> >

[] [ ]

Le personnel diplomatique de 1962 nos jours...

(Tags)
 
Les quatre jours qui ont fait trembler la plante Emir Abdelkader 0 2013-09-05 02:45 PM
Tous les trois jours, un Algrien est contamin par le sida Emir Abdelkader 0 2013-08-26 06:15 PM
Des quantits astronomiques jetes tous les jours ,Ce pain quon gaspille Emir Abdelkader 0 2013-07-19 11:56 PM
A quelques jours de lAid El Adha... Emir Abdelkader 0 2012-10-03 03:46 PM
Archives de J.A. : juillet 1962, la fin d'une Algrie Lire l'article sur Jeuneafrique.com : 1962- Emir Abdelkader 0 2012-07-07 08:31 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-10-09
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Le personnel diplomatique de 1962 nos jours...

Le personnel diplomatique de 1962 nos jours, Flash sur les splendeurs de la diplomatie algrienne




Benyahia mort durant sa mission de bons offices entre lIrak et lIran
Parfaits bilingues, ils ont accompli les tches confies, comme militants sincres, avec probit et dignit au service de la Patrie et elle seule.
Le 8 octobre est consacre la journe de la diplomatie, Cette date correspond au 8 octobre 1962, journe de la leve de lemblme national aux Nations unies New-York. En 2012, la mmoire des diplomates-chouhada du devoir tels que feu Bellaroussi, Belkadi, (dcd Baghdad), Touati, ( An Taya), Benyahia et les membres de la dlgation qui laccompagnaient durant la mission de bons offices entre lIrak-Iran a t honore. Ce dernier a rendu la fonction de diplomate de carrire, tous ses attributs. Ma gnration na jamais cess de le remercier. Chaque jour, elle prie lEternel pour que Sa Misricorde soit sur lui. Mais les diplomates de carrire qui se sont suicids ont t oublis, de mme quon a tendance ignorer le remarquable travail accompli par les moudjahidine-diplomates qui ont conduit la diplomatie durant la lutte de Libration nationale et post-indpendance.
Sur ce volet, notamment il mest apparu indispensable que la socit algrienne doit savoir que la diplomatie a tir sa splendeur de laction de ces moudjahidine-diplomates qui ont t les siens durant la lutte libratrice. Quelques uns dentre eux, pour des raisons srement politiques ont quitt les rangs de la carrire lindpendance, mais la majorit a continu oeuvrer dans lemploi dont certains symbolisaient la Rvolution auprs de pays tiers. Ces diplomates issus de la lutte de Libration avaient reprsent dignement lAlgrie en lutte. Ils ont continu sur cet lan aprs lindpendance. Dautres jeunes, moudjahidine les ont rejoints en 1962. Issus dhorizons divers, de la glorieuse ALN, (transmetteurs et chiffreurs, presque tous officiers), de lillustre Ocfln, clbres dtenus ou dexaltants militants sincres de la 7e Wilaya, (Fdration de France). Ces nouveaux venus nont pas trouv de place dans les hautes fonctions diplomatiques puisque les tenants en titre, associaient la lgitimit historique, des capacits intellectuelles et dexprience que les prtendants-arrivants navaient pas encore acquises. En plus, leur proximit du politique leur permettait de se faire proposer, en outre, les rels tenants-dcideurs du pouvoir avaient plus gagner en loignant certains, considrs comme dangereux, que de les avoir dans le voisinage.
Cette situation a perdur de 1962 jusquen 1978 o un grand mouvement de chefs de postes diplomatiques et consulaires arrts sur deux annes successives, (1977-1978) a permis le renouvellement de chefs. Les nouveaux lus, dautres moudjahidine, mais qui ont jou chacun en ce qui le concerne, un rle dans larrire-boutique: il sagissait en fait de rcompenser les uns pour services rendus au rgime dans le silence et la discipline, dautres pour la pression quils exeraient, lloignement tait lunique solution de les carter de la scne intrieure.
La promotion de certains dentre eux tait lgitime pour le travail accompli divers degrs dans labngation et le silence. Seulement, ces mritants, se sont greffs des hommes issus du panier du clientlisme qui, dans bien des cas, ont t des fausses notes. Jusque-l, aucune femme diplomate ou moudjahida navait russi briser la barrire.
