> >

[] [ ]

La purge des inamovibles

(Tags)
 
 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-09-12
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,948 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
La purge des inamovibles

La purge des inamovibles

Une dizaine de ministres, dont des proches du prsident Bouteflika, sont jects du gouvernement Sellal II.


Le remaniement ministriel annonc hier aprs-midi comporte plusieurs surprises dans la mesure o de grosses pointures, qui figuraient dans les gouvernements successifs depuis 1999, ont t limoges et le carr des ministres de souverainet est compltement remodel. Ainsi, le ministre de lIntrieur, Daho Ould Kablia, est remplac par un autre fidle du clan prsidentiel, en loccurrence Tayeb Belaz, qui occupait jusque-l le poste du prsident de Conseil constitutionnel. Au gouvernement depuis une dizaine dannes, Daho Ould Kablia est remerci pour des raisons inconnues. A-t-il demand tre dcharg de cette responsabilit ? Plausible. Il y a quelques mois dj, des rumeurs selon lesquelles Daho Ould Kablia aurait lui-mme mis le vu de prendre sa retraite en raison de son ge (79 ans) avaient circul. Mais sa mise lcart pourrait tre analyse diffremment, dautant plus quelle ressemble celle de Noureddine Yazid Zerhouni, quil avait remplac au dpartement de lIntrieur. Les deux hommes sont danciens responsables du MALG (ministre de lArmement et des Liaisons gnrales, lanctre du DRS actuel). Le rgime de Bouteflika aurait dcid den finir avec les malgaches, qui lui taient pourtant trs loyaux pendant des annes.
Le second ministre qui a connu le mme sort est Abdelmalek Guenazia, ministre dlgu auprs du ministre de la Dfense nationale. Il est remplac par le chef dtat-major de lANP, Ahmed Gad Salah, promu vice-ministre de la Dfense. Certes, Abdelmalek Guenazia ne jouait aucun rle depuis quelques mois dj, mais il semblerait que Gad Salah a su convaincre le prsident Bouteflika quil pourrait lui tre utile dans les mois venir ; le message de larme rendu public en rponse Mohamed Mechati, qui lui avait demand dintervenir pour destituer le prsident Bouteflika, constitue un geste et une preuve tangible dans ce sens. Dsign en 2012 la tte du ministre de la Justice, Mohamed Charfi a peut-tre pay pour la gestion du dossier Chakib Khelil et pour le fait davoir tal en public le grand scandale de corruption qui a secou Sonatrach.
La brouille ne du blocage du mouvement des magistrats, sur lequel le ministre de la Justice aurait harcel la Prsidence, aurait galement pes dans la dcision. Il est remplac par Tayeb Louh, un fidle du clan prsidentiel, qui pourrait grer autrement les scandales de corruption. Au ministre des Affaires trangres, le prsident Bouteflika signifie une fin de mission Mourad Medelci, qui lavait aid en 2011 convaincre les capitales occidentales de la sincrit des rformes politiques engages. Amar Tou, Abdelaziz Ziari et Rachid Harraoubia, trois ministres du FLN, ne figurent plus dans le gouvernement Sellal. Ces derniers auraient t sanctionns pour leur farouche opposition la cooptation de Amar Saadani la tte du FLN.
Autre ministre inamovible renvoy, Cherif Rahmani, le puissant cadre du RND. Ce dernier paierait peut-tre ses diffrends avec le Premier ministre Abdelmalek Sellal. Et il devra maintenant manuvrer au sein du RND pour esprer rester au devant de la scne politique nationale. Le ministre de la Communication et prsident du PLJ, Mohamed Sad, est galement remplac. Ce dernier aurait souhait partir bien avant cette date ; il aurait mme dpos sa dmission aprs avoir constat quil navait aucune prrogative et aucun pouvoir de dcision. Le prsident du PRA Belkacem Sahli, Bachir Messetfa (militant du MSP), Rachid Benassa et Mohamed Benhamadi ont galement t remercis.

Communiqu de la prsidence de la Rpublique :

Conformment aux dispositions de larticle 79 de la Constitution, M. Abdelaziz Bouteflika, prsident de la Rpublique, a pris ce jour, aprs consultation du Premier ministre, un dcret prsidentiel portant nomination des membres du gouvernement.
Sont nomms Mesdames et Messieurs :
- Abdelmalek Sellal, Premier ministre.
- Tayeb Belaiz, ministre dEtat, ministre de lIntrieur et des Collectivits locales.
- Ahmed Gaid Salah, vice-ministre de la Dfense nationale, chef dtat-major de lArme nationale populaire.
- Ramtane Lamamra, ministre des Affaires trangres, en remplacement de Mourad Medelci, appel dautres fonctions.
- Tayeb Louh, ministre de la Justice, garde des Sceaux.
- Karim Djoudi, ministre des Finances.
- Youcef Yousfi, ministre de lEnergie et des Mines.
- Amara Benyouns, ministre du Dveloppement industriel et de la Promotion de linvestissement.
- Abdelwahab Nouri, ministre de lAgriculture et du Dveloppement rural.
- Bouabdallah Ghlamallah, ministre des Affaires religieuses et des Wakfs.
- Mohamed Cherif Abbes, ministre des Moudjahidine
- Mohamed El Ghazi, ministre auprs du Premier ministre charg de la Rforme du service public.
- Hocine Necib, ministre des Ressources en eau.
- Amar Ghoul, ministre des Transports.
- Farouk Chiali, ministre des Travaux publics.
- Abdelmadjid Tebboune, ministre de lHabitat, de lUrbanisme et de la Ville.
- Dalila Boudjema, ministre de lAmnagement du territoire et de lEnvironnement.
- Abdelkader Messahel, ministre de la Communication.
- Abdelatif Baba Ahmed, ministre de lEducation nationale.
- Mohamed Mebarki, ministre de lEnseignement suprieur et de la Recherche scientifique.
- Khalida Toumi, ministre de la Culture.
- Nouredine Bedoui, ministre de la Formation et de lEnseignement professionnels
- Souad Bendjaballah, ministre de la Solidarit nationale, de la Famille et de la Condition de la femme.
- Mustapha Benbada, ministre du Commerce.
- Mahmoud Khedri, ministre des Relations avec le Parlement.
- Mohamed Benmeradi, ministre du Travail, de lEmploi et de la Scurit sociale.
- Abdelmalek Boudiaf, ministre de la Sant, de la Population et de la Rforme hospitalire
- Mohamed Tahmi, ministre de la Jeunesse et des Sports.
- Zohra Derdouri, ministre de la Poste et des Technologies de linformation et de la communication.
- Mohamed Amine Hadj Sad, ministre du Tourisme et de lArtisanat.
- Sid-Ahmed Ferroukhi, ministre de la Pche et des Ressources en halieutiques.
- Abdelmadjid Bouguerra, ministre dlgu auprs du ministre des Affaires trangres charg des Affaires maghrbines et africaines.
- Mohamed Djellab, ministre dlgu auprs du ministre des Finances charg du Budget.
Par ailleurs, en application de larticle 78 de la Constitution, le prsident de la Rpublique a nomm Monsieur Ahmed Noui, ministre secrtaire gnral du gouvernement.


Madjid Makedhi



El Watan
 

()


: 1 ( 0 1)
 

La purge des inamovibles




08:48 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,