> >

[] [ ]

Je nai pas compris Nedjma de Kateb Yacine

(Tags)
 
 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-10-08
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Je nai pas compris Nedjma de Kateb Yacine

Hamid Grine au salon littraire Ikhwan Al Safa Alger

Je nai pas compris Nedjma de Kateb Yacine

Selon Hamid Grine, la jeune littrature francophone algrienne veut tuer les ans.


Hamid Grine tait linvit, samedi soir, du nouveau Salon littraire baptis Ikhwan Al Safa organis Alger par le journaliste et crivain Hmida Layachi. Deux fois par mois, nous accueillerons des auteurs pour dbattre dans un cadre intime de leurs uvres. Les lites peuvent donc se retrouver dans un appartement et parler sans haine de la littrature et de la culture, a dclar le directeur dEl Djazar News. Lcrivain et traducteur Mohamed Sari a t le premier invit du salon.
Hamid Grine, lors dun dbat de plus de deux heures, a parl ouvertement de son uvre, de la littrature algrienne, de ce qui le tourmente, de ce quil veut faire Mes influences ne sont pas algriennes, mme si jai lu tous les auteurs algriens. Je nai pas apprci certains. Par exemple, je nai pas compris Nedjma de Kateb Yacine aprs lavoir lu plusieurs reprises. Cela mavait valu des insultes. Jaime lcriture de Mouloud Feraoun que je comprends. Jassume ce que jai dit. Je peux lire le plus grand roman du monde et il ne me plat pas. Je respecte les gens qui critiquent mes livres condition quils les lisent. Je naime pas les louanges qui viennent de personnes qui ne lisent pas mes livres, a-t-il relev.
Il a estim quen Algrie, il est tabou de critiquer certains auteurs francophones, dont Kateb Yacine. Par contre, tu peux assassiner Tahar Ouettar, personne ne ragira. Jai crit une chronique sur Ouettar dans Libert, on ma attaqu. Je ne devais pas dire du bien de lui Jai une relation apaise avec les crivains arabophones algriens. Il faut le dire, un crivain francophone moyen a pignon sur rue. Ce nest pas le cas du meilleur crivain arabophone, a-t-il relev. Hamid Grine a parl de son admiration pour lcriture de Montherlant, Gide, Camus, Flaubert et Stendhal. Cest--dire tout ce qui est pur au maximum. Selon Flaubert, la plus belle phrase au monde doit ressembler au mur de lAcropole,lisse ! Phrase courte et sans cholestrol. Avec moi, les lecteurs nont pas besoin de prendre de dictionnaire, a-t-il dit.
Selon lui, il est plus difficile dcrire des essais que des romans. Sans aucun prvision, javais commenc crire La dernire prire (Alpha, 2006). Je ne suis pas un crivain prolixe. Depuis trois ans, je nai rien crit. Mon dernier livre Sur les alles de ma mmoire est paru en 2012 (Casbah).
Il ma fallu dix ans pour crire le roman Un parfum dabsinthe (paru en France sous le titre Camus dans le Narguil). Ce que javais dire pendant dix ans, je lai dit. Maintenant, je ne sais pas, a-t-il confi. Depuis dcembre 2010, Hamid Grine crit un roman qui pourrait porter le titre de La femme qui voulait tre un homme ou Regards voils. Cest une longue souffrance. Je lai termin, revu trois fois. Le livre ne me plat pas. Cest peut-tre li au fait que cest le roman le plus loign de moi. Il ny a aucun lment autobiographique, a-t-il affirm. Le roman est articul autour de lhistoire dune fille de Bentalha (banlieue dAlger) travaillant chez un mcanicien qui veut se transformer en garon pour se protger des harclements.
Lauteur de La nuit du henn a qualifi son criture de gaie. Et dans ce roman en projet, cest triste. Je suis quelquun darien, de lger. Je ne me suis jamais pos des questions existentielles. Or, depuis une anne, jai des sources dangoisse que je ne connaissais pas cause de ce dsarroi dans le roman en chantier. Il faudrait que je sois au niveau de lexigence. Je ne suis pas satisfait. Pourquoi je me remets en cause ? Je ne sais pas. Je suis devenu dune permabilit extraordinaire, presque fragile. Quand je lis, je ncris pas. Cest une fuite en avant, a-t-il dit. Il a rvl quil ne senferme pas pour crire. Je nai pas besoin de solitude pour crire, mais jai besoin de srnit. Jai moins de srnit quauparavant, a-t-il avou. Hamid Grine naime pas le roman flaubertien (la dure dcriture). Le meilleur roman est celui quon crit dune traite, a-t-il expliqu.
Revenant sur ses uvres, il a prcis que Cueille le jour avant la nuit a t vendu 10 000 exemplaires et que Camus dans le Narguil a connu un certain succs (ce roman sera bientt rdit en France). Camus dans le Narguil pose une grave question, celle de lengagement des crivains algriens durant la guerre de Libration nationale compar lauteur de La peste. Je nai pas vu de dbat sur cette question. Jaurais aim que ce livre soit lu, a-t-il regrett. Citant Boualem Sansal, il a indiqu que les histoires algriennes nintressent plus les diteurs franais actuellement. Pour Hamid Grine, la littrature algrienne actuelle est la plus crative au Maghreb. Nous avons en Algrie des auteurs qui ont un niveau mondial. Mais ils nont pas de relais, pas de lobbies qui pourraient faire leur promotion. La jeune littrature francophone algrienne est talentueuse, mais elle veut tuer les ans. Ces auteurs sont-ils sincres ? Sont-ils Algriens dans leur
criture ?, sest-il interrog.

Les crivains doivent, selon lui, tre les tmoins de leur socit et viter lcriture-marketing. Rachid Boudjedra, selon lui, a complex beaucoup dAlgriens. Boudjedra est un provocateur quil ne faut pas prendre au srieux. Mais qui est-il pour juger Yasmina Khadra ou Ahlem Mostaganemi ? Boudjdra nest pas le Nobel de littrature. Il na pas le droit de juger, a-t-il dnonc. Il a toutefois ajout quil aime la littrature de Boudjedra, citant le roman Lescargot entt. Enfin, Hamid Grine a regrett sa mise lcart des confrences et ateliers du prochain Salon international du livre dAlger (SILA), prvu du 30 octobre au 9 novembre 2013 au Palais des expositions des Pins Maritimes, lest dAlger.


Fayal Mtaoui



El Watan
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Je nai pas compris Nedjma de Kateb Yacine




11:03 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,