> >

[] [ ]

La condamnation par les États-Unis de lusage des armes chimiques ne sapplique pas Isral

(Tags)
 
Armes chimiques: la fantoche ASL rejette la proposition russe Emir Abdelkader 0 2013-09-12 03:41 PM
Isral possderait-il aussi des armes chimiques ? Emir Abdelkader 0 2013-09-11 11:54 AM
Le HCA soppose lusage des caractres arabes dans la transcription des prnoms amazighs Emir Abdelkader 0 2013-07-29 02:19 AM
ÉTATS-UNIS Les Amricains, "plus antismites qu'islamophobes" Emir Abdelkader 0 2013-04-30 06:41 PM
Lusage de la drogue stend et se banalise Emir Abdelkader 0 2013-04-07 03:27 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-09-21
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool La condamnation par les États-Unis de lusage des armes chimiques ne sapplique pas Isral

La condamnation par les États-Unis de lusage des armes chimiques ne sapplique pas Isral


Le gouvernement Obama prpare une action militaire contre la Syrie au prtexte absolument pas prouv que le rgime du prsident Bashar el-Assad aurait ordonn lusage darmes chimiques dans une attaque contre une banlieue de Damas le 21 aot. Il a dcrit lusage des armes chimiques comme une obscnit morale, au point que les États-Unis auraient une obligation morale de punir le pays qui sen sert.
Aucune obligation morale de cette sorte nest cependant invoque lgard dIsral, pays qui dtient le plus important stock darmes chimiques biologiques et nuclaires au Moyen-Orient, et qui est le seul Etat ne pas avoir sign le trait de non-prolifration nuclaire. Comme la relev le site Web Foreign Policy le lundi 9 septembre, non seulement les États-Unis connaissent depuis des dizaines dannes lexistence des armes chimiques israliennes, mais ils ont maintenu le silence leur propos.
Ce nest pas simplement quIsral possde un important arsenal darmes chimiques. Il sen est servi contre les Palestiniens en Cisjordanie et Gaza, contre le Liban et Gaza durant les assauts militaires de 2006, et durant lopration Plomb durci Gaza en 2008-2009. Les preuves contre Isral taient si claires que Tel-Aviv, aprs avoir initialement ni les accusations du gouvernement libanais, a d admettre quil avait utilis des munitions au phosphore, qui causent des brlures chimiques, dans sa guerre contre le Liban en 2006.
Un protocole de la convention de 1980 sur les armes conventionnelles interdit lusage du phosphore blanc en tant quarme incendiaire contre des populations civiles ou dans les attaques ariennes contre des forces ennemies situes dans des zones o il y a des civils.
Rien de tout cela na jamais incit une seule parole de condamnation de la part de Washington ou des allis europens dIsral, encore moins un appel ce quIsral se dbarrasse de ses armes chimiques, fasse lobjet de sanctions, ou dune menace dattaque militaire pour dfendre les victimes de la puissance militaire dIsral. En fait, les États-Unis ont financ les forces armes israliennes hauteur de 3 milliards de dollars par an durant des annes, et un vote a augment ce soutien lanne dernire.
En dautres termes, il est parfaitement lgitime pour un alli des États-Unis de dvelopper, construire et utiliser des armes chimiques et pour Washington de continuer financer la criminalit dIsral. Il nen va pas de mme pour ses ennemis.
La Convention de 1993 sur les armes chimiques interdit la production, lusage et le transfert de ces armes de mort, mais ne cre aucun mcanisme pour faire respecter ces obligations. Cest maintenant une tche que les États-Unis, depuis la Guerre de Core de 1950-1953 lun des principaux inventeurs, fournisseurs et utilisateurs darmes chimiques, se sont arroge en tant que gendarme du monde.
Alors que 189 Etats ont sign et ratifi la convention, Isral la signe mais non ratifie. Isral se trouve parmi sept pays seulement qui nont pas sign ou sign et pas ratifi ce trait. Les autres tant la Birmanie, lAngola, la Core du Nord, lÉgypte, le Sud Soudan, et la Syrie.
Isral na galement jamais sign la Convention de 1972 sur les armes biologiques. Son attitude envers ces deux traits est celle de lambigut.
En 1993, le Bureau du Congrs amricain sur lvaluation technologique de la prolifration des Armes de Destruction Massive avait mis Isral sur sa liste des pays ayant des capacits de guerre chimique offensive non dclares. Cinq ans plus tard, Bill Richardson, qui fut adjoint du ministre de la Dfense, a dclar, Je nai aucun doute sur le fait quIsral travaille sur des objets offensifs tant chimiques que biologiques depuis longtemps. Il ne fait aucun doute quils en ont depuis des annes.
Isral a un centre de recherche mdicale chimique et biologique, lInstitut isralien de recherche biologique (IIBR) dont le travail est class top secret, sur le site scuris de Ness Ziona 20 kilomtres au Sud de Tel-Aviv, ainsi quun autre centre Dimona dans le Nguev. Employant des centaines de scientifiques et de techniciens, lIIBR est gnralement considr comme ayant dvelopp des armes chimiques et biologiques, mais la censure officielle empche toute discussion sur ses activits.