Les femmes diplomates de cette poque ne pouvaient mme pas prtendre sinscrire dans le mouvement dans le cadre du droulement normal de la carrire.
Les meilleurs ont quitt sur la pointe des pieds
Nos ans moudjahidine, diplomates de carrire taient diviss en deux groupes imposs par le contexte forc de lHistoire implacable. Le premier, cest le groupe cit ci-dessus. Le second, une masse importante, (o les femmes se comptaient sur les doigts de la main), recrut en majorit un 1er octobre 1962, a servi avec loyaut et nergie durant la priode post-indpendance o la splendeur de la diplomatie algrienne nest point dmontrer.
La grande majorit, non seulement a t loigne de la promotion de chefs de missions diplomatiques et consulaires laquelle elle aspirait lgitimement dans le cadre du processus volutif normal de la carrire diplomatique, mais a t admise la retraite dans des conditions parfois humiliantes. Parfaits bilingues, ils ont accompli les tches confies, comme militants sincres, avec probit et dignit au service de la Patrie et elle seule.
Les meilleurs ont quitt ce bas monde sur la pointe des pieds et le reste suit une cadence vertigineuse, des suites, non pas dues aux traumatismes de la priode coloniale, mais de la hogra qui t la leur la fin de la vie, qui dun pass glorieux a bascul vers un destin humiliant. Le premier magistrat du pays, Si Abdelkader a fait une brillante carrire diplomatique avec les rsultats quon lui connat aux cts de ces moudjahidine-diplomates. Le successeur, feu Benyahia a su encadrer les diplomates et les mettre labri du besoin. Tous les diplomates, vieille garde ou jeune gnration lui seront ternellement reconnaissants. Il a t ravi aux siens et la patrie dans lexercice de ses hautes fonctions, (que Dieu laccueille en Son Vaste Paradis).
Le suivant procdera la liquidation des militants aux commandes du dpartement en permettant une frange de jeunes fonctionnaires, ambitieux juste titre, connus sur les bancs scolaires, mais qui ont le mrite dignorer le rgionalisme et autre paramtre distinctif de race ou de religion, pratiquant ou athe, puisque runis autour dun seul critre: Un diplme de formation, cependant non reconnus sur le plan universitaire. Ils ont saisi cette opportunit ministrielle pour rafler les postes, (le politique tant leur chasse garde). Les universitaires ont t relgus aux fonctions administratives. Les rares universitaires, dploys au sein de responsabilits, sont des agents qui jouissent dun appui, un piston de bulldozer.
Par ailleurs, parmi ce personnel soud et solidaire, seule une poigne de fonctionnaires se comptant sur les doigts dune main, na pas eu le parcours qui devrait tre le sien en comparaison leurs collgues dune mme promotion. Deux ont t rcuprs aprs une longue traverse du dsert. Ils ont finalement accd la promotion mrite. Deux autres ont t admis la retraite et deux autres voluent au sein dorganisations internationales. Ils nont jamais critiqu leurs camarades ni port de jugement sur leur marginalisation. A ce titre, jai leur gard, une profonde et sincre admiration. Les concerns vitent de dnoncer le comportement de leurs camarades. Ils ne veulent fournir aucune explication leur marginalisation du processus promotionnel. Il faut reconnatre que cette catgorie de diplomates a acquis une exprience professionnelle incontestable que leurs camarades universitaires nont pu acqurir du fait de leur loignement du vritable centre de travail. Cependant, il faut souligner quils sont srieux et bosseurs, qualits quils dmontrent chaque jour sur le terrain.
Par ailleurs, quand ils sont rappels ladministration centrale, ils nont aucun problme daffectation. Ils sont intgrs dans des postes de responsabilit ds leur arrive Alger. Cest luniversitaire qui reste dans la nature surtout lorsquil estime revendiquer lgitimement loccupation dune responsabilit laquelle il aspire. Seul, luniversitaire jouissant dun vritable appui sera affect une responsabilit.
Le choix du poste se ngocie-t-il?
