> >

[] [ ]

Djamila Bouhired, licne oublie de la Guerre dAlgrie

(Tags)
 
/Il y a 50 ans, La Guerre des sables: Quand le Maroc agressa l'Algrie Emir Abdelkader 0 2013-10-10 02:37 PM
Il y a 50 ans, La Guerre des sables: Quand le Maroc agressa l'Algrie Emir Abdelkader 0 2013-10-10 02:32 PM
La guerre dAlgrie de 1954 1962 comme vous ne lavez jamais vue !!! Emir Abdelkader 1954 0 2013-09-20 10:13 PM
Le Maroc ouvre la guerre des mots contre lAlgrie Emir Abdelkader 0 2013-04-29 03:10 PM
Guerre au Mali : LAlgrie a t trahie par la France Emir Abdelkader 0 2013-01-17 05:36 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-10-20
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,962 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Djamila Bouhired, licne oublie de la Guerre dAlgrie

Djamila Bouhired, licne oublie de la Guerre dAlgrie





Ne dans une famille de classe moyenne d'un pre algrien et d'une mre tunisienne, elle est scolarise l'cole franaise (il n'y en avait pas d'autres). Elle rejoint le Front de libration nationale durant ses annes tudiantes.






Elle travaillera plus tard comme officier de liaison, membre du rseau bombes et assistante personnelle de Yacef Saadi, chef de la Zone Autonome d'Alger pendant la bataille d'Alger. Elle dpose, le 30 septembre 1956, une bombe qui n'explose pas dans le hall du Maurtania. Elle recruta Djamila Bouazza qui, elle, dposa le 26 janvier suivant une bombe trs meurtrire au Coq Hardi. En avril 1957, elle est blesse dans une fusillade et capture par les parachutistes. Elle est souponne d'tre une poseuse de bombe, inculpe pour ses actes, torture et condamne mort. Son excution est stoppe par une campagne mdiatique mene par Jacques Vergs et Georges Arnaud. Ils crivent un manifeste, publi la mme anne aux Éditions de Minuit, Pour Djamila Bouhired. C'est, avec le livre d'Henri Alleg La Question, l'un des manifestes qui alerteront l'opinion publique sur les mauvais traitements et les tortures infligs par l'arme aux combattants algriens. Devant le toll international soulev par sa condamnation, elle est finalement gracie et libre en 1962. Aprs sa libration, elle travaille avec Jacques Vergs -qu'elle pousera en 1965- sur Rvolution africaine, un magazine centr sur les rvolutions nationalistes africaines. De son mariage avec Vergs, elle a eu deux enfants, Meriem et Liess Vergs. Le 20 novembre 1995, elle a une petite-fille, Fatima Nur Vergs-Habboub, de sa fille Meriem et du mari de celle-ci, Fouad. Sa vie a t adapte au cinma par Youssef Chahine dans le film Djamilah, sorti en 1958. Chahine, pour la rencontrer, se rendra en Algrie en pleine guerre d'indpendance, mais n'y parviendra pas. Son parcours est aussi voqu dans la premire partie du film L'Avocat de la terreur, consacr Jacques Vergs. Elle se distinguera par sa discrtion, loin des mdias, des cercles officiels et de tous les lieux de pouvoir.

