> >

[] [ ]

Egypte : tentatives d'apaisement aprs un week-end meurtrier

(Tags)
 
Egypte : quatre ministres dmissionnent aprs des manifestations gantes Emir Abdelkader 0 2013-07-01 02:46 PM
Tunisie : le meurtrier prsum de Chokri Belad aurait t identifi mais serait en fuite Emir Abdelkader 0 2013-02-27 05:45 PM
Egypte: colre meurtrire aprs des condamnations mort Emir Abdelkader 0 2013-01-27 05:29 PM
Tentatives de marche avortes Alger Emir Abdelkader 0 2012-09-15 02:39 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-08-18
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,944 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Egypte : tentatives d'apaisement aprs un week-end meurtrier

Egypte : tentatives d'apaisement aprs un week-end meurtrier

Le climat est rest tendu au Caire tout le week-end. Dimanche, les pro-Morsi ont mme renonc plusieurs manifestations pour cause de scurit. Rsum.

Aprs le "vendredi de la colre" meurtriers, le week-end a t tendu en Egypte, notamment au Caire. Samedi 17 aot, une mosque o s'taient retranchs des partisans du prsident dchu Mohamed Morsi a t vacue. Dimanche, ces derniers ont mme renonc plusieurs manifestations qu'ils avaient annonces pour cause de scurit. Dans el mme temps, le gouvernement a interdit les milices anti-islamistes lances par Tamarrod, le mouvement l'origine de la manifestation rvolutionnaire du 30 juin. En tout, plus de 830 personnes sont mortes depuis le regain de violences politiques mercredi. Rsum.
Les Frres musulmans renoncent des manifestations...

Ils avaient pourtant appel manifester tous les jours jusqu' "la fin du coup d'Etat" en Egypte. Les partisans du prsident islamiste dchu Mohamed Morsi ont annonc, dimanche 18 aot, l'annulation de certaines des neuf manifestations qu'ils avaient convoques le matin mme. "Plusieurs marches au Caire ont t annules", a dclar Yasmine Adel, porte-parole de l'Alliance contre le coup d'Etat, sans en prciser le nombre. Les conditions de scurit ne sont pas assures, prcise-t-elle.
Par ailleurs, 38 partisans des Frres musulmans sont morts, dimanche, lors d'une meute dans une prison gyptienne. Selon Reuters, le ministre de l'Intrieur, sans confirmer ce chiffre, a dclar dans un communiqu qu'un certain nombre de dtenus avaient pri en tentant de s'vader. Selon l'AFP, qui cite l'agence gyptienne officielle Mena, des hommes arms ont attaqu dimanche un convoi de la police qui transfrait des dtenus islamistes vers une prison de la banlieue du Caire et 36 "assaillants" ont t tus dans la tentative d'vasion.
..et le gouvernement interdit les milices anti-islamistes

Le gouvernement de transition a tent, dimanche d'apaiser la situation sans pour autant renoncer un discours ferme. D'abord, le chef de l'arme, dans sa premire dclaration depuis le dbut des heurts, a affirm : "L'Egypte ne "pliera" pas devant la violence des islamistes." Et le gnral Abdel Fattah al-Sissi d'assner : "Quiconque imagine que la violence fera plier l'Etat et les Egyptiens doit revoir sa position, nous ne resterons jamais silencieux face la destruction du pays."
Ensuite, le ministre gyptien de l'Intrieur a annonc l'interdiction des "comits populaires". Ces groupes d'auto-dfense se sont forms l'appel de Tamarrod, la coalition htroclite qui a men le front anti-Morsi depuis juin. Composs en gnral de jeunes arms, ils avaient install des barrages, fouillant les vhicules et vrifiant les papiers d'identit l'entre de leur quartier ou de leur rue. Ils s'en prennent rgulirement aux hommes portant la barbe et aux femmes vtues du voile intgral qui s'en prennent aux partisans du prsident islamiste dchu Mohamed Morsi. Le ministre a affirm dans un communiqu avoir pris cette dcision car ces groupes mnent "des actions illgales".
Aprs le "vendredi de la colre" meurtriers, le week-end a t tendu en Egypte, notamment au Caire. Samedi 17 aot, une mosque o s'taient retranchs des partisans du prsident dchu Mohamed Morsi a t vacue. Dimanche, ces derniers ont mme renonc plusieurs manifestations qu'ils avaient annonces pour cause de scurit. Dans el mme temps, le gouvernement a interdit les milices anti-islamistes lances par Tamarrod, le mouvement l'origine de la manifestation rvolutionnaire du 30 juin. En tout, plus de 830 personnes sont mortes depuis le regain de violences politiques mercredi. Rsum.
Les Frres musulmans renoncent des manifestations...

Ils avaient pourtant appel manifester tous les jours jusqu' "la fin du coup d'Etat" en Egypte. Les partisans du prsident islamiste dchu Mohamed Morsi ont annonc, dimanche 18 aot, l'annulation de certaines des neuf manifestations qu'ils avaient convoques le matin mme. "Plusieurs marches au Caire ont t annules", a dclar Yasmine Adel, porte-parole de l'Alliance contre le coup d'Etat, sans en prciser le nombre. Les conditions de scurit ne sont pas assures, prcise-t-elle.
Par ailleurs, 38 partisans des Frres musulmans sont morts, dimanche, lors d'une meute dans une prison gyptienne. Selon Reuters, le ministre de l'Intrieur, sans confirmer ce chiffre, a dclar dans un communiqu qu'un certain nombre de dtenus avaient pri en tentant de s'vader. Selon l'AFP, qui cite l'agence gyptienne officielle Mena, des hommes arms ont attaqu dimanche un convoi de la police qui transfrait des dtenus islamistes vers une prison de la banlieue du Caire et 36 "assaillants" ont t tus dans la tentative d'vasion.
..et le gouvernement interdit les milices anti-islamistes

Le gouvernement de transition a tent, dimanche d'apaiser la situation sans pour autant renoncer un discours ferme. D'abord, le chef de l'arme, dans sa premire dclaration depuis le dbut des heurts, a affirm : "L'Egypte ne "pliera" pas devant la violence des islamistes." Et le gnral Abdel Fattah al-Sissi d'assner : "Quiconque imagine que la violence fera plier l'Etat et les Egyptiens doit revoir sa position, nous ne resterons jamais silencieux face la destruction du pays."
Ensuite, le ministre gyptien de l'Intrieur a annonc l'interdiction des "comits populaires". Ces groupes d'auto-dfense se sont forms l'appel de Tamarrod, la coalition htroclite qui a men le front anti-Morsi depuis juin. Composs en gnral de jeunes arms, ils avaient install des barrages, fouillant les vhicules et vrifiant les papiers d'identit l'entre de leur quartier ou de leur rue. Ils s'en prennent rgulirement aux hommes portant la barbe et aux femmes vtues du voile intgral qui s'en prennent aux partisans du prsident islamiste dchu Mohamed Morsi. Le ministre a affirm dans un communiqu avoir pris cette dcision car ces groupes mnent "des actions illgales".
francetvinfo.fr/

 

()


: 1 ( 0 1)
 

Egypte : tentatives d'apaisement aprs un week-end meurtrier




10:11 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,