> >

[] [ ]

Maroc : le directeur du site Lakome interpell pour avoir diffus une vido d'Aqmi

(Tags)
 
Au Soudan, une femme risque la flagellation pour avoir enlev son voile Emir Abdelkader 0 2013-09-09 10:33 AM
Al-Qardhaoui risque lexpulsion du Qatar pour avoir rclam lexcution du prince hritier Emir Abdelkader 0 2013-06-29 06:51 PM
deux quotidiens censurs pour avoir voqu ltat de sant du prsident Bouteflika Emir Abdelkader 0 2013-05-20 04:55 PM
le FBI diffuse des photos et une vido de deux suspects "arms et dangereux Emir Abdelkader 0 2013-04-19 12:02 AM
Aqmi annonce avoir excut un otage franais au Mali Emir Abdelkader 0 2013-03-20 05:47 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-09-18
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Maroc : le directeur du site Lakome interpell pour avoir diffus une vido d'Aqmi



Ali Anouzla, le directeur de la version arabophone du site d'information Lakome, a t interpell, mardi Rabat, aprs la diffusion d'une vido d'Aqmi incitant " commettre des actes terroristes" dans le royaume. Les locaux de la rdaction ont t perquisitionns.
Ali Anouzla, directeur de la version arabophone du site d'information Lakome, a t interpell, mardi 17 septembre, Rabat. Il a t arrt dans la matine, "sur ordre du parquet gnral", et des units centrales des ordinateurs de la rdaction ont t saisies.
Auparavant, le procureur gnral du roi avait annonc, dans un communiqu, qu'un mandat d'arrt avait t lanc l'encontre du "responsable" de Lakome "suite la diffusion par le journal lectronique d'une vido attribue Aqmi (Al-Qada au Maghreb islamique, NDLR), comprenant un appel clair et une incitation directe commettre des actes terroristes" au Maroc. "Les procdures judiciaires adquates seront appliques la lumire des rsultats de l'investigation", tait-il prcis.
La vido en question, diffuse la semaine dernire par Aqmi, est intitule "Maroc : le royaume de la corruption et du despotisme". Ce week-end, Lakome, un site indpendant qui dispose de deux versions, en arabe et en franais, avait relay cette vido. Le site arabophone s'tait content d'un lien vers la page Youtube de la vido tandis que la version francophone avait publi la vido dans son intgralit.Cette vido, qui appelle au jihad et fustige le roi Mohammed VI et la monarchie marocaine, a depuis t supprime par Youtube pour non-respect des rgles en matire de "violence".
"Cette dcision du parquet surprend plus d'un titre. Dans les deux cas, Lakome arabophone et francophone ont prcis ds le dpart qu'il s'agit d'une vido de propagande et ne prennent aucun moment partie pour les terroristes d'Aqmi", a ragi la rdaction sur son site internet. "Par ailleurs, le fait mme de diffuser une vido d'Aqmi est une pratique constate dans les mdias internationaux", a poursuivi Lakome, citant le cas de plusieurs mdias franais.
Libert d'expression
Un autre responsable du site, Aboubakr Jama, a de son ct fait valoir que la version arabophone n'avait fait que "renvoyer vers un lien" pour voir la vido, dans le cadre d'un article qui lui tait consacr. "Pour la version francophone, c'est moi le directeur de la publication, et, sans vouloir jouer les maximalistes de la libert d'expression, j'assume d'avoir choisi de publier la vido", a enchan Aboubakr Jama, qui se trouve actuellement l'tranger.
La dcision de Lakome de se faire l'cho du message d'Aqmi a t vivement critique lundi par le quotidien L'Opinion. "Il faut tre fou lier ou chercher sciemment se faire embastiller pour commettre une telle bavure", a estim en une ce journal, selon qui "un mdia grand public ne peut se permettre de reproduire des appels au terrorisme".
Le Maroc a t la cible de plusieurs attentats ces dix dernires annes, dont ceux de Casablanca, en mai 2003. Perptrs par 12 kamikazes originaires d'un bidonville de la capitale conomique, ils avaient fait 33 morts. Les autorits annoncent rgulirement le dmantlement de "cellules terroristes", pour la plupart lies Al-Qada, et ne badinent gnralement pas avec les affaires de terrorisme.
(Avec AFP)


jeuneafrique1

 

()


: 1 ( 0 1)
 

Maroc : le directeur du site Lakome interpell pour avoir diffus une vido d'Aqmi




02:32 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,