> >

[] [ ]

Syrie : La caution arabe aux frappes militaires

(Tags)
 
Les militaires gyptiens, anges ou dmons ? Emir Abdelkader 0 2013-07-23 01:50 PM
Le Printemps de la maldiction arabe Emir Abdelkader 0 2013-05-22 12:06 AM
Annulation des manuvre militaires maroco-amricaines Emir Abdelkader 0 2013-04-17 03:00 PM
Dcouverte de munitions et de radios militaires... Emir Abdelkader 0 2013-01-30 05:10 PM
Gendarmes, militaires, hommes politiques impliqus, La drogue gangrne le Maroc Emir Abdelkader 0 2013-01-29 04:38 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-09-09
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,948 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Syrie : La caution arabe aux frappes militaires

Syrie : La caution arabe aux frappes militaires




Pendant que des pays occidentaux expriment leur scepticisme, des pays arabes affichent leur empressement faire subir des frappes militaires au rgime de Damas comme ce fut le cas par le pass pour lIrak et lAfghanistan. La Ligue arabe, sous linfluence des monarchies du Golfe, apporte, quelques rares exceptions de ses membres, un soutien diplomatique aux Etats-Unis et reste ouvertement favorable une intervention militaire en Syrie.


Au nom des Arabes. Si lintervention militaire contre le rgime syrien aura lieu, elle le sera avec la caution des gouvernements arabes. Pendant que des pays occidentaux expriment leur opposition toute action militaire en Syrie, la Ligue arabe, elle, soutient ouvertement une action militaire contre le rgime de Damas. Aprs sa rsolution du 1er septembre appelant la communaut internationale assumer ses responsabilits afin de prendre les mesures de dissuasion ncessaires contre les auteurs du crime odieux dont le rgime porte la responsabilit, les chefs de la diplomatie des membres influents de cette organisation panarabiste taient trs actifs, cette semaine, pour dfendre loption dune action militaire. Plus radicaux encore. Contrairement aux objectifs avous des Occidentaux consistant sanctionner, les pays arabes veulent, et avec empressement, une intervention qui aura pour but de renverser carrment le rgime de Bachar Al Assad. La Ligue arabe ne sest pas embarrasse de prononcer la sentence contre le rgime syrien sans mme attendre les conclusions des inspecteurs de lONU.
Le chef de la diplomatie amricaine, John Kerry, qui peine trouver des allis pour frapper, se targue davoir ralli sa cause les pays arabes. Kerry, qui mne une offensive diplomatique en Europe depuis la runion du G20, affichait bonne mine, hier Paris, au sortir de sa rencontre avec plusieurs ministres arabes des Affaires trangres de la Ligue arabe. Tout le monde a bien compris que la dcision doit tre prise dans les 24 heures. Comme nous en avons discut aujourdhui, nous tions unanimes dire que le recours odieux par Bachar Al Assad aux armes chimiques qui ont tu des centaines de personnes innocentes, y compris des enfants, cela franchit une ligne rouge internationale, a-t-il dclar lors dun point de presse en prsence du ministre qatari des Affaires trangres, Khalid Al Attiya.
Le secrtaire dEtat amricain sest runi avec les ministres reprsentant lArabie Saoudite, les Emirats arabes unis, Bahren, le Qatar, lEgypte, la Jordanie, le Kowet et le Maroc, en prsence du secrtaire gnral de la Ligue arabe, lEgyptien Nabil Al Arabi.
Ainsi, face la dfection des allis traditionnels europens et limpossibilit darracher un quitus du Conseil de scurit de lONU, les Etats-Unis peuvent sappuyer sur la caution morale des Arabes. La Ligue arabe peut ainsi servir dalibi et paver le terrain dune intervention militaire.

Il faut dire que tous les Etats membres de lorganisation ne sont pas unanimes. LAlgrie, lIrak et le Liban ont exprim des rserves, mais insuffisantes pour inflchir la position de la Ligue. Lopposition assume de lEgypte toute action militaire contre la Syrie na pas non plus russi peser sur la dcision de lorganisation. Pour le ministre gyptien des Affaires trangres, Nabil Fahmy, la campagne militaire acharne mene contre la Syrie et les projets militaires occidentaux contre ce pays sinscrivent dans le cadre dun plan visant la destruction des armes arabes dont larme gyptienne. Tombe dans lescarcelle des monarchies du Golfe en raison de laffaiblissement de la diplomatie de pays comme lIrak, lAlgrie et lEgypte, la Ligue arabe est devenue une rampe de lancement des projets politiques et militaires labors ailleurs. Ce nest pas la premire fois que cette Ligue appuie politiquement et militairement, au nom des Arabes, des interventions militaires dans la rgion. Les deux guerres contre lIrak et lintervention contre lAfghanistan ont pu avoir lieu grce aussi au soutien des Arabes.
La Ligue arabe, fonde en 1945 avec laide des Britanniques, na jamais t lexpression des intrts des peuples de la rgion. Elle a de tout temps t un club de despotes et de tyrans des pays du golfe Persique locan Atlantique. Depuis laffaiblissement des Etats nationaux autoritaires, la Ligue panarabiste tait le prolongement de la diplomatie gyptienne avant que les monarchies fodales du Golfe ne reprennent le dessus. LArabie Saoudite et le Qatar sont devenus les acteurs les plus influents dune organisation obsolte. Ce sont eux qui dictent la conduite tenir et les autres ne font que suivre. LAlgrie, dont les positions sont souvent opposes aux orientations de la Ligue arabe adopte chaque fois profil bas. Incapable de porter et de dfendre vigoureusement la voix des Algriens au sein de ce cnacle de despotes, la diplomatie algrienne est rduite sa plus simple expression. Elle ne pse plus. Elle est suiviste. Malgr ses rserves timidement exprimes, lintervention militaire contre la Syrie sera au nom de lAlgrie, tant quelle ne prendra pas une position ferme et claire. Mais pour ce faire, il faut une diplomatie courageuse. Ce nest pas le cas.



Hacen Ouali



El Watan
 

()

« | »

: 1 ( 0 1)
 

Syrie : La caution arabe aux frappes militaires




06:34 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,