Aprs la chute sur un quartier rsidentiel dAmsterdam en 1992 dun avion de la compagnie El Al qui emportait des ingrdients de gaz neurotoxique depuis Isral jusquaux États-Unis, le quotidien hollandais NRC Handelsblad avait tabli quil existait des liens forts entre lIIBR et des centres de recherche du mme genre aux États-Unis, une coopration troite entre lIIBR et le programme de guerre biologique amricano-britannique, ainsi qu une coopration tendue pour les recherches sur la guerre biologique avec lAllemagne et la Hollande.
Depuis 2001, aprs lclatement de la deuxime Intifada, il y a eu plusieurs incidents rapports de soldats israliens utilisant un gaz inconnu contre les Palestiniens, en particulier durant une campagne de six semaines par les forces militaires israliennes Gaza.
Il se trouve que le clbre cinaste amricain James Longley tournait Gaza, Khan Yunis et Rafah, durant la premire incursion importante dIsral au printemps 2001. Il a immdiatement film les victimes. Gaza Strip, son film prim, montre dune manire trs frappante la ralit de la guerre chimique les cartouches de gaz, les docteurs, les tmoins, et la souffrance atroce des victimes, dont beaucoup avaient t hospitalises pour des jours ou des semaines.
Ces attaques ont continu sur plusieurs annes. En juin 2004, Gush Shalom, un groupe pacifiste isralien, a fait connatre un incident dans le village dal-Zawiya en Cisjordanie o 130 patients furent traits pour avoir inhal du gaz aprs que larme isralienne ait dispers des manifestations non-violentes contre le mur de scurit isralien. Ce groupe a indiqu quil ne sagissait pas de gaz lacrymogne classique et a demand, Alors, est-ce une mthode pour disperser une manifestation, ou une guerre chimique ?
La nouvelle de ces nouveaux gaz se rpandant, des journalistes internationaux ont enqut, il y a eu une mission spciale de la BBC en 2003 sur lusage par Isral de nouvelles armes non identifies . Celle-ci indiquait quIsral refusait de dire ce qutait ce nouveau gaz.
Durant lassaut dIsral contre Gaza lt 2006, les docteurs ont fait savoir que des dizaines de victimes avaient des corps compltement brls et des blessures ressemblant celles qui sont causes par les shrapnels que les machines rayons X narrivaient pas dtecter.
De longues recherches, des analyses des mtaux trouvs dans les corps des victimes et des examens des tranges blessures, ont men la conclusion que la cause la plus probable tait des missiles du mme genre que les Dense Inert Metal Explosive (DIME) amricains. Dautres victimes ont t trouves avec des traces de tungstne, une substance fortement cancrigne.
Isral a galement utilis des munitions au phosphore, dont les effets sont extrmement nocifs, dans le bombardement arien de plusieurs semaines contre une population civile largement dsarme et sans dfenses durant lopration Plomb durci en 2008-09 cette attaque meurtrire contre Gaza a fait entre 1166 et 1417 morts chez les Palestiniens, avec seulement 13 morts chez les Israliens, dont 4 par des erreurs de tir de leur propre camp.
Le rapport denqute de lONU, le rapport Goldstone, a raffirm les conclusions de nombreuses enqutes internationales respectes, confirmant lusage disproportionn par Isral de la force contre les Palestiniens, et les accusations de crime de guerre contre Isral et le Hamas ainsi que de probables crimes contre lhumanit, comprenant lusage du phosphore blanc par Isral. Il y est dit que les forces israliennes se sont comportes de faon systmatiquement irresponsable dans leur usage de phosphore blanc dans les zones construites, citant lattaque isralienne contre le btiment de lAgence de soins et de travaux de lONU dans la ville de Gaza, lattaque de lhpital Al Quds et celle de lhpital Al Wafa.
Malgr tout cela, Isral na pas t traduit devant un tribunal international, Goldstone et ses collaborateurs ont t soumis par Isral une campagne internationale dintimidation et de diffamation contre leur enqute, ce qui a pouss Goldstone faire une rtractation arrangeante de ses propres conclusions. Mais ses trois collaborateurs ont refus les appels revenir sur leur rapport ou en parler dune manire qui le dnaturerait, ils ont dit que cela ignorerait le droit des victimes palestiniennes et israliennes la vrit et la justice.
Cest le dveloppement par Isral des armes chimiques, biologiques et nuclaires, coupl avec sa force militaire largement suprieure, qui a pouss Damas crer son propre programme darmes chimiques aprs la prise en 1967 du plateau du Golan, puis son occupation, son annexion, et ltablissement de colonies israliennes habites par 20 000 israliens.
Par Jean Shaoul

 

()

« .. | »

: 1 ( 0 1)
 

La condamnation par les États-Unis de lusage des armes chimiques ne sapplique pas Isral




01:56 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,