Les autres pauvres universitaires qui nont que le ciel comme tmoin, rejoignent les affectations quon leur impose sans broncher. Ils acceptent lavenir qui leur est trace, souvent pour des raisons familiales et conomiques. Ils sont toujours affects aux structures administratives et consulaires, rares sont ceux qui atterrissent du ct politique. Les femmes diplomates issues des rangs de cette catgorie nont pas t oublies. Celles, universitaires, ont t marginalises du processus promotionnel comme leurs collgues masculins, sauf si elles jouissent dun vritable appui extrieur.
Les fonctionnaires qui ne sont ni universitaires ni faisant partie de cette catgorie sont purement et simplement admis la retraite quand la condition dge est requise. Cependant, ce personnel non diplm, mais jouissant dune exprience apprciable, pistonns, issus du panier du clientlisme ou de la cooptation sont relgus des fonctions qui demandent peu defforts intellectuels, exigeant une disponibilit et un savoir-faire incontestables. A cet tat de gestion des ressources humaines, il faut ajouter quon bloque les universitaires qui, sans avenir la Centrale, aspirent accder des postes au sein des organisations internationales puisque le pays paie des sommes colossales comme cotisations sans tirer profit. On prfre garder le fauteuil vacant. A-t-on peur que luniversitaire merge par ses comptences et son savoir-faire ltranger? A ce personnel diplomatique, sajoutent les parachuts. Gnralement, ils ont t la bonne cole et sont de bonne famille. Leur parachutage se fait directement une responsabilit qui leur permet daccder sans dtour la promotion de chef de mission diplomatique, rarement consulaires. Lorsquils sont bien pauls, ils sont discrtement intgrs la carrire diplomatique. Ils jouiront de la dtention du passeport diplomatique avec leur famille durant toute la vie alors quon refuse dtablir ces documents aux diplomates de carrire, enfants de chouhada ou moudjahidine, carriristes, pionniers de la diplomatie lorigine de sa mise en oeuvre et de la naissance de lEtat malgr un texte lgislatif sur la protection du chahid et du moudjahid et de leurs intrts.
Enfin, quant au mouvement diplomatique, il ne se tire jamais du PC qui est cens contenir les ressources humaines, issues de la gestion automatique, mais mane dun endroit confidentiel, occulte, gard secret. Ah oui! Un conseil pour certains nafs, surtout la jeune gnration, les choses ont chang: ne faites plus rfrence au pass glorieux du paternel ou de la famille, vous risquez de tout perdre! Un coup dpaule vaut mieux que quarante ans dcole? Enfin, il ne faut jamais oublier les collgues qui se sont suicids cause dun seul paramtre commun tous: La hogra. Je mincline profondment en leur mmoire et quelque part en dcortiquant aujourdhui cette situation, peut-tre de l haut, du ciel, ils se sentiront soulags.
Lorsquon constate quun fonctionnaire connu par sa mdiocrit dans les postes o il tait pass, russit se faire affecter son rappel, un poste la Centrale o il ntait daucune utilit faute de la matrise de la langue de travail dans ce service. Il passa calmement quatre annes pour se faire couronner la promotion dambassadeur et probablement, il a eu le choix du poste daffectation, si lon considre la seule relation politique qui existe avec ce pays datterrissage, ce nest plus un piston humain, cest un piston divin! Cest ma conclusion. La flatterie, la bassesse et
lapologie de la mdiocrit sont devenues pour beaucoup, des principes de conduite stratgique. Ceux qui les adoptent comme tels sont assurs de russir leur promotion ou ascension professionnelle. Il y a comme une inversion des valeurs et la socit algrienne semble marcher plutt lenvers qu lendroit.
Dr Ahmed Rouadjla. (Extrait de larticle: Le pays de lhonneur et de la dignit lpreuve des faits. (El Watan du 22.03.2009).
Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Le personnel diplomatique de 1962 nos jours...




01:33 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,