> >

[] [ ]

Plusieurs milliers de Tunisiens rclament le dpart du gouvernement

(Tags)
 
Des milliers de Tunisiens manifestent pour la chute du gouvernement Emir Abdelkader 0 2013-09-08 03:07 PM
Des milliers de personnes Tizi Ouzou Emir Abdelkader 0 2013-04-21 02:45 PM
Maroc : sur le dpart, MSF ... Emir Abdelkader 0 2013-03-14 07:04 PM
Plusieurs militants d'extrme droite... Emir Abdelkader 0 2012-10-20 03:47 PM
En Algrie, les protestants rclament leur droit Emir Abdelkader 0 2012-06-19 05:57 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-09-09
 
:: ::

  Emir Abdelkader   
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,943 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Plusieurs milliers de Tunisiens rclament le dpart du gouvernement


Tunisie
Plusieurs milliers de Tunisiens rclament le dpart du gouvernement

Plusieurs milliers de Tunisiens ont manifest samedi soir au Bardo, prs de Tunis, pour rclamer la chute du gouvernement dirig par le parti islamiste Ennahdha, quarante jours aprs l'assassinat de l'opposant Mohamed Brahmi.
La foule s'est rassemble Bab Saadoun aux portes de Tunis, avant de dfiler jusqu' la place du Bardo, devenue thtre de protestations quasi permanentes depuis la mort du dput, le 25 juillet.
"Le sang a coul, plus de lgitimit pour Ennahda", "Brahmi martyr, sur tes pas nous marcherons", "A bas les oppresseurs du peuple, bas la bande des Frres", a scand la foule, rfrence aux liens entre Ennahda et les Frres musulmans en Egypte.
La famille de M. Brahmi et les proches de Chokri Belaid, un autre opposant de gauche assassin en fvrier dernier ont pris la tte de la marche, soigneusement encadrs par la police.
De nombreux manifestants brandissaient des drapeaux tunisiens et des portraits de Mohamed Brahmi, dont l'assassinat a plong la Tunisie dans une profonde crise politique. Le meurtre des deux opposants a t attribu par les autorits des salafistes jihadistes lis Al Qaida, qui ne les a pas revendiqus.
Pression des opposants
Certains de leurs proches accusent Ennahda d'tre responsable des deux assassinats, ce que dment rgulirement le parti islamiste. La veuve de Mohamed Brahmi a fait savoir que les reprsentants du gouvernement taient indsirables aux crmonies commmoratives, et a appel la chute du gouvernement.
Le Front du salut national (FSN) qui chapeaute le mouvement de protestation a affirm que la date symbolique du 40e jour depuis le dcs de Brahmi - qui marque la fin du deuil - signifiait une "nouvelle tape de mobilisation" pour la chute du cabinet et la dissolution de l'Assemble nationale constituante (ANC).
"Nous allons mettre la pression et mobiliser les rgions, plus de dialogue jusqu'au dpart de ce gouvernement", a dclar l'AFP Samir Ettaieb, dput dissident et dirigeant de gauche.
L'opposition exige la dmission du gouvernement, et certains rclament galement la dissolution de l'ANC, dont les travaux ont t suspendus aprs son boycott par plusieurs dputs. Les islamistes ont rejet ces revendications, proposant la place d'largir la coalition au pouvoir, et d'organiser des lections le 17 dcembre.
Mdiation difficile pour l'UGTT
Favorable la chute du cabinet, mais oppose la dissolution de l'ANC, la centrale syndicale (UGTT) a mobilis pour le rassemblement et tente une mdiation laborieuse entre Ennahda et la coalition d'opposition, allant de l'extrme gauche au centre droit.
Beji Cad Essebsi, le chef de Nidaa Tounes, principal rival d'Ennahda, a affirm son engagement avec le FSN "pour sortir la Tunisie de l'ornire" et "dvoiler les commanditaires de l'assassinat de nos martyrs", a-t-il martel en direction de la foule.
Le chef du Parti de Gauche franais, Jean-Luc Mlenchon a fait le dplacement Tunis pour rendre un hommage posthume Mohamed Brahmi. Une place et une avenue lui ont t ddies la cit El Ghazala, prs de son domicile, l o il avait t abattu de 14 balles tires bout portant.

 

()


: 1 ( 0 1)
 

Plusieurs milliers de Tunisiens rclament le dpart du gouvernement




12:39 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,