Djamila Bouhired ,la jeune combattante

Dans les annes 1950, la jeune combattante dorigine berbre faisait partie du "rseau bombes" du FLN (Front de Libration National). Elle fut capture par les parachutistes franais en 1957, puis torture, juge et condamne mort. Djamila Bouhired, tait agent de liaison du Comit de coordination et d'excution (CCE), a t arrte le 9 avril 1957, au cours d'un accrochage dans la casbah, au cours duquel elle a eu l'omoplate brise par une balle tire par Yacef Saadi. Elle sera torture sur la table d'opration du 9 au 26 avril. Par les paras d'tre venus, tous les quarts d'heure, vriller un couteau dans sa plaie. Les svices ont t constats par le mdecin du FLN Janine Belkhodja. Le mdecin lgiste Godard quant lui ne ne reconnaitra pas de traces de violences. Le diagnostic officiel voque une fistule tuberculeuse ancienne. Son arrestation est intervenue suite une dnonciation et sera accuse davoir pos une bombe au Cafeteria fabrique par le chimiste Taleb Abderhamane. Malgr ses avocats Djamila Bouhired est condamne mort le 15 juillet 1957. Elle dclare qu'elle est anti-colonialiste, mais pas anti-franaise. Elle clate de rire l'annonce de cette condamnation". L'aventure que cette jeune fille de vingt et un ans allait vivre en prison fut une des plus extraordinaires que l'on puisse imaginer. Les paras des services spciaux s'occuprent immdiatement de Djamila. Les papiers contenus dans la serviette prouvaient qu'elle tait en relation constante avec l'insaisissable Yacef Saadi. Elle ne pouvait ignorer o il se cachait. Il fallait qu'elle le dise. Elle ne dit rien des caches de Yacef. Mais elle tenta de faire cesser la torture en donnant quelques adresses sans importance et des renseignements contenus dans les papiers saisis. Elle sera dun courage exemplaire, elle subira les pires atrocits, mme si ladministration coloniale la ni durant des annes mme aprs lindpendance de lAlgrie. Djamila Bouhired, aura t pour toutes les femmes algriennes un exemple de courage et nombreuses sont les femmes qui ont brav la France pour se tenir au ct des hommes et ce malgr les risques. Cette femme qui a marqu, lhistoire de la rvolution, a inspir pas mal dcrivain et de cinastes, pour tre cit dans les grandes manifestations fminines travers le monde . Pour toutes les femmes, elle restera ce symbole de puret algrienne donnant ainsi ainsi ce qui a de plus sacr pour son pays. Avec "La Question" dHenri Alleg, le livre de son avocat anticolonialiste Jacques Vergs et de lcrivain Georges Arnaud (1917-1987), "Pour Djamila Bouhired" (Minuit) fait partie des classiques dsormais des livres militants de lpoque. Elle est mme devenue une hrone de cinma, avec le film "Djamilah" (1958) du cinaste gyptien Youssef Chahine. Une active campagne dopinion en 1962, mene par J. Vergs, conduisit la grce et la libration de la condamne mort. Dans les annes 1970, Djamila .Bouhired, pousa son avocat et et deux enfants avec lui, elle animera aussi le magazine "Rvolution africaine" cr par Jacques. Vergs qui militait pour lexportation de la rvolution algrienne. Pour rappel cet avocat Franais qui a t lardent dfenseur de cette femme si courage, marquant ainsi son histoire en obtenant la grce de Djamila Bouhired en 1962 et lpousera. A un moment donn pour revenir cette femme de fer qui navait jamais baiss les bras et qui a lutt sans discontinuer, des annes aprs lindpendance du pays, a eu des problmes de sant et sest vue abandonne et avait mme frl la misre, aussi pour une hrone telle que Djamila et malgr son ge elle passera cette preuve avec dignit. Aujourdhui aprs plusieurs annes mme si elle sen dfend, Djamila .Bouhired est devenue licne de toutes les combattantes et combattants du FLN, qui eux aussi, taient tombs dans une vieillesse trs prcarise tait en un sens le dfenseur de ces laisss pour compte. Oubli une certaine poque pas si lointaine, cette femme courageuse et pleine de bon sens, avait publi une lettre reprise par les journaux, la raction des ministres de la Solidarit nationale et de la Sant ne se fera pas attendre, pour affirmer dans un communiqu ne pas comprendre la colre de Djamila. Bouhired, pour se demander aujourdhui quen est-il de nos combattants et combattantes longtemps dlaisss.





Rflexion


 

()


: 1 ( 0 1)
 

Djamila Bouhired, licne oublie de la Guerre dAlgrie




12:31 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,