> >

[] [ ]

Bouteflika remanie le gouvernement : Le plan de bataille pour 2014

(Tags)
 
Des milliers de Tunisiens manifestent pour la chute du gouvernement Emir Abdelkader 0 2013-09-08 03:07 PM
La vraie bataille pour la Syrie () Emir Abdelkader 0 2013-05-30 12:07 PM
La vraie bataille pour la Syrie... Emir Abdelkader 0 2013-05-30 12:01 PM
La bataille pour la prsidentielle se joue aussi dans les stades Emir Abdelkader 0 2013-04-06 04:39 PM
Le FLN a lanc la Bataille dAlger pour gagner ... Emir Abdelkader 0 2012-07-07 02:21 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-09-12
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,937 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Bouteflika remanie le gouvernement : Le plan de bataille pour 2014

Bouteflika remanie le gouvernement : Le plan de bataille pour 2014




Les portefeuilles rgaliens, notamment ceux de lIntrieur et de la Justice, reviennent des hommes connus pour leurs attaches fortes avec le prsident de la Rpublique. Avec le changement au FLN et les ajustements oprs au sein de larme, Bouteflika met en place un dispositif lui permettant davoir le contrle sur la prochaine prsidentielle.


Le pouvoir a procd, hier, un important remaniement du gouvernement de Abdelmalek Sellal six mois de llection prsidentielle. Un plan de bataille pour 2014. Douze ministres quittent dfinitivement lExcutif et les postes de souverainet changent de main. Le ministre de lIntrieur est confi Tayeb Belaz avec le grade de ministre dEtat, quittant ainsi la prsidence du Conseil constitutionnel. Daho Ould Kablia rentre chez lui. Tayeb Louh, succdant lphmre Mohamed Charfi, hrite du puissant ministre de la Justice. Il en rvait depuis longtemps. Le dpartement du Travail et de la Protection sociale revient Mohamed Benmeradi. Le chef dtat-major de larme, Ahmed Gad Salah, un proche du Prsident, tout en gardant son poste, est promu vice-ministre de la Dfense nationale la place du gnral Abdelmalek Guenazia.
Belaz, Louh et Gad Salah, proches du cercle prsidentiel, sont connus pour leur proximit avec le frre du prsident, Sad Bouteflika. Les deux premiers plancheront sur la prparation et lorganisation de la future lection prsidentielle. Un gage pour le clan prsidentiel.
Cependant, le ministre des Affaires trangres, Mourad Medelci, lui aussi homme du Prsident, est limog. Il a dirig la diplomatie algrienne durant sept ans o il a brill par des ratages diplomatiques, notamment depuis lclatement des rvoltes arabes. Il a galement fait face une grogne des cadres du ministre, notamment des femmes qui, dans une lettre au Prsident, sestimaient lses au sein de cet auguste dpartement. Medelci est remplac par Ramtane Lamamra. Un pur produit des Affaires trangres qui semble chapper au contrle du clan prsidentiel.


Guerre larve

Mourad Medelci, originaire de Tlemcen, entr au gouvernement la premire fois en 1988 dans lquipe de Kasdi Merbah o il a occup le portefeuille du Commerce, est le vtran de lExcutif au ct de Cherif Rahmani, qui cde son poste Amara Benyouns.
Cette rorganisation de lExcutif, qui tait dj dans lair depuis quelques semaines, ne manque pas de susciter moult interrogations tant elle intervient la veille dune lection prsidentielle qui sannonce aussi difficile que dcisive.
Mais surtout et aussi, cest un remaniement qui fait cho un autre qui sest opr au sein de larme. Do la question de savoir si ce mouvement au sein du pouvoir ne cache pas une guerre larve entre les deux blocs du rgime la Prsidence et le Dpartement du renseignement et de la scurit (DRS) ou bien sil sagit dun plan laborieusement ngoci pavant le terrain de la succession ?
Il est utile de rappeler que le patron du DRS, le gnral Toufik, a compos avec Bouteflika depuis son intronisation, en avril 1999. Lors de lpineuse lection prsidentielle de 2004 causant des fractures au sein mme de linstitution militaire en raison du soutien apport par de hauts grads de larme au candidat Ali Benflis, le chef des services, lui, a pes lourdement dans la balance au profit de Bouteflika.
Ce qui fait dire nombre dobservateurs que le processus de succession Abdelaziz Bouteflika, dont le remaniement dhier nest quune tape, se droulera en harmonie entre les deux ples au pouvoir.


Dispositif de campagne

Cependant, dautres analystes nexcluent pas lexistence dun conflit dont ltalage des scandales de corruption mettant en cause les hommes du clan prsidentiel est la rvlation. Serait-ce la fin dun deal ? Les voies du srail sont impntrables.
Pour lancien ministre Abdelaziz Rahabi, le remaniement gouvernemental est loin dtre technique, il rpond des motivations politiques. Il sinscrit dans le prolongement direct du coup de force contre le FLN, commente-t-il. Fin connaisseur des moeurs du rgime, Rahabi note au passage que ce remaniement intervient au moment o les outils de prvention et de lutte contre la corruption (pouvoir de la police judiciaire du DRS) ont t transfrs ltat-major alors que ces structures ont enregistr de gros succs. On peut comprendre que ds que la lutte contre la corruption a touch le niveau politique, le clan prsidentiel a ragi. Je parle du clan. Je suis persuad quen raison de la maladie du Prsident, il y a eu un transfert des prrogatives prsidentielles au profit de son entourage direct. Tout a participe dun plan dans la perspective de peser dans la succession. A dfaut davoir un candidat, le clan contracte une assurance dimpunit auprs des potentiels prsidentiables.
Le message est clair : En nommant deux inconditionnels du Prsident Tayeb Louh et Tayeb Belaz la tte des deux ministres directement impliqus dans lorganisation des lections, le remaniement sapparente la mise en place dun dispositif de campagne, explique encore Abdelaziz Rahabi. 


Hacen Ouali



El Watan


/


 

()


: 1 ( 0 1)
 

Bouteflika remanie le gouvernement : Le plan de bataille pour 2014




01:19 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,