> >

[] [ ]

Provocations des salafistes Aghribs

(Tags)
 
Tunisie : que faire des salafistes ? Emir Abdelkader 0 2013-06-03 06:02 PM
Les salafistes algriens veulent crer une police des moeurs Emir Abdelkader 0 2013-05-21 04:36 PM
Tunisie: le rassemblement des salafistes interdit Emir Abdelkader 0 2013-05-18 02:37 PM
Tunisie: la police disperse des centaines de salafistes prs de Tunis Emir Abdelkader 0 2013-05-12 03:04 PM
Tunisie : Affrontements entre forces de scurit et salafistes Sjoumi Emir Abdelkader 0 2013-05-12 03:00 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-09-22
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Provocations des salafistes Aghribs

Ils menacent et agressent des villageois qui sopposent leur projet

Provocations des salafistes Aghribs




Une rumeur a t propage, la semaine dernire, par un groupuscule de salafistes dAghribs, chef-lieu de commune situ 45 km au nord-est de Tizi Ouzou, faisant croire quun rassemblement et une marche allaient tre organiss au village vendredi 20 septembre, aprs la prire collective, avec le soutien de comparses venus dautres rgions du pays.


Ballon-sonde ou dfi, comme lors du lancement de leur projet, vers 2009, de seconde mosque, et ce, contre le gr de toute une population, en entamant des travaux sur laire de lancien souk hebdomadaire du vieux village, proximit de ldifice religieux de Sidi Djaffar qui venait dtre restaur, suivant le souhait des habitants. Finalement, ce nest que du bruit sans effet, puisquil ny a pas eu dapparition du moindre lment de ce groupuscule.
Ainsi, avant daccomplir la prire collective dans leur mosque ftiche, les villageois, sous la conduite de limam et de leur comit, ont, ds le matin, rejoint le site de Sidi Djaffar, o ils ont mis profit cette journe pour organiser, comme leur habitude, un volontariat de nettoyage du cimetire et de dblaiement des ruelles. A rappeler que cette tentative de remue-mnage intervient aprs des provocations et des menaces, la semaine dernire, de la part desdits individus contre des habitants.
Ce qui a contraint le comit du village ragir par une dclaration condamnant de tels agissements. Dans ce document rendu public, le comit du village a dnonc les provocations, menaces de mort et voies de fait de la part dun groupe de salafistes dans le village, connus de la justice et des services de scurit. Devant la dmission et la passivit des pouvoirs publics, ajoute la dclaration, et aprs des dizaines de plaintes de citoyens mais demeures sans suite, ces islamistes dun temps nouveau persistent dans leurs agissements en commettant des exactions gravissimes sur des villageois.
En quelques mois, rappelle le comit du village, il y a eu des attaques ayant provoqu de srieuses blessures des habitants. En plus de menaces contre les lus de la commune, ces individus ont mme organis un faux barrage lentre du village pour intercepter un citoyen, qui a ragi aux insultes de lun dentre eux. Les services de lEtat ont t alerts maintes reprises mais sans que ceux-ci daignent ragir. Pour rappel, en 2009-2010, un groupe dune quinzaine de salafistes avait tent dimplanter, quelques mtres seulement de la mosque de Sidi Djaffar, alors en restauration, une mosque propre eux.
Usant de subterfuges divers en agissant au nom de lassociation religieuse et du comit de village et avec des financements de milieux occultes, selon des membres du comit au fait de lhistoire, ce groupuscule voulait imposer sur le mme site son projet de mosque, qualifi par les villageois de vritable htel (R+6) pour des salafistes de tous bords au cur dAghribs.
Des rencontres de dizaines de comits de villages de la municipalit, ainsi que ceux de nombreuses autres rgions de la wilaya, ont eu lieu sur place pour tenter de mettre fin, lamiable, ce projet mitonn par une quinzaine de barbus. En vain, malgr son rejet par la majorit des citoyens de la contre des Ath Jennad, dIflissen, dAth Ghobri...

Devant lenttement des promoteurs du projet, qui poursuivaient, mme de nuit, leurs travaux, les villageois ont ragi en dmolissant piliers et plateforme avant de rcuprer le terrain. En aot 2010, rappelons-le encore, des milliers de citoyens, des reprsentants de comits de village venus de plusieurs rgions de Kabylie, les autorits locales, des responsables de wilaya, des affaires religieuses et de zaouas de la rgion ont pris part alors linauguration de la mosque de Sidi Djaffar, qualifie de joyau lissue de sa restauration. La fte avait t couronne par une grandiose wada offerte en lhonneur des citoyens et la gloire du saint aeul Sidi Djaffar.
Cependant, ces derniers temps, indiquent des villageois, il y a des agitations de la part de nostalgiques dun projet dhtel salafiste au cur dAghribs, qui veulent revenir leur remue-mnage, avec des menaces et provocations, ignorant certainement que ce village a toujours prouv par le pass quil pouvait dfendre ses enfants et son honneur. Et de souligner dans ce contexte que ni les milliards dverss par la pgre, ni lirruption de complices trangers, ni le laxisme des autorits nont pu venir bout de la solidarit et de la dtermination des enfants de Sidi Djaffar, qui ont de tout temps dfendu les leurs dans toutes les prisons dAlgrie, luttant alors pour la libert et la dignit酻.
Aujourdhui, ajoute le mme document, les agressions ont atteint, par leurs rptition et gravit, un niveau critique. Les villageois ne peuvent tolrer plus longtemps des actes indignes contre nos traditions et qui violent la loi en attentant la scurit des citoyens. Labsence des autorits devant ces dlinquants est inadmissible. Elle serait, si elle venait se prolonger, considre comme une complicit avec ceux qui ont la prtention, ou, probablement, la mission de soumettre la Kabylie, dnonce le document du comit du village, prvenant que ce nest pas par Aghribs que passera ce funeste dessein.
A rappeler, par ailleurs, quun projet dune grande mosque est dores et dj lanc sur une assiette de 8000 m2 dgage par la municipalit au chef-lieu de la commune, Agouni Oucherki, pour un cot de 9,3 milliards de dinars.




Salah Yermche


 

()

« | »

: 1 ( 0 1)
 

Provocations des salafistes Aghribs




05:02 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,