> >

[] [ ]

lEgypte plonge dans le tout scuritaire

(Tags)
 
lEgypte dans la spirale de la violence Emir Abdelkader 0 2013-10-08 02:43 PM
Egypte : Assaut de larme contre des militants dans la banlieue du Caire Emir Abdelkader 0 2013-09-19 02:40 PM
Retour au calme dans toute lEgypte Emir Abdelkader 0 2013-08-15 02:25 PM
Tunisie : tout feu, tout femmes Emir Abdelkader 0 2013-07-23 01:38 PM
lEgypte dans la spirale de la violence Emir Abdelkader 0 2013-03-12 07:21 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-10-09
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,944 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool lEgypte plonge dans le tout scuritaire

Le tourisme en chute libre et les htels sous haute surveillance

lEgypte plonge dans le tout scuritaire






LEgypte de 2013 est lAlgrie des annes 1990, le parallle est invitable. A Taba, les touristes sont confins dans les htels avec pour seules sorties autorises la Jordanie ou plonger pour admirer les fonds marins. Leurs visas ne leur permettent pas de quitter le Sina.


Taba (Egypte). De notre envoy spcial

Dehors, il ny a pas de dehors Taba. Ni de rue. Pour sortir des htels 5 toiles, il faut prendre la mer. Direction la Jordanie ou les fonds marins. Tourner le dos la montagne du Sina. Aller au Caire ? Impossible, il y a trop de contrles. Il faut dix heures de route et un visa dlivr par le gouvernorat. Avant la Rvolution, les Frres musulmans et nouveau la Rvolution (en attendant la prochaine, il fallait cinq heures. Une vire dans le dsert somptueux du Sina ? Impossible, il ny a plus dexcursions, ce nest pas trs calme. Euphmisme. Et le monastre Sainte-Catherine : Mme pas, impossible, aucune sortie aucune vire. Trois impossible pour trois questions.
Rester lhtel, lextrieur nexiste plus. Les rvolutions arabes enferment les horizons. Tout se passe dsormais huis clos. Comme un monde plein de futures promesses enferm dans des frontires nationales. Le rve a atteint ses limites, rattrap par un rel pileux ou galonn, limam ou le gnral.
Les touristes sont autant surveills que les oloducs. Cette frilosit - ou vigilance, selon - prend ses racines dans plusieurs traumatismes. Le prsent incertain et le pass pas encore dcompos. En 2004, Al Qada voulait frapper les intrts vitaux de lEgypte, en visant son talent dAchille : le tourisme. Lorganisation dAyman Al Zawahiri cherchait une action dclat au retentissement international et punir le rgime de lancien ras Moubarak. Lhtel Hilton comme cible, 34 touristes tus. Du jour au lendemain, tous les htels se sont vids dun coup. Aujourdhui convalescent, le tourisme ne peut se permettre un autre attentat de cette ampleur, do les mesures draconiennes de scurit. Pour les autorits, ltat du malade ncessite bien ce traitement radical. Les attentats se multiplient dans le Sina. Pour linstant, seules les forces de lordre sont vises.
Dehors, donc !? Il existe bien, mais il est confin lintrieur ! Un dehors dedans, un extrieur intrieur. Taba Heights est un espace de 20 km2, compos de cinq htels, dun terrain de golf, dune petite marina et dune petite ville, sorte de Disneyland. El Wakala, comme son nom ne lindique pas, vend des souvenirs, vrais ou faux. Une ville fantme o se succdent les boutiques. Fantme, parce que les vendeurs sassoient mme lentre, dsesprant de voir un touriste. Vous tes les premiers de la journe (21h), se lamente le propritaire dun magasin de fioles, grande spcialit locale. Prenez ce que vous voulez, je vous le fais un euro, mi-srieux mi-ironique.
LEgypte de 2013 est lAlgrie de 1990, le parallle est invitable. Des lots bunkeriss, linscurit endmique - ou rsiduelle, selon - la guerre loin et prsente. LAlgrie des gnraux avait le ptrole, lEgypte du gnral Sissi le tourisme. Le ptrole flambe encore, le tourisme surveille la bourse aux attentats. Rouge carlate. Tous les tour-oprateurs soldent les sjours moiti prix. La clientle demeure peu sensible largument commercial, attendant un retour hypothtique de la scurit et lissue du combat entre le rgime du gnral Sissi et les Frres musulmans. Car ce combat aura un vainqueur et un vaincu. Lheure nest plus la politique et aux ngociations. Le parasitage de la clbration du 40e anniversaire de la victoire dOctobre laissera des traces. Larme gyptienne, qui tient sa lgitimit de ce fait darmes, sait que les Frres musulmans veulent la couper du peuple en la dmystifiant de son aura, lui enlever sa popularit.


Rmi Yacine

El Watan
 

()


: 1 ( 0 1)
 

lEgypte plonge dans le tout scuritaire




12:15 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,