terroristes retranchs dans les monts Chambi sont des Tunisiens quips d'armement libyen. Il n'y a aucun doute l-dessus, rassurent nos sources. Tenter donc d'impliquer directement ou indirectement l'Algrie, c'est servir les desseins des vritables commanditaires qui font tout pour assurer la diversion en empchant les Tunisiens de comprendre les dessous d'une atroce lutte autour du pouvoir qui ne dit pas son nom. Prtendre que l'Algrie utilise le terrorisme afin de faire reculer au-del de ses frontires les prmices d'un printemps arabe qu'elle refuse, c'est travestir une ralit que plusieurs responsables tunisiens ont heureusement identifie. Ces responsables ont soulign chaque occasion que la zone de Chambi fait l'objet d'une chasse aux terroristes depuis dcembre de l'anne dernire, suite la mort par balles d'un gendarme. L'opration militaire mene par l'arme tunisienne a t renforce aprs l'assassinat de plusieurs soldats par des engins explosifs dissimuls dans cette rgion. Le gouvernement a reconnu qu'un groupe arm li Al Qada compos de plusieurs dizaines de terroristes tunisiens et libyens, mais aussi algriens tait actif dans la rgion. Qui est donc responsable de la situation actuelle en Tunisie? Sur les rseaux sociaux, blogs, et tables rondes des tlvisions, la sagesse a sa part! C'est le pouvoir en place qu'on accuse. Ennahda de Ghannouchi est la rplique exacte de l'ex-FIS. D'ailleurs, c'est le leader d'Ennahda qui a, en personne, rdig la plate-forme lectorale pour les lections municipales algriennes de 1990. Inspir par les Frres musulmans gyptiens, Rached Ghannouchi cre le mouvement Ennahda dont les membres ont particip aux cts des taliban en Afghanistan, la guerre contre l'ex-Urss. La prise du pouvoir par Ghannouchi annonce l'tape de la violence, l'incertitude et l'inscurit. C'est le cas de le dire. Les assassinats individuels des intellectuels, les attentats, une crise conomique et une fragmentation sociale menacent l'avenir d'un pays qui n'aspirait qu' vivre en paix. Pourtant, l'Algrie n'a jamais cess avec une bonne volont d'avertir sur l'ventuelle crise scuritaire, en proposant sa coopration. Il s'agit aussi de la scurit de son territoire. Si aujourd'hui les Tunisiens ont compris l'envergeure du phnomne qui les menace, ils n'ignorent certainement pas que le changement se fait galement sur le plan politique d'o d'ailleurs et selon les dernires nouvelles, le pays est en phase de s'engager dans une transition devant permettre de prparer des lections, tablir un plan de rformes, cela ne se fera pas sans l'implication de l'arme qu'Ennahda tente d'carter.





 

()


: 1 ( 0 1)
 

La Tunisie face ses dmons




05:45 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,