> >

[] [ ]

Libye : un État en voie de disparition

(Tags)
 
la Libye au bord du chaos Emir Abdelkader 0 2013-10-12 02:25 PM
La Libye fragilise par ses milices Emir Abdelkader 0 2013-10-11 03:20 PM
Disparition de Maurice Audin Emir Abdelkader 0 2012-12-18 03:06 PM
Algrie: Les Fennecs contre la Libye Emir Abdelkader 0 2012-08-29 12:06 AM
Libye Libye : extradition de Mahmoudi, son avocat dnonce "des pratiques de voyous" Emir Abdelkader 1 2012-06-26 04:36 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-10-14
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,943 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Libye : un État en voie de disparition

Libye : un État en voie de disparition




Depuis le martyre du Colonel Khadafi en 2011, la Libye, pays autrefois le plus dvelopp et au niveau de vie le plus lev du continent africain, frise dangereusement ltat de faillite, titre quelle dispute la Somalie et duquel se rapprochent la vitesse grand V lAfghanistan et lIrak, des nations victimes de la croisade dmocratique mene par les États-Unis, lUnion europenne, Isral, la Turquie et les monarchies ptrolires du Golfe. La rsistance dcide du peuple syrien et de son gouvernement ont pu viter la Syrie de sinscrire elle aussi dans cette triste liste.
Lex-puissance libyenne na plus t depuis lors dirige par un gouvernement autoritaire. En ralit, on ne sait pas bien qui gouverne le pays et il ne fait nul doute que nimporte quel dirigeant de compagnie ptrolire ceux-ci ont rapidement pris le soin de sceller leurs contrats pour arroser les conomies europennes de ptrole libyen a davantage de pouvoir quAli Zeidan, un avocat qui fait office de Premier ministre. Ce dernier a os dclarer que celui qui faisait preuve de faiblesse ntait pas lui, sinon lÉtat libyen lui-mme.
Le 11 septembre 2012, jour o un commando rebelle au pouvoir central dAl-Qaida, les Brigades du prisonnier Omar Abdel Rahmane cheikh et idologue salafiste condamn perptuit aux États-Unis pour un attentat contre les tours jumelles en 1993 a attaqu le consulat des États-Unis Benghazi et tu son ambassadeur Christopher Stevens ainsi que trois autres fonctionnaires amricains, Washington na demand aucun compte au gouvernement libyen et personne ne sest interrog sur le cas de la Libye. Aux États-Unis, lincident fut lobjet de discussions en interne et daccusations croises de faiblesse, derreurs de commandement et de contrle entre diffrents services, comme sil stait agit dun crime commis sur la 5e Avenue. On souponne toutefois Ahmed Abou Khattala, leader de la milice dAl-Qaida Ansar al-Charia, qui na pourtant pas t drang.
En ralit, si la Libye existe aujourdhui, cest grce son ptrole. Dans le cas contraire, elle serait devenue une rgion sauvage et abandonne de lOccident, comme la Somalie.
Les informations se succdent, comme dans un cauchemar rcurrent : voitures piges, milices dAl-Qaida rgnant sur plusieurs secteurs de la ville qui, linstar des maras dAmrique centrale, se disputent les territoires de contrebande et de trafic de drogue, avec les mmes armes que leur a fourni lUnion europenne pour lutter contre le Rgime et pour la dmocratie -, sanctuaires islamistes, terre promise pour les Frres musulmans, trafics darmes et de drogue, paralysie de la production de ptrole, sans parler du chmage, de linflation et des droits de lhomme.
Sans lois, sans lections lhorizon, un gouvernement qui, logiquement, sagrippe de toutes ses forces la politique de Washington comment pourrait-il survivre sinon ? -, la Libye navigue dans le nant, balanant entre la fragmentation absolue et la possibilit de devenir un État satellite de lOccident dispos se laisser exploiter jusqu lpuisement, pour ne pas tomber aux mains des salafistes, qui attendent leur tour.
De la guerre de libration la guerre de dissolution
Aprs la guerre de libration dirige contre le tyran Kadhafi qui, en 42 ans, avait lev le pays un tat de bien-tre jamais rv par aucun pays de la rgion la Libye est confronte aux guerres de dissolution. Entre juin et juillet de cette anne, des dizaines de libyens ont trouv la mort dans des affrontements entre bandes armes de Benghazi (Cirnaque) et de Tripoli (Tripolitaine). Les deux villes entretiennent une rivalit enracine dans lHistoire. Vendredi 26 juillet, Benghazi, Abdel Salam Al-Mismari, un des principaux leaders de la rbellion de 2011, est excut la sortie dune mosque. Al-Mismari tait alors en conflit avec le parti pour la Justice et la Construction, figure de proue des Frres Musulmans. Toujours Benghazi, plus de mille prisonniers se sont chapps de prison le 27 juillet. Cette vasion a concid avec dautres tout aussi massives attribues Al-Qaida Bagdad et aux Talibans au Pakistan.
La Libye est incapable de contrler ses rues, ses prisons, sans parler de ses frontires, le long desquelles des hordes de contrebandiers vivent leur ge dor. Pendant ce temps, les brigades dAl-Qaida se targuent de limportance de leur arsenal, et il ne fait pas de doute que de nombreux miliciens vaincus en Syrie aient commenc ces jours-ci regagner leurs rangs, afin de se rtablir et se mettre disposition du dpartement dÉtat pour accomplir les missions quil leur a rserves.
Revenons la question de la contrebande : la frontire tunisienne sest transforme en vritable comptoir de vente o lon propose tout type de marchandises : pneus, pices dtaches de voitures, tissus, le tout chappant aux impts, ou tout au plus soumis de temps en temps au versement de pots-de-vin. La survie des populations frontalires ainsi que la paix sociale dpendent de ce commerce illgal. En ce qui concerne le ptrole, la contrebande sorganise grande chelle ; en Libye, le litre se vend 0,12 $. En Tunisie, cest huit fois plus. En consquence, la contrebande est telle que les habitants libyens vivant la frontire ne trouvent plus dessence pour leur usage personnel.
Le colonel Kadhafi tenait lui seul le pouvoir de lensemble des tribus qui forment en ralit le vritable squelette de la nation libyenne. Aujourdhui sans figure reprsentative, ces tribus sorganisent en mini-États, un scnario sur lequel avait pari Washington ds le dbut du fameux printemps arabe.
La Cirnaque (zone orientale du pays), grande rgion productrice de ptrole dont Benghazi est la capitale, fait ses premiers pas vers la dclaration dune certaine indpendance en accusant le gouvernement central de faiblesse. Aujourdhui cest au tour de la rgion de Fezzan, au Sud-Ouest, qui a dcid de se proclamer province fdrale autonome et de nommer prsident Nouri Mohammed el-Qouizi, pour les mmes raisons que la Cirnaque. Les chefs tribaux de la rgion ont annonc quils dsigneraient un chef militaire charg de protger les frontires et les ressources naturelles de la nouvelle rgion autonome, qui stend sur 551 170 km2 et dont la population est estime 443 000 habitants. Il se peut quaujourdhui la Libye chappe au titre dÉtat en faillite, car elle est beaucoup plus susceptible dtre un État en voie de disparition.



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Libye : un État en voie de disparition




12:08